Daniele Nardello

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Daniele Nardello
Daniele Nardello.jpg

Daniele Nardello lors du Tour d'Allemagne 2006

Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (43 ans)
VarèseVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Père
Primo Nardello (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Équipes professionnelles
1994–2002 Mapei
2003–2006 T-Mobile
2007 LPR
2008 Serramenti PVC Diq.
2009-04.2009 Fuji-Servetto
Équipes dirigées
2010 Footon-Servetto
01.2012-04.2012 GreenEDGE
05.2012-12.2012 Orica-GreenEDGE
2016- Équipe Exploit
Principales victoires

1 championnat
MaillotItalia.svg Champion d'Italie sur route 2001
1 classique
Championnat de Zurich 2003
3 étapes de grands tours
Tour de France (1 étape)

Tour d'Espagne (2 étapes)

Daniele Nardello (né le à Arcisate, en Lombardie) est un coureur cycliste italien. Professionnel de 1994 à 2009, il a notamment été champion d'Italie sur route en 2001 et a remporté le Championnat de Zurich (2003), deux étapes du Tour d'Espagne, et une étape du Tour de France 1998. Il s'est classé huitième de cette édition du Tour, puis septième de la suivante. Avec l'équipe d'Italie, il a participé à six championnats du monde sur route et aux Jeux olympiques de 2004. En 2016, Daniele Nardello est directeur sportif de la formation Équipe Exploit.

Biographie[modifier | modifier le code]

Daniele Nardello fait ses débuts dans le peloton professionnel dans l'équipe Mapei en 1994 avec laquelle il reste jusqu'en 2002, puis il signe dans l'équipe T-Mobile. Coureur très polyvalent, Daniele Nardello a toujours été considéré comme un outsider, souvent au service des chefs de file.

Il a cependant glané plusieurs victoires importantes. Le Varesino est devenu champion d'Italie en 2001. Il a remporté le Championnat de Zurich 2003 ou le Trofeo Laigueglia 2000. Nardello termine, également, trois fois dans les dix premiers le Tour de France (septième en 1999). Enfin il se classe cinquième du Tour des Flandres en 2001 et en 2002, classique avec Paris-Roubaix qu'il aimait énormément. Nardello est un des rares coureurs de sa génération, à ne pas avoir eu son nom cité dans une affaire de dopage[1]. Il met un terme à sa carrière en avril 2009, après avoir disputé le Tour des Flandres[2].

Daniele Nardello au Paris-Tours 1999

Ensuite il embrasse la carrière de directeur sportif au sein de formations comme Footon ou Orica-GreenEDGE, l'équipe australienne étant basée à Gavirate, sur le lac de Varèse. Ces dernières années, il faisait partie de la caravane du Tour d'Italie. En 2016, l'équipementier suisse "Assos" crée une équipe Espoir, nommée "Équipe Exploit", pour tester en condition de course ses nouveaux produits avant la mise sur le marché, il confie la direction sportive à Daniele Nardello[1].

Palmarès et résultats[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès amateur[modifier | modifier le code]

Palmarès professionnel[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

8 participations

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

5 participations

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

5 participations

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (it) « L’ex pro’ Nardello torna in ammiraglia », sur www.gazzetta.it,‎ (consulté le 14 février 2016)
  2. « Daniele Nardello termine sa carrière... au lit », sur cyclismag.com,‎ (consulté le 11 avril 2009)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :