Revenge (film, 2017)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Revenge.
Revenge
Réalisation Coralie Fargeat
Scénario Coralie Fargeat
Acteurs principaux
Sociétés de production Canal+
M.E.S. Productions
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Action
Horreur
Thriller
Durée 108 minutes
Sortie 2017

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Revenge[n 1] est un film d'action et d’horreur français, réalisé par Coralie Fargeat, sorti en 2017.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Richard (Kevin Janssens), Stan (Vincent Colombe) et Dimitri (Guillaume Bouchède) sont trois riches amis qui, une fois par an, s'adonnent à une partie de chasse dans le désert. Richard est arrivé dans la villa 48 heures en avance pour profiter tranquillement de Jennifer (Matilda Lutz), sa maîtresse, une jeune socialite américaine. Ses amis arrivent également en avance ce qui dérange les tourtereaux. Jennifer, séduisante, attise le désir des deux autres hommes. Le lendemain d'une soirée arrosée, Stan viole Jennifer. Lorsque Richard lui propose de l'argent en échange de son silence et la menace physiquement, elle s'enfuit dans le désert, poursuivie par les trois amis. Arrivée au bord d'un ravin, Richard la pousse volontairement dans le vide et la laisse pour morte. Mais elle survit. S'ensuit une terrible chasse à l'homme.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • Le tournage du film a duré 33 jours, dont 32 jours tournés au Maroc et un jour tourné à Paris.
  • Revenge est le premier long métrage de Coralie Fargeat après un court métrage intitulé Le Télégramme, réalisé en 2003. Coralie Fargeat a elle-même écrit le scénario du film en 2015[1].

Critiques[modifier | modifier le code]

Revenge

Score cumulé
SiteNote
Metacritic81/100
Rotten Tomatoes92%
Allociné2.9 étoiles sur 5
Compilation des critiques
PériodiqueNote
Le Figaro4.0 étoiles sur 5
Le Parisien4.0 étoiles sur 5
CinéSéries3.0 étoiles sur 5
Télérama3.0 étoiles sur 5
Les Inrockuptibles1.0 étoiles sur 5

En regard du box-office, Revenge est très bien accueilli par la critique. Il obtient un record de 92 % sur Rotten Tomatoes, sur la base de 88 critiques collectées[2]. Il est évalué à une moyenne de 3/5 pour 20 critiques de presse sur Allociné.

« Radical et gore, ce récit est surtout la révélation d’une réalisatrice à suivre, Coralie Fargeat, qui dénonce sans complaisance les violences faites aux femmes. »

— Stéphanie Belpêche, Le Journal du dimanche, 3 février 2018[3].

« Un rape and revenge sanglant et surréaliste, kaleïdoscope de visions gore, avec une nouvelle icône : Matilda Lutz. »

— Sylvestre Picard, Première, 6 février 2018[4].

« Un premier long-métrage léché et des scènes bien découpées, dont une traque au fusil où la proie est un homme nu, ça change ! »

— Michel Valentin, Le Parisien, 7 février 2018[5].

« "Revenge" est une série B jouissive réalisée par une cinéaste extrêmement prometteuse. »

— Kevin Romanet, CinéSéries, 2 février 2018[6].

« Un film très sanglant (...). Écrit et réalisé avant l'affaire Weinstein, ce film résonne avec l'air du temps. En renversant les codes, en montrant un homme pleurer après s'être entaillé le pied, et une femme forte s'affirmer, Revenge impose son message féministe. »

— Sophie Torlotin, RFI, 7 février 2018[7].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Date Distinction Catégorie Nom Résultat
5 au 15 octobre 2017 Festival international du film de Catalogne Prix du meilleur réalisateur Coralie Fargeat Lauréat
31 janvier au 4 février 2018 Festival international du film fantastique de Gérardmer[8] Grand prix Revenge Nomination
Prix du jury Nomination
Prix de la critique Nomination
Prix du public Nomination
Prix du jury SyFy Nomination

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Bien que ce soit un film français, le titre d'exploitation dans les pays francophones a une forme anglophone.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Secrets de tournage », sur Allociné
  2. (en)« Revenge (2017) », sur Rotten Tomatoes
  3. Stéphanie Belpêche, « Coralie Fargeat, réalisatrice de "Revenge" : "Pas facile de jeter aux ordures 2.000 ans de sexisme" », sur Le Journal du dimanche,
  4. Sylvestre Picard, « Revenge : une série B hyper musclée [Critique] », sur Première,
  5. Michel Valentin, « «Revenge» : la revanche de Lolita », sur Le Parisien,
  6. Kevin Romanet, « Revenge : nouvelle réussite du cinéma de genre français[Critique] », sur CinéSéries,
  7. Sophie Torlotin, « Cinéma: «Revenge» impose un message féministe dans l'air du temps », sur RFI,
  8. Romain Le Vern, « "Revenge" : film d'horreur féministe, bain de sang au Festival de Gérardmer », sur LCI,

Liens externes[modifier | modifier le code]