Draâ Ben Khedda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Draa Ben Khadda)

Draâ Ben Khedda
Draε Ben xedda (kab)
ⴷⵔⴰⵄ ⴱⴻⵏ ⵅⴻⴷⴰ (ber)
(ar) ذراع بن خدة
Draâ Ben Khedda
Vue générale de la ville de Draâ Ben Khedda depuis le mont Sidi Ali Bounab.
Noms
Nom arabe ذراع بن خدة
Nom berbère ⴷⵔⴰⵄ ⴱⴻⵏ ⵅⴻⴷⴰ
Draε Ben xedda
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Région Kabylie
Wilaya Tizi Ouzou
Daïra Draâ Ben Khedda
Code postal 15004
Code ONS 1547
Indicatif 026
Démographie
Population 31 382 hab. (2008[1])
Densité 939 hab./km2
Géographie
Coordonnées 36° 44′ 06″ nord, 3° 57′ 20″ est
Altitude 90 m
Superficie 33,41 km2
Localisation
Localisation de Draâ Ben Khedda Draε Ben xedda (kab) ⴷⵔⴰⵄ ⴱⴻⵏ ⵅⴻⴷⴰ (ber)
Localisation de la commune dans la wilaya de Tizi-Ouzou.
Géolocalisation sur la carte : Algérie
Voir sur la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Draâ Ben Khedda
Draε Ben xedda (kab)
ⴷⵔⴰⵄ ⴱⴻⵏ ⵅⴻⴷⴰ (ber)
Géolocalisation sur la carte : Algérie
Voir sur la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Draâ Ben Khedda
Draε Ben xedda (kab)
ⴷⵔⴰⵄ ⴱⴻⵏ ⵅⴻⴷⴰ (ber)

Draâ Ben Khedda (Mirabeau durant la période coloniale française) est une commune algérienne de la wilaya de Tizi Ouzou, en Kabylie, située à 11 km à l'ouest de Tizi Ouzou et à environ 90 km à l'est d'Alger.

Géographie[modifier | modifier le code]

Relief et hydrographie[modifier | modifier le code]

Le territoire de la commune est bordé au nord par le Sebaou et traversé par le Bougdoura dans sa partie ouest.

Localisation[modifier | modifier le code]

L'entrée Ouest de Draa Ben Khedda, avec l'ancien pont en vue sur le Oued Sebaou.

La commune de Draâ Ben Khedda est située à l'ouest de la wilaya de Tizi Ouzou. Elle est délimitée comme suit :

Communes limitrophes de Draâ Ben Khedda
Sidi Namane
Tadmait Draâ Ben Khedda Tizi Ouzou
Tadmait Tirmitine Maatkas

Les villages de la commune[modifier | modifier le code]

La commune de Draâ Ben Khedda est composée de 13 villages[2] :

  • Aïn Faci ⵜⴰⵍⴰ ⴼⴰⵙⵉ
  • Bouyadif ⵠⵓⵢⴰⴸⵉⴼ
  • Laàrassi ⵍⴰⵄⵕⴰⵙⵉ
  • Draâ Ben Khedda ⴷⵔⴰⵄ ⴱⴻⵏ ⵅⴻⴷⴷⴰ (ex Mirabeau)
  • Feraoun ⴼⴰⵔⵄⵓⵏ
  • Ferme Tadjouimat
  • Iferhatene ⵉⴼⴻⵔⵃⴰⵝⴻⵏ
  • Ighil Azougagh ⵉⵖⵉⵍ ⴰⵣⴻⴳⴳⴰⵖ
  • Ikherbouchen ⵉⵅⴻⵔⵠⵓⵛⴻⵏ
  • Mouldiouane ⵎⵓⵍⴷⵉⵡⴰⵏ
  • assif Fali ⴰⵙⵉⴼ ⵏ ⴼⴰⵍⵉ
  • Ferme Fali ⵜⴰⵎⴷⴰⵍⵜ ⴼⴰⵍⵢ
  • irsen ⵉⵔⵙⴻⵏ
Une vue de la ville de Draâ Ben Khedda, et du mont Sidi Ali Bounab à l'horizon.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'ancienne Mirabeau est un centre de colonisation dont l'installation est décidée le 24 février 1884 par le Gouvernement général de l'Algérie. Un budget de 31 014 700 ancien francs est affecté à ce projet. Elle fut notamment colonisée par des immigrants d'origine italienne : une rue de la commune porte toujours le nom de "Houmet talian".

Économie[modifier | modifier le code]

Industrie[modifier | modifier le code]

La ville de Draâ Ben Khedda était un centre industriel assez développé dans la région est de la basse Kabylie, plusieurs usines sont installés dans la ville, parmi les plus notables le complexe d'industrie textile spécialisée dans le tissage (ex-Cotitex - Cotonnière industrielle et textile), ouvert dès les premières années de l’indépendance est l’un des premiers jalons de l’industrialisation du pays. Il a connu une phase de prospérité d’un quart de siècle durant laquelle il employait 5 600 travailleurs, son déclin, qui a débuté au milieu des années 1980 avec des problèmes de vétusté des équipements, s’accentuera au cours de la décennie 1990 avec un surstockage de la production due à une baisse de qualité et à la concurrence des produits d’importation ; il perdra à chaque étape un millier d’emplois à travers les compressions, les départs volontaires et les départs en retraite[3]. Actuellement et depuis 2011, le complexe est affilié à l'entreprise algérienne des textiles industriels et techniques (EATIT) et compte un peu plus de 600 travailleurs[4].

Le complexe de production laitière Tassili (ex-Orlac - Office régional du lait centre) privatisée en 2008, fut créée au début des années 1970, il était considérée comme l'un des fleurons de l'industrie laitière locale et nationale[5].

Commerce[modifier | modifier le code]

Le commerce est une activité assez développé dans la ville, avec le marché communal des fruits et légumes, les différents commerces et magasins développés surtout à partir de l'an 2005, la casse automobile sur la RN n° 25 menant vers Boghni ...etc.

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Hôpital spécialisé en cardiologie et chirurgie cardiaque de Draa Ben Khedda.

Draa Ben Kheddaest accessible par la RN n° 12 menant vers Tizi-Ouzou, la commune compte d'autres infrastructures tels que une ligne ferroviaire rénovée, des dispensaires, un nouvel hôpital spécialisé, plusieurs écoles et collèges, un centre de formation professionnelle.

Santé[modifier | modifier le code]

La commune abrite l'établissement hospitalier spécialisé en chirurgie cardiaque "Petit Omar" (80 lits).

Sport[modifier | modifier le code]

Le sport est assez développé dans la ville, notamment le Handball avec un stade communal appelé Chahid Kaci Ali revêtu de tartan, un petit complexe sportif, de salle omnisports et de combat et un stade scolaire. La ville dispose d'une équipe de football locale: l'Union Sportive Municipale de Draa Ben Khadda (USMDBK) et d'une équipe de handball: L'étoile Sportive de Draa Ben Khedda (ESDBK).

La ville de Draa Ben Khadda est la ville natale d'anciens joueurs de la JSK tel que Maghrici, le gardien de but de l'équipe d'Algérie de football: Lounès Gaouaoui et de nombreux handballeurs de haut niveau qui ont joué dans des championnats internationaux.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF]Recensement 2008 de la population algérienne, wilaya de Tizi Ouzou, sur le site de l'ONS.
  2. Journal officiel de la République Algérienne, 19 décembre 1984. Décret n° 84-365, fixant la composition, la consistance et les limites territoriale des communes. Wilaya de Tizi Ouzou, p. 1504 à 1510.
  3. http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2005/07/26/article.php?sid=26099&cid=23
  4. « L’exemple du Complexe textile de Draâ Ben Khedda (ex-Cotitex) - La Dépêche de Kabylie », La Dépêche de Kabylie,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  5. http://www.latribune-online.com/index.php?news=736

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]