Georges Andrey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Georges Andrey
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (80 ans)
LausanneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Distinction

Georges Andrey, né le à Lausanne, est un universitaire et historien suisse.

Formation et carrière[modifier | modifier le code]

Né à Lausanne en 1938, Georges Andrey, après avoir fait son baccalauréat latin-grec en France, s’inscrit à l’Université de Fribourg où il fait sa licence et son doctorat ès lettres. Sa thèse, écrite sous la direction du professeur Roland Ruffieux, dont il est l’assistant, porte sur « Les émigrés français dans le canton de Fribourg (1789-1815) ».

Collaborateur scientifique du Fonds national de la recherche scientifique (FNRS) puis du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), il est en même temps chargé de cours d’histoire des médias à l’Université de Fribourg, où il donne également l’histoire moderne de la Suisse.

Aujourd'hui émérite, il mène une activité d’historien en tant que chercheur, conférencier, auteur et vulgarisateur du passé. En reconnaissance de ses travaux de haute qualité et de sa contribution au rayonnement de la francophonie dans le monde, la France lui remet en 2004 l’insigne d’officier de l’ordre des Palmes académiques.

Lauréat de plusieurs distinctions scientifiques, l’auteur, maintenant à la retraite, a fait publier plus d’une centaine de travaux historiques de haut niveau, le plus remarqué étant « L’Histoire de la Suisse pour les Nuls », ouvrage grand public dont le succès (22 000 exemplaires écoulés en deux ans) justifie une version allemande, publiée en 2009, sous le titre de « Schweizer Geschichte für Dummies ».

En hommage à ses travaux, une soixantaine d’historiens et historiennes, dont le regretté Jean-François Bergier, lui ont offert en 2009 un livre intitulé « Clio dans tous ses états ». La première édition de ce pavé de plus de 800 pages a été épuisée en moins de trois mois. So dernier ouvrage Marc Mousson. Premier chancelier de la confédération est paru au mois d'avril.

Publications (échantillon)[modifier | modifier le code]

  • L'Histoire de la Suisse pour les nuls ; Paris, 2007; ~600 pages; réédité en deux volumes en 2011.
  • La Suisse romande, une histoire à nulle autre pareille ; Pontarlier, éditions du Belvédère, 2012; 432 pages (+ cartes hors texte); (ISBN 978-2884-192-279)
  • Histoire de la Suisse et des Suisses. Ouvrage collectif. – 2 éd., Lausanne, Payot, 1985. – Paru également en versions allemande et italienne.
  • Marc Mousson (1776-1861).Premier chancelier de la Confédération suisse. En collaboration avec Maryse Oeri von Auw. – Bière (Suisse), Ed. Cabédita, 2012.
  • Louis d’Affry (1743-1810). Premier landamman de la Suisse. En collaboration avec Alain-Jacques Czouz-Tornare. – Genève, Slatkine, 2003. – Paru également en version allemande.
  • La franc-maçonnerie à Fribourg et en Suisse du XVIIIe au XXe siècle, Slatkine, Genève, 2001.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • «Qui es-tu, Georges Andrey? Self-interview d'un historien romand», in Ego-histoires. Écrire l'histoire en Suisse romande Neuchâtel 2003, pp. 29-54.