Eiréné

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Eiréné
Mythologie grecque
Eiréné portant Ploutos, copie d'un original de Céphisodote l'Ancien, Glyptothèque de Munich (Inv. 219)
Eiréné portant Ploutos, copie d'un original de Céphisodote l'Ancien, Glyptothèque de Munich (Inv. 219)
Caractéristiques
Nom grec ancien Εἰρήνη (Eirếnê)
Fonction principale Déesse de la paix
Lieu d'origine Grèce antique
Période d'origine Grèce archaïque
Groupe divin Les Heures
Famille
Père Zeus
Mère Thémis
Fratrie Sœurs : Les autres Heures (Dikè et Eunomie) - Demi-frères et sœurs : l'abondante progéniture de Zeus

Dans la mythologie grecque, Eiréné ou Irène (en grec ancien Εἰρήνη / Eirếnê, nom commun signifiant « paix ») est la fille de Zeus et Thémis, l'une des trois (ou cinq) Heures et incarne la Paix.

Elle est mentionnée par Hésiode en compagnie de ses deux sœurs Dikè (« justice ») et Eunomia (littéralement « bonne-réglementation »), et fait partie des nombreuses divinités secondaires correspondant à la personnification d'une notion abstraite (comme Ploutos, qui signifie « richesse », ou comme Tukhè, la « chance », le « hasard »).

Évocation moderne[modifier | modifier le code]

Astronomie[modifier | modifier le code]

Son nom a été donné à un satellite naturel de Jupiter, Eiréné, découverte en 2003 (nom officiel: Jupiter LVII Eiréné). Avant que ce nom ne lui soit donné, cette lune de Jupiter portait la désignation provisoire S/2003 J 5[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]