Dassault Falcon 5X

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Falcon 5X
Maquette de Falcon 5X présentée en 2015
Maquette de Falcon 5X présentée en 2015

Constructeur Drapeau : France Dassault Aviation
Équipage 2 pilotes + 1 hôtesse/steward
Premier vol 5 juillet 2017[1]
Mise en service 2020[2]
Dimensions
Longueur 25,17[3] m
Envergure 25,94[3] m
Hauteur 7,47[3] m
Masse et capacité d'emport
Max. à vide 19,730[3] t
Max. au décollage 31,570 [3] t
Max. à l’atterrissage 29,980 [3] t
Passagers 14 + 3 membres d'équipage.
Motorisation
Moteurs 2 Safran Silvercrest
Poussée unitaire 11 450 lb / 5093 daN (Poussée maxi. au niveau de la mer – ISA+15°C) kN
Performances
Vitesse de croisière maximale (Mach 0,80) 980 km/h
Vitesse maximale (Mach 0,90) 1100[3] km/h
Autonomie 9 630[3] km
Plafond 15 545 [3] m

Le Dassault Falcon 5X est un avion d'affaires de la famille Falcon construit par la société Dassault Aviation. C'est un biréacteur destiné à franchir une distance de 9 630 km et voler à une vitesse maximale de Mach 0,90. Il est proposé à un prix équivalent au Falcon 900, autour de 45 millions d'euros[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Le Falcon 5X, auparavant appelé SMS pour super mid-size est présenté le 21 octobre 2013 à Las Vegas à l’occasion de la convention annuelle de la National Business Aviation Association[4],[5],[6],[7],[8].

En février 2016, un retard de deux ans est annoncé, dû au problème du nouveau moteur de nouvelle génération Silvercrest, et le premier vol a été effectué le 5 juillet 2017 à 10h36 sur l'aéroport de Bordeaux Mérignac [1] et l’entrée en service en 2020[2].

Conception[modifier | modifier le code]

Moteur Silvercrest.

La conception de ce biréacteur de 9 630 km d’autonomie s'est orientée vers le fait d'offrir la plus large cabine du marché[9]. Elle mesure 1,98 m de haut, 2,58 m de large et 11,79 m de long (exclusion faite du poste de pilotage et du compartiment à bagages), ce qui permet d'accueillir jusqu’à 14 passagers.

L'éclairage naturel est assuré par 28 hublots[10] et par un hublot spécial situé sur la partie supérieure du fuselage pour augmenter la luminosité de la cabine[11].

L’avion sera équipé de deux réacteurs de nouvelle génération Silvercrest développés par Safran Aircraft Engines[12], délivrant chacun une poussée de 5093 daN et offrant un excellent taux de dilution de « 6 ».Le développement du Silvercrest fait appel pour la première fois chez Safran Aircraft Engines à un compresseur axialo-centrifuge pour la partie compresseur haute pression.

Le Falcon 5X sera équipé d’une aile ultra efficace, optimisée grâce au recours à la simulation numérique des écoulements (CFD) et aux essais en soufflerie. La voilure affichera une flèche de 33° et un bord de fuite incurvé très spécifique. Elle augmentera la marge de buffeting de 15 % pour accroître la sécurité.

Production[modifier | modifier le code]

La fabrication des premiers éléments structuraux a débuté en 2013 et l’assemblage du premier tronçon de fuselage démarrera en novembre 2013 sur le site de Dassault Aviation à Argenteuil[Passage à actualiser].

L’assemblage final sera réalisé dans l’usine de Bordeaux-Mérignac en 2014, tandis que l’aménagement intérieur de la cabine sera effectué sur le site dédié de Dassault Falcon Jet à Little Rock, dans l’Arkansas[Passage à actualiser].

Le premier appareil est sorti d'usine le 2 juin 2015[13].

Aéroports desservis[modifier | modifier le code]

Le Falcon 5X pourra effectuer des approches à forte pente (jusqu’à 6 %)[14], pour desservir des aéroports contraignants comme celui de London City Airport (LCY), d’ordinaire inaccessibles aux jets d’affaires à large fuselage.

Le Falcon 5X pourra assurer de nombreuses liaisons directes sans escale (avec huit passagers, Mach 0,80, vents annuels de 85 %, réserves NBAA IFR), telles que Los Angeles à London City, Paris à Hong Kong ou Pékin, Shanghai à Seattle ou New York à Tel Aviv.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Le Falcon 5X a fait son premier vol - Air&Cosmos - Premier Site Francophone d'Actualité Aéronautique et Spatiale », Air & Cosmos,‎ (lire en ligne)
  2. a, b et c Anne Bauer, « Dassault : le Falcon 5X aura un retard de livraison de deux ans », sur www.lesechos.fr,
  3. a, b, c, d, e, f, g, h et i « Falcon 5X », sur www.dassaultfalcon.com (consulté le 30 mai 2016)
  4. Les Echos - 22 octobre 2013 : Dassault présente son nouveau jet d'affaires Falcon 5X
  5. L'Usine Nouvelle - 21 octobre 2013 : Dassault Aviation dévoile son Falcon 5X
  6. Challenges - 22 octobre 2013 : Le Falcon 5X a été dévoilé par Dassault le 21 octobre au salon NBAA de Las Vegas. Il peut transporter 8 passagers sur 9 600 km sans escale.
  7. Le Point - 22 octobre 2013 : Le Falcon 5X, nouveau biréacteur haut de gamme de Dassault, révélé à Las Vegas.
  8. L'Usine Digitale - 22 octobre 2013 : Sur la toile, le Falcon 5X a déjà décollé
  9. Romain Guillot, « la cabine du nouveau Falcon 5X », sur www.journal-aviation.com,
  10. Dailymotion - 22 octobre 2013 : Voir la vidéo « Introducing the Falcon 5X - Dassault Aviation »
  11. Romain Guillot, « Falcon 5X, le galley skylight va faire beaucoup parler de lui », sur www.journal-aviation.com,
  12. Olivier James, « Safran monte à bord du Falcon 5X de Dassault », sur www.usinenouvelle.com,
  13. « Le Dassault Falcon 5X sort d'usine », sur air-cosmos.com,
  14. « Dassault Aviation dévoile le Falcon 5X », sur dassault-aviation.com,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :