Jean Birnbaum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean Birnbaum
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Période d'activité
Père

Jean Birnbaum, né en 1974, est un journaliste et essayiste français, directeur depuis 2011 du Monde des livres, supplément hebdomadaire du journal Le Monde.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Birnbaum est le fils de l’universitaire Pierre Birnbaum[1]. Il effectue une classe préparatoire littéraire au lycée Henri-IV (Paris). Sa carrière débute en 1997 sur France Culture, où il collabore au magazine quotidien Staccato, avant de réaliser diverses émissions.

En 1999, il commence sa collaboration au quotidien Le Monde. En 2009, il accède à la fonction de chef adjoint au Monde des livres, responsable de la « non-fiction » et de l’équipe sciences humaines. Entre 2009 et 2011, il tient la chronique « Pop’ Philosophie » dans le Monde magazine. En 2011, il est nommé directeur du Monde des livres, fonction qu’il exerce encore aujourd’hui (2021).

Par ailleurs, il coanime « Les rencontres de Pétrarque », qui se déroulent à Montpellier pendant une semaine. Ces rencontres, à l’initiative du journal Le Monde et de la radio France Culture, réunissent chaque année en juillet des intellectuels et politiques pour débattre d’un thème d’actualité.

Depuis 2007, il coordonne et anime également le Forum philo Le Monde – Le Mans, forum créé en 1989. Cette manifestation réunit pendant trois jours des philosophes, historiens, anthropologues, scientifiques, mais aussi artistes et acteurs pour creuser une question philosophique, au Palais des congrès et de la culture du Mans, autour d’un thème différent chaque année (« Pourquoi rire ? », « Qui sont les animaux ? », « Amour toujours ? »…).

Ce forum, diffusé sur France Culture, donne lieu à la parution d’un numéro spécial du Monde des livres ainsi qu’à la publication d’un volume d’actes dans la collection Folio chez Gallimard.

Il est l’auteur de plusieurs essais, dont deux sont consacrés à la transmission politique entre les générations : Leur jeunesse et la nôtre : l’espérance révolutionnaire au fil des générations, qui étudie le milieu trotskiste et Les Maoccidents : un néoconservatisme à la française, qui porte sur l'évolution d'anciens militants maoïstes vers diverses formes de néoconservatisme. Il a également réalisé le dernier entretien avec le philosophe Jacques Derrida, Apprendre à vivre enfin, publié en 2005.

En 2016, il publie Un silence religieux. La gauche face au djihadisme dans lequel il dénonce l'attitude d'une partie de la gauche vis-à-vis du terrorisme islamiste. Il souligne notamment l'absence de réflexion de la gauche sur le religieux, qui lui ôte la possibilité de comprendre le djihadisme d'organisations comme l'État islamique[2], et son refus de nommer l'adversaire tout en continuant à expliquer le terrorisme « par la misère sociale »[3].

Depuis , il est un des chroniqueurs de l'émission de France 5 C ce soir.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

  • Leur jeunesse et la nôtre. L'espérance révolutionnaire au fil des générations, Stock, 2005
  • Avec Raphaël Chevènement, La Face visible de l’homme en noir, Stock, 2006
  • Les Maoccidents. Un néoconservatisme à la française, Stock, 2009
  • Un silence religieux. La gauche face au djihadisme, Seuil, 2016 — prix Aujourd'hui 2016
  • La Religion des faibles. Ce que le djihadisme dit de nous , Seuil, 2018, 288 p. — prix Montaigne 2019
  • Le Courage de la nuance, Seuil, 2021, 144 p.

Anthologie[modifier | modifier le code]

  • Georges Bernanos face aux imposteurs, présenté par Jean Birnbaum, coll. « Les rebelles », Garnier/Le Monde, 2013

Entretiens[modifier | modifier le code]

Direction d'ouvrage[modifier | modifier le code]

  • Avec Frédéric Viguier, La Laïcité, une question au présent, éd. Cécile Defaut,  2006
  • Philosophes d’hier et d’aujourd’hui. Trente entretiens du Monde des livres, 2008

Actes du Forum philo Le Monde - Le Mans[modifier | modifier le code]

  • Femmes, hommes, quelle différence ?, Presses universitaires de Rennes, 2008
  • D’où venons-nous ? Retour sur l’origine, Presses universitaires de Rennes, 2009
  • Qui sont les animaux ?, Gallimard, coll. « Folio », 2010
  • Pourquoi rire ?, Gallimard, coll. « Folio », 2011
  • Où est passé le temps ?, Gallimard, coll. « Folio », 2012
  • Amour toujours ?, Gallimard, 2013

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Patrice Moyon, « Entretien : « "Le courage de la nuance" de Jean Birnbaum est un combat pour plus d’humanité » », Ouest France,‎ (lire en ligne).
  2. Pierre Guerlain, « Jean Birnbaum entre silence et hypertrophie du religieux », sur Huffingtonpost, .
  3. Joseph Macé-Scaron, « "La gauche face au djihadisme" : ce vent salubre », sur Marianne, .

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]