Silvercrest

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Snecma Silvercrest
Vue du moteur

Constructeur Drapeau : France Snecma
Premier vol fin 2013
Caractéristiques
Type Turboréacteurs
Longueur ~ 1900 mm
Diamètre Fan : ~ 1 000 mm
Composants
Compresseur Basse pression : FAN + 4 étage axiaux
Haute pression : 4 étages axiaux + 1 étage centrifuge
Turbine Basse pression : 4 étages axiaux
Haute pression : 1 étage axial
Performances
Poussée maximale à sec 53 kN
Taux de compression ~ 38.5
Taux de dilution 5.9

Silvercrest est une gamme de turboréacteurs destinés aux avions d'affaire ou petits avions régionaux, de la société Safran Aircraft Engines (ex Snecma). Elle a été lancée en octobre 2006.

Les moteurs Silvercrest offrent une poussée comprise entre 3,6 et 5 tonnes. Ils sont conçus pour propulser des avions d’affaires moyen ou haut de gamme, avec une masse maximale au décollage se situant entre 20 et 26 tonnes. Ces moteurs intègrent des caractéristiques spécifiques[Lesquelles ?] qui leur permettront de mieux répondre aux besoins du marché des avions régionaux de quarante à soixante places, quand les opérateurs seront amenés à remplacer leurs flottes actuelles.

En mai 2012, Cessna est le premier constructeur a avoir choisi ce moteur pour le Citation Longitude mais reviendra sur son choix au profit du moteur Honeywell HTF7700L[1].

Dassault annonce en octobre 2013 son choix de motoriser ses Falcon 5x avec le Silvercrest[2]. Après plusieurs problèmes dans le développement du moteur, la mise en service de l'avion est reportée à plusieurs reprises[3],[4].

En octobre 2016, Textron Aviation annonce que le Cessna Citation Hemisphere sera équipé du Silvercrest[5].

Le 13 décembre 2017, Dassault Aviation engage le processus de résiliation du contrat Silvercrest conduisant à l’arrêt du programme Falcon 5X et annonce le lancement d’un nouvel avion le Falcon 6X avec une entrée en service en 2022[6].

Cessna reste officiellement le seul client potentiel pour le Silvercrest mais a annoncé en avril 2018 la "suspension" du programme de développement de son nouvel avion, dans l'attente de la résolution des problèmes par le motoriste. Dassault Aviation comme Cessna pourraient se tourner vers le moteur PW800 de Pratt & Whitney.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Compte à rebours enclenché pour le Citation Longitude de Cessna », sur www.aerobuzz.fr,
  2. Bruno Trévidic, « Un moteur 100 % français pour le nouveau Falcon », lesechos.fr, (consulté le 2 juin 2015)
  3. Vincent Lamigeon, « Le Silvercrest, le seul accroc au sans-faute de Safran », sur www.challenges.fr,
  4. Michel Cabirol, « Problèmes sur le développement du moteur Silvercrest (Safran) : c'est grave docteur ? », sur www.latribune.fr,
  5. (en) Charles Alcock, « Textron Selects Silvercrest to Power Cessna Citation Hemisphere », Aviation International News,‎ (lire en ligne)
  6. « Aviation d'affaires : Dassault Aviation arrête le programme 5X », La Tribune,‎ (lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]