Grand Prix Guillaume Tell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Grand Prix Guillaume Tell
Généralités
Sport cyclisme sur route
Création 1971
Disparition 2009
Éditions 36
Type / Format course à étapes
Périodicité annuel (août)
Lieu(x) Drapeau de la Suisse Suisse
Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Suisse Mathias Frank

Le Grand Prix Guillaume Tell, appelé en allemand Grand Prix Tell, est une course cycliste par étapes organisée en Suisse centrale[1].

Organisée depuis 1971, elle est réservée aux espoirs depuis 2000. Jusqu'alors classé en 2.4 par l'Union cycliste internationale, le GP Tell devient une course classée 2.7.2[2], c'est-à-dire une course par étapes réservée aux coureurs de moins de 23 ans et non-sanctionnée par l'attribution de points UCI[3].

Non-organisé en 2005, le GP Tell intègre l'UCI Europe Tour en 2006, en étant réservé aux coureurs de moins de 23 ans (catégorie 2.2U)[4].

En 2007, l'Union cycliste internationale crée la Coupe des Nations Moins de 23 ans. Cette nouvelle série rassemble six courses, le GP Tell en étant la cinquième[5]. Seuls des coureurs âgés de 19 à 22 ans peuvent y participer, au sein d'équipes nationales[6]. Vingt équipes participent au Grand Prix sous cette nouvelle formule, représentant 19 pays auxquels s'ajoutent une équipe mixte[7]. Il est remporté par le Russe Anton Reshetnikov. Ce dernier est cependant contrôlé positif au carphedon. Bien que le contrôle a été effectué en juillet, le résultat n'est annoncé qu'en septembre, de sorte que Reshetnikov a pu entre-temps gagner le Grand Prix[8]. L'organisation de la course se plaint de l'atteinte portée à sa crédibilité et du comportement passif de l'UCI. Elle décide de ne pas participer à la Coupe des Nations en 2008, évoquant outre cet incident la communication insatisfaisante de l'UCI quant aux résultats des tests antidopages effectués durant l'épreuve, le manque de soutien de l'UCI aux organisateurs des manches de la Coupe des Nations, et des coûts supplémentaires induits par la participation à la Coupe des Nations[9]. Conformément à la demande des organisateurs, le Grand Prix Tell est intégré au calendrier de l'UCI Europe Tour 2008, en catégorie 2.2[10].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Le palmarès de la compétition est le suivant[11] :

Année Vainqueur Deuxième Trosiième
1971 Drapeau de la Suisse Fritz Wehrli Drapeau de l'URSS Dimitri Trischin Drapeau de l'URSS Aleksandre Gusiatnikov
1972 Drapeau du Royaume-Uni Dave Lloyd Drapeau de l'Espagne José Luis Viejo Drapeau de la Pologne Jerzy Zwyrko
1973 Drapeau de la France Guy Leleu Drapeau : Allemagne de l'Ouest Johan Ruch Drapeau de l'URSS Nikolaï Gorelov
1974 Drapeau de la Suisse Werner Fretz Drapeau de la Suisse Michel Kuhn Drapeau de l'URSS Said Gouiseinov
1975 Drapeau du Danemark Jørgen Marcussen Drapeau de l'URSS Aleksandre Gusiatnikov Drapeau de la Tchécoslovaquie Miroslav Sýkora
1976 Drapeau de l'Italie Roberto Ceruti Drapeau de la Suisse Bruno Wolfer Drapeau de la Suisse Richard Trinkler
1977 Drapeau de la Suisse Gilbert Glaus Drapeau de l'Italie Claudio Corti Drapeau de la Tchécoslovaquie Jiri Bartolsic
1978 Drapeau de la Suisse Kurt Ehrensperger Drapeau de la Belgique Fons De Wolf Drapeau de la Suisse Richard Trinkler
1979 Drapeau de la Suisse Richard Trinkler Drapeau de la Suisse Daniel Muller Drapeau de l'Italie Fausto Stiz
1980 Drapeau de l'Italie Mariano Polini Drapeau de la Suisse Helmut Wechselberger Drapeau de la Suisse Jürh Luchs
1981 Drapeau de la Norvège Dag Erik Pedersen Drapeau de la Colombie José Patrocinio Jiménez Drapeau de la France Étienne Néant
1982 Drapeau de la Suisse Niki Rüttimann Drapeau de la Suisse Urs Zimmermann Drapeau de la Suisse Richard Trinkler
1983 Drapeau de la Suisse Richard Trinkler Drapeau de la Suisse Heinz Imboden Drapeau de la Tchécoslovaquie Vladimir Dolek
1984 Drapeau de la Suisse Guido Winterberg Drapeau de l'Allemagne de l'Est Peter Hilse Drapeau de la Suisse Heinz Imboden
1985 Drapeau de la Suisse Pascal Richard Drapeau de l'URSS Riho Suun Drapeau de l'Australie Stephen Hodge
1986 Drapeau de la Suisse Heinz Imboden Drapeau de la Suisse Guido Winterberg Drapeau de la Suisse Arno Kuttel
1987 Drapeau de la Suisse Guido Winterberg Drapeau de la Suisse Bernard Gavillet Drapeau de la Suisse Pascal Richard
1988 Drapeau de la Suisse Fabian Fuchs Drapeau de la Colombie Alirio Chibazas Drapeau de la France Laurent Madouas
1989 Drapeau de la Suisse Karl Kälin Drapeau de la Suisse Daniel Steiger Drapeau de l'Allemagne Josef Holzmann
1990 Drapeau de la Suisse Werner Stutz Drapeau du Danemark Peter Meinert Drapeau de la Suisse Roland Meier
1991 Drapeau de la Suisse Alex Zülle Drapeau de la Suisse Beat Zberg Drapeau de l'Australie Patrick Jonker
1992 Drapeau de la Suisse Dieter Runkel Drapeau de la Suisse Roland Meier Drapeau des Pays-Bas Erik Dekker
1993 Drapeau de la Belgique Peter Verbeken Drapeau de la Suisse André Wernli Drapeau de la Suisse Daniel Lanz
1994 non disputé
1995 Drapeau de la Belgique Peter Verbeken Drapeau de l'Italie Manuele Scopsi Drapeau du Danemark Nicolaj Bo Larsen
1996 Drapeau de l'Italie Andrea Dolci Drapeau de la Suisse Oscar Camenzind Drapeau de l'Espagne Marcelino García
1997 Drapeau de la Suisse Oscar Camenzind Drapeau de la Suisse Niki Aebersold Drapeau de la Suisse Armin Meier
1998 Drapeau de l'Italie Marco Velo Drapeau de l'Italie Daniele Nardello Drapeau de la Suisse Fabian Jeker
1999 non disputé
2000 Drapeau de la Belgique Jurgen Van Goolen Drapeau de la Belgique Nico Sijmens Drapeau des Pays-Bas Remmert Wielinga
2001 Drapeau de la Suède Emil Arnell Drapeau de l'Ukraine Yaroslav Popovych Drapeau de l'Italie Cristian Tosoni
2002 Drapeau du Danemark Rasmus Dyring Drapeau de la Suède Gustav Larsson Drapeau de la Suisse Grégory Rast
2003 Drapeau de la Russie Vladimir Gusev Drapeau de la Slovaquie Tomaž Nose Drapeau de la Suisse Florian Stalder
2004 Drapeau de la Slovaquie Tomaž Nose Drapeau de la Slovénie Janez Brajkovič Drapeau du Luxembourg Andy Schleck
2005 non disputé
2006 Drapeau de l'Autriche Markus Eibegger Drapeau de la Slovaquie Peter Velits Drapeau de la Slovénie Miha Švab
2007 Drapeau de la Lettonie Gatis Smukulis[12],[13] Drapeau du Danemark Jakob Fuglsang Drapeau de la France Jérôme Coppel
2008 Drapeau de la Russie Timofey Kritskiy Drapeau de la Colombie Jarlinson Pantano Drapeau de la France Jocelyn Bar
2009 Drapeau de la Suisse Mathias Frank Drapeau de l'Allemagne Nico Schneider Drapeau de la Hongrie Péter Kusztor

Références[modifier | modifier le code]

  1. (de) « Ein Rückblick auf über 30 Jahre GP Tell Geschichte », sur Grand Prix Tell (consulté le 13 août 2008)
  2. (en) « UCI Road Calendar 2000 », sur cyclingnews.com (consulté le 13 août 2008)
  3. (en) « UCI race classifications decoded (a bit) », sur cyclingnews.com (consulté le 13 août 2008)
  4. « Résultats et classements du GP Tell en 2006 », sur uci.ch (consulté le 13 août 2008)
  5. « Calendrier de la Coupe des Nations U23 2007 », sur uci.ch (consulté le 13 août 2008)
  6. [PDF] « Règlement UCI du sport cycliste - Titre 2 Épreuves sur route (version du 29 mars 2007) », sur uci.ch (consulté le 13 août 2008)
  7. (en) « Liste des participants au GP Tell 2007 », sur cyclingnews.com (consulté le 13 août 2008)
  8. (en) « Two Russian U23 riders positive », sur cyclingnews.com (consulté le 13 août 2008)
  9. [PDF] (de) « Brief an UCI: Rücktritt Teilnahme Nationen Cup », sur gp-tell.ch (consulté le 13 août 2008)
  10. « Calendrier de l'UCI Europe Tour 2008 », sur uci.ch (consulté le 13 août 2008)
  11. « Palmarès du Grand Prix Guillaume Tell », sur memoire-du-cyclisme.net (consulté le 13 août 2008)
  12. Initialement vainqueur de la course, Anton Rechetnikov est déclassé pour dopage.
  13. (en) « Two Russian U23 riders positive », sur cyclingnews.com, (consulté le 22 avril 2011)

Lien externe[modifier | modifier le code]