Elena Mukhina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moukhina.
Elena Mukhina
Description de l'image Elena Mukhina.jpg.
Contexte général
Sport exercé gymnastique artistique
Biographie
Nationalité Drapeau : URSS Soviétique
Naissance
Moscou
Décès (à 46 ans)
Moscou
Taille 152 cmVoir et modifier les données sur Wikidata
Poids approximatif 41 kgVoir et modifier les données sur Wikidata
Distinction(s) Ordre de l'Insigne d'honneur et maître émérite du sport de l'URSSVoir et modifier les données sur Wikidata
Club CSKA Moscou
Entraîneur Mikhail Klimenko
Palmarès senior
Or Ar. Br.
Championnats du monde 3 2 -
Championnats d'Europe 4 2 1

Elena Mukhina (en russe : Елена Вячеславовна Мухина, Elena Viatcheslavovna Moukhina) est une gymnaste artistique internationale soviétique née le à Moscou et morte le à Moscou.

Biographie[modifier | modifier le code]

À la fin des années 1970, elle est un membre clé de l'équipe soviétique de gymnastique, ayant gagné la couronne du concours général des Championnats du monde de gymnastique artistique 1978.

Peu après, début 1979, Elena se casse une jambe lors d'une compétition. Avec les Jeux olympiques en ligne de mire, l'entraîneur d'Elena veut qu'elle revienne au gymnase : il donne l'ordre de retirer le plâtre prématurément. N'ayant pas bénéficié du temps nécessaire pour guérir, la jambe de Mukhina est visiblement tordue. On l'opére, mais son entraîneur lui ordonne de reprendre l'entraînement trop tôt, encore une fois. Affaiblie par cette affaire, Mukhina ne parvient pas à maîtriser un certain élément, le salto Thomas (double salto arrière avec vrille dans le premier salto, "full-in, back-out"[réf. nécessaire]). C'est lors de la préparation aux Jeux Olympiques de 1980 que Mukhina chute en tentant cette figure et se brise la nuque, la laissant paralysée à partir du cou.

Après l'accident, très peu de nouvelles sur le sort d'Elena filtrent de l'Union soviétique. Des entraîneurs du monde entier se demandent comment la blessure a pu arriver. La plupart des gens pensent qu'elle s'est blessée au saut, mais la rumeur qu'elle s'est en fait blessée au sol fait surface.

Deux ans plus tard, le président du Comité international olympique (CIO), Juan Antonio Samaranch, donne à Elena la médaille d'argent de l'ordre olympique.

On sait peu de choses sur la vie d'Elena après cette récompense. Plusieurs années après, elle accorde un entretien exclusif au magazine russe Ogoniok. Des vues de cet entretien sont utilisées dans le documentaire de 1991 « Plus qu'un jeu » . Dans ce documentaire, Elena fait un triste et douloureux portrait de sa vie de gymnaste : « En dehors de la gym et du gymnase, rien n'existait. Je n'avais pas le droit d'être malade. Les problèmes extérieurs au sport n'existaient tout simplement pas. », explique-t-elle. De façon plus effrayante, elle révèle : « Mes blessures étaient prévisibles. C'était un accident qui aurait pu être anticipé. Il était inévitable. J'avais dit plus d'une fois que je me briserais le cou en faisant cet élément. Je m'étais fait mal sérieusement plusieurs fois, mais il (l'entraîneur Mikhaïl Klimenko) m'avait répondu que les gens comme moi ne se brisent pas le cou.»

Elle vivait dans un appartement avec sa grand-mère à Moscou et avait récupéré une certaine mobilité de ses mains, bien que limitée. Elle décède le 22 décembre 2006, à l'âge de 46 ans. Elle est enterrée au cimetière Troïekourovskoïe de Moscou.

Liens externes[modifier | modifier le code]