Daniel Moreira

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moreira.
Daniel Moreira
Image illustrative de l'article Daniel Moreira
Daniel Moreira en mai 2014.
Biographie
Nom Daniel Moreira de Sà
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (40 ans)
Lieu Maubeuge (France)
Taille 1,77 m
Période pro. 1995-2010
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
1993-1995 Drapeau : France US Maubeuge
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1995-1996 Drapeau : France Valenciennes FC 7 (2)
1996-1998 Drapeau : France EA Guingamp 77 (10)
1998-2004 Drapeau : France RC Lens 230 (52)
2004-2006 Drapeau : France Toulouse FC 71 (23)
2006-2009 Drapeau : France Stade rennais 47 (0)
2008-2009 Drapeau : France Grenoble Foot 34 (5)
2009-2010 Drapeau : France US Boulogne 17 (1)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2002-2004 Drapeau : France France 003 0(0)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
2013-2017 Drapeau : France RC Lens B (adjoint)
2017- Drapeau : France RC Lens (adjoint)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Daniel Moreira est un footballeur international français d'origine portugaise né le à Maubeuge dans le Nord. Évoluant au poste de milieu offensif puis d'attaquant, il est professionnel de 1995 à décembre 2010.

Depuis août 2017, il est entraîneur-adjoint de l'équipe première du Racing Club de Lens.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière en club[modifier | modifier le code]

C'est à Lens (le club l'ayant acheté 3,8 M€) que sa carrière décolle. Moreira est en effet la priorité de recrutement du président Gervais Martel à l'intersaison qui suit le titre de champion de France du RC Lens en 1998. Il est recruté en provenance de Guingamp au poste de meneur de jeu où il doit succéder à Stéphane Ziani[1]. Initialement remplaçant dans l'effectif lensois, il joue davantage en fin de saison où l'entraîneur Daniel Leclercq le fait jouer sur les ailes[1]. En fin de saison 1998-1999, « homme en forme » de l'équipe lensoise[2], il inscrit au Stade de France face au FC Metz en finale de Coupe de la Ligue le but qui permet au Racing Club de Lens de décrocher le trophée[3]. Moreira est en 2000-2001 en manque de confiance ainsi qu'en conflit avec l'entraîneur de l'époque, Rolland Courbis[4]. Celui-ci quitte son poste en cours d'une saison que Lens termine en quatorzième position. L'année suivante, Lens a un nouvel entraîneur, Joël Muller. Celui-ci décide de modifier la position sur le terrain de Moreira, qui devient alors attaquant de pointe[4] et évolue en duo avec El-Hadji Diouf[5]. Dorénavant buteur, il inscrit notamment un triplé contre Lorient lors de la dixième journée et manque de peu d'inscrire un quatrième but[4]. Finalement, il est cette saison-là vice-champion de France, meilleur buteur du club en championnat avec onze buts[6] et meilleur joueur du mois d'octobre selon le jury du trophée LNF-France Soir[7]. Il prolonge son contrat avec le club lensois jusqu'en 2006[5].

En septembre 2002, il marque également en Ligue des Champions face au Milan AC[8]. En championnat, Moreira est le meilleur buteur du club lors de la saison 2004 avec huit buts[6]. Supporter du club depuis tout petit, c'est à Lens qu'il remporte ses meilleurs trophées et, de l'avis des spécialistes, jouera son meilleur football. Aujourd'hui encore le nom de Moreira reste lié à celui du RC Lens.

Il signe ensuite au Téfécé, où il reste 2 saisons et marque 21 buts en 67 matchs.

Désirant évoluer dans un club plus performant, Daniel Moreira décide de rejoindre les rangs du Stade rennais. Mais sa saison n'est pas très bonne. Il n'inscrit aucun but lors de la saison 2006 - 2007, disputant pourtant au total 29 matchs. En 2007-2008, il manque une partie de la saison, après avoir passé de nombreux mois en rééducation à la suite d'une importante blessure.

Photo de deux hommes debout devant un terrain de football. Au fond se trouve une tribune de stade.
Éric Sikora et Daniel Moreira en novembre 2014.

Le 28 juillet 2008 il est prêté pour une durée de 1 an au Grenoble Foot 38. L'option d'achat ne sera pas levée. Le 14 août 2009, il signe un contrat de deux ans en faveur de l'US Boulogne. Une grosse blessure au genou le contraint à neuf mois de rééducation. Le , il annonce sa retraite sportive. « J’ai subi des examens à Paris et j’ai eu les résultats le 30 décembre. On n’a pas perçu d’évolution dans mon genou gauche. Je ne suis tout simplement plus apte à jouer au football à haut niveau. Ça ne sert à rien de continuer. ». Il étudie alors la possibilité d'intégrer le staff du RC Lens[9]. En août 2012, il rejoint le club lensois dans lequel il prêtera main-forte aux éducateurs de la formation du Racing[10]. En juillet 2013, il devient adjoint de l'entraîneur de la réserve, Éric Sikora[11], un poste qu'il garde jusqu'en août 2017 où il devient entraîneur adjoint de l'équipe première entraînée par Sikora[12].. Il obtient en juin 2014 son brevet d'entraîneur de football[13].

En dehors du terrain, Moreira pratique le golf notamment au golf d'Arras à Anzin-Saint-Aubin. Une fois sa carrière de joueur terminée, il continue de pratiquer ce sport. En 2015, il devient président de l'association sportive du golf d'Arras dont le rôle consiste à organiser des animations et compétitions au sein du club et pour ses adhérents[14],[15].

Carrière en sélection[modifier | modifier le code]

Daniel Moreira a été international français à trois reprises[9]. Il est pour la première fois convoqué en équipe de France en octobre 2002[16]. C'est le qu'il obtient sa première sélection à l'occasion d'une victoire française contre la Yougoslavie. L'année suivante, il joue le 30 avril un match contre l'Égypte gagné cinq à zéro par la France. Sa dernière sélection a lieu le à Chypre où la France gagne deux à zéro[17].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Initialement meneur de jeu, Moreira devient à partir de 2001-2002 attaquant. Il est capable d'utiliser ses deux pieds. Il se distingue également par sa capacité à éliminer des défenseurs et son jeu de tête qui n'est pas perturbé par son gabarit[5].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous résume les statistiques en match officiel de Daniel Moreira durant sa carrière de joueur professionnel[18],[19],[20].

Statistiques de Daniel Moreira
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Sélection Total
Division M B M B M B C M B Équipe M B M B
1994-1995 Drapeau de la France US Maubeuge National 2 - - - - - - - - 0 0
1995-1996 Drapeau de la France US Valenciennes-Anzin National 1 7 2 - - - - - - - - 7 2
1996-1997 Drapeau de la France En Avant de Guingamp Division 1 26 1 3 0 1 0 Int+C3 7+2 1+0 France espoirs 1 1 40 3
1997-1998 Drapeau de la France En Avant de Guingamp Division 1 32 8 5 0 1 0 - - - France espoirs 7 1 45 9
1998-1999 Drapeau de la France RC Lens Division 1 31 4 3 2 4 2 C1 5 0 France espoirs 5 4 48 12
1999-2000 Drapeau de la France RC Lens Division 1 22 4 1 1 1 1 C3 6 0 France espoirs 1 1 31 7
2000-2001 Drapeau de la France RC Lens Division 1 29 2 - - 2 1 Int 2 0 - - - 33 3
2001-2002 Drapeau de la France RC Lens Division 1 31 11 1 0 1 0 - - - - - - 33 11
2002-2003 Drapeau de la France RC Lens Ligue 1 38 9 2 0 1 0 C1+C3 6+2 4+0 France 2 0 51 13
2003-2004 Drapeau de la France RC Lens Ligue 1 33 8 2 1 3 0 C3 4 2 - - - 42 11
2004-2005 Drapeau de la France Toulouse FC Ligue 1 30 11 1 0 - - - - - France 1 0 32 11
2005-2006 Drapeau de la France Toulouse FC Ligue 1 37 10 - - 3 2 - - - - - - 40 12
2006-2007 Drapeau de la France Stade rennais Ligue 1 29 0 1 0 3 0 - - - - - - 33 0
2007-2008 Drapeau de la France Stade rennais Ligue 1 10 0 2 0 - - C3 1 0 - - - 13 0
2008-2009 Drapeau de la France Stade rennais Ligue 1 - - - - - - Int 1 0 - - - 1 0
2008-2009 Drapeau de la France Grenoble Foot 38 Ligue 1 31 4 3 1 - - - - - - - - 34 5
2009-2010 Drapeau de la France US Boulogne CO Ligue 1 6 1 - - 1 0 - - - - - - 7 1
2010-2011 Drapeau de la France US Boulogne CO Ligue 2 7 0 - - 3 0 - - - - - - 10 0
Total sur la carrière 399 75 24 5 24 6 - 36 7 - 17 7 500 100

Palmarès[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Dupont et Paquet 2006, p. 112-113
  2. Stanislas Noyer, « Foot. Un but de Daniel Moreira donne la Coupe de la Ligue à Lens.Lens offensif offense Metz », Libération,‎ (lire en ligne)
  3. Alexandre Charlier, « Des Lensois dignes du stade de France Près de 80.000 personnes ont assisté à la victoire de Lens contre Metz en finale de la Coupe de la Ligue RC LENS 1 FC METZ 0 », Le Soir,‎ (lire en ligne)
  4. a, b et c Marc Ambrosiano et Pierre Minier, « Le grand pardon », Onze Mondial, no 154,‎ , p. 60-61
  5. a, b et c Laurent Maltret, Alain Gadoffre et Olivier Prevosto, « Fleurs de saison - Relance à Lens », Onze Mondial, no 160,‎ , p. 66-70
  6. a et b Dupont et Paquet 2006, p. 133
  7. « Daniel Moreira, joueur du mois d'octobre », sur sport.fr, (consulté le 10 octobre 2014)
  8. David Revault D'Allonnes, « Lens s'incline sans déjouer », Libération,‎ (lire en ligne)
  9. a et b « Moreira raccroche », sur eurosport.fr (consulté le 1er janvier 2011)
  10. Moreira au RC Lens sur rclens.fr
  11. « Lens: Sikora à la CFA, Moreira en renfort », Ouest-France,‎ (lire en ligne)
  12. « Le staff provisoire aux commandes de l'équipe pro », sur www.rclens.fr (consulté le 21 août 2017)
  13. « D. Moreira et F. Queudrue décrochent leur BEF », sur lensois.com,
  14. « Anzin-Saint-Aubin: le Sang et Or Daniel Moreira à la tête de l'Association du golf d’Arras », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne)
  15. « Arras: ça bouge du côté de l’AS du golf d’Arras », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne)
  16. « Daniel Moreira en bleu », Libération,‎ (lire en ligne)
  17. « Daniel Moreira », sur fff.fr (consulté le 15 août 2013)
  18. (en) Erik Garin, « France - U-21 - International Results - Details », sur rsssf.com (consulté le 26 décembre 2014)
  19. « Daniel Moreira », sur pari-et-gagne.com (consulté le 26 décembre 2014)
  20. « Daniel Moreira », sur footballdatabase.eu (consulté le 26 décembre 2014)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Isabelle Dupont et Dominique Paquet, Racing Club de Lens, un siècle de passion en Sang et Or, Jordan Éditions, , 145 p. (ISBN 978-2-930485-03-4) Document utilisé pour la rédaction de l’article

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :