Confédération de Gaya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

35° 10′ N 128° 14′ E / 35.16, 128.23 ()

Confédération de Gaya
가야 (ko)

42391
412567

Description de cette image, également commentée ci-après

La péninsule coréenne en IVe siècle ~ Ve siècle

Informations générales
Statut Confédération
Histoire et événements
42 Fondation de la confédération
391-412 Annexion à Koguryŏ
562-567 Campagnes de Silla et annexion

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Dans l'histoire de la Corée, Gaya est une confédération de chefferies de la vallée du Nakdong. Elle s'est créée à partir de la confédération de Byeonhan de l'époque Samhan, puis a été absorbée par Silla, l'un des Trois Royaumes de Corée au VIe siècle.

L'organisation politique de la confédération de Gaya est basé sur des cités-états comme la confédération de Byeonhan. Les traces matérielles qu'a laissé la confédération sont essentiellement basées sur des sépultures.

Noms[modifier | modifier le code]

La confédération est communément appelée Gaya (가야; 加耶, 伽耶, 伽倻), cependant des sources historiques utilisait aussi des noms comme Kaya, Garak (가락; 驾洛, 迦落), Gara (가라; 加罗, 伽罗, 迦罗, 柯罗), Garyang (가량; 加良) ou Guya (구야; 狗耶).

Histoire[modifier | modifier le code]

La confédération est constituée d'un certain nombre de pouvoirs politiques internes tel que Geumgwan Gaya (en), Goryeong Gaya (en), Bihwa Gaya (en), Ara Gaya (en) ou Seongsan Gaya. Vers le IIe et IIIe siècle, ces groupes politiques sont cependant centrés autour de la Geumgwan Gaya (l'actuelle Gimhae). La Confédération de Gaya se distingue alors de la confédération de Byeonhan par l'augmentation de l'activité militaire et l'évolution des coutumes funéraires, avec un régime plus militariste. Après une période de déclin, où la Confédération de Gaya se désintègre sous la pression de Koguryŏ entre 391 et 412. La confédération est réorganisé au Ve et VIe siècle autour de Daegaya (dans l'actuelle district de Goryeong), sans pour autant être capable de se défendre contre les incursions et les attaques du royaume de Silla, qui l'adsorbe au VIe siècle.

Économie[modifier | modifier le code]

Poteries en forme de canard

La confédération se situe dans la plaines alluviales et l'embouchure fertile du Nakdong, avec un accès direct à la mer, et de riches gisements de fer. L'économie du Gaya est fondée sur l'agriculture, la pêche et le commerce à longue distance. La confédération est particulièrement connue pour son travail du fer, comme la précédente confédération de Byeonhan. Ainsi la confédération a exporté des importantes quantités de minerai de fer, d'armures de fer, et d'armes pour le royaume de Baekje et au Japon pendant la période Yamato. La confédération a certainement par ces échanges eu des relations politiques étroites avec ces deux royaumes.

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :