Conseil d'État (Fribourg)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres articles nationaux ou selon les autres juridictions, voir Conseil d'État.
Fribourg-coat of arms.svg

Le Conseil d'État est le gouvernement du canton de Fribourg en Suisse. Il est composé de 7 départements dirigés par les conseillers d'État élus au suffrage universel pour cinq ans depuis 1921. De 1848 à 1921, il l'étaient par le Grand Conseil. On compte jusqu'ici 57 PDC (ou conservateurs), 26 PRD (ou PLR), 8 PS, 3 UDC (PAI), une verte et 1 indépendant, soit 96 personnes au total. Il y a eu cinq femmes.

Législature actuelle (2017-2021)[modifier | modifier le code]

Suite aux élections générales de l'automne 2016, la composition du gouvernement fribourgeois est de trois membres du Parti démocrate-chrétien, deux membres du Parti socialiste, une membre des Verts fribourgeois et un membre du Parti libéral-radical. Les élections 2016 ne modifient pas la répartition des forces politiques au sein du collège gouvernemental. Le siège laissé vacant par le Conseiller d'Etat socialiste Erwin Jutzet qui ne se représentait pas est repris par le Conseiller national Jean-François Steiert, le siège laissé vacant par le Conseiller d'Etat démocrate-chrétien Beat Vonlanthen, désormais membre du Conseil des Etats, et repris par le vice-chancelier d'Etat démocrate-chrétien Olivier Curty.

Le premier tour des élections au Conseil d'Etat a lieu le 6 novembre 2016, en même temps que les élections au Grand Conseil fribourgeois. 14 candidates et candidats se présentent, sous 4 listes partisanes différentes. En effet, pour la première fois les trois principaux partis de gauche : Parti socialiste, les Verts et le Parti chrétien-social ainsi que les trois principaux partis de droite : Parti démocrate-chrétien, Parti libéral-radical et Union démocratique du Centre n'ont présenté qu'une liste commune chacun[1]. La création de l'Alliance bourgeoise vise à faire entrer un représentant de l'Union démocratique du Centre au sein du Conseil d'Etat, en visant particulièrement le siège de l'élue verte Marie Garnier[2]. A l'issue du premier tour, les trois candidats bourgeois sortants (Godel, Ropraz et Siggen) sont réélus au premier tour en obtenant plus de 50 % des suffrages exprimés. Le vice-chancelier Olivier Curty est lui aussi élu au premier tour[3]. Les Conseillères d'Etat sortantes Garnier et Demierre finissent respectivement en 8 et 9ème position.

Le second tour des élections a lieu le 27 novembre 2016. Seuls 4 candidates et candidats se présentent pour les 3 sièges restantes : les Conseillères d'Etat sortantes, le candidat du Parti socialiste Jean-François Steiert et le candidat UDC Stéphane Peiry. Les trois premiers sont élus[4]. L'UDC ne parvient pas à entrer au Conseil d'Etat[5].

Le Conseil d'Etat pour la législature 2017 - 2021 est donc composé comme suit :

  • Georges Godel (PDC), Vice-président du Conseil d'Etat pour l'année 2017, Directeur des finances;
  • Maurice Ropraz (PLR), Président du Conseil d'Etat pour l'année 2017, Directeur de la sécurité et de la justice;
  • Marie Garnier (Verts), Conseillère d'Etat, Directrice des institutions, de l'agriculture et des forêts;
  • Anne-Claude Demierre (Socialiste), Conseillère d'Etat, Directrice de la santé et des affaires sociales;
  • Jean-Pierre Siggen (PDC), Conseiller d'Etat, Directeur de l'instruction publique, de la culture et des sports;
  • Olivier Curty (PDC), Conseiller d'Etat, Directeur de l'économie et de l'emploi;
  • Jean-François Steiert (Socialiste), Conseiller d'Etat, Directeur de l'aménagement, de l'environnement et des constructions.

Historique[modifier | modifier le code]

Législature 2012-2017[modifier | modifier le code]

  • Affiches Conseil d'Etat 2011
    Affiches de campagne pour le Conseil d'Etat, décembre 2011, Chassot - Vonlanthen - Garnier (élus) - Nobs (non élu)
    Georges Godel, Direction des finances (PDC)
  • Beat Vonlanthen, Direction de l’économie et de l’emploi (PDC)
  • Marie Garnier, Direction des institutions, de l’agriculture et des forêts (Les Verts)
  • Erwin Jutzet, Direction de la sécurité et de la justice (PS)
  • Isabelle Chassot, Direction de l’instruction publique, de la culture et des sports (PDC), démission au 31 octobre 2013
  • Jean-Pierre Siggen, Directeur de l'instruction publique, de la culture et des sports (PDC), élu en remplacement de Mme Chassot démissionnaire
  • Maurice Ropraz, Direction de l'aménagement, de l'environnement et des constructions (PLR)
  • Anne-Claude Demierre, Direction de la santé et des affaires sociales (PS)

Commission extraparlementaire[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Swissinfo : Alliance bourgeoise, le PDC devra consulter ses délégués »
  2. Nicolas Maradan, « L'UDC vise un retour au gouvernement fribourgeois », ARCinfo,‎ (lire en ligne)
  3. « Chancellerie d'Etat, résultats du premier tour »
  4. « Chancellerie d'Etat, résultats du second tour »
  5. Magali Goumaz, « A Fribourg, les électeurs ont boudé le candidat UDC », Le Temps,‎ (lire en ligne)
  6. http://www.dsj.ch/fr/medias/communiques-de-presse/news/detail/News/dv-2014/

Lien externe[modifier | modifier le code]