Communauté de communes Midi Corrézien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Communauté de communes Midi Corrézien
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Corrèze
Forme Communauté de communes
Siège Beaulieu-sur-Dordogne
Communes 35
Président Alain Simonet
Date de création
Code SIREN 200066769
Démographie
Population 13 202 hab. (2014)
Densité 34 hab./km2
Géographie
Superficie 389,58 km2
Localisation
Localisation de Communauté de communes Midi Corrézien
Localisation de l'EPCI dans la Corrèze
Liens
Fiche Banatic Données en ligne

La communauté de communes Midi Corrézien est une communauté de communes française, située dans le département de la Corrèze et la région Nouvelle-Aquitaine.

Elle regroupe à sa création[1] la Communauté de communes du canton de Beynat (8 communes pour 3700 habitants), celle du Sud corrézien-Beaulieu (13 communes pour 4200 habitants) et celle des Villages du Midi corrézien-Meyssac (13 communes pour 4500 habitants). Il s'y ajoute la commune d'Altillac (875 habitants) issue de la Communauté de Mercœur.

Historique[modifier | modifier le code]

Le projet de schéma départemental de coopération intercommunale de 2015 impose une fusion aux structures intercommunales de Corrèze car le seuil de population de 5 000 habitants n'est pas atteint[2]. La prescription numéro 3 va jusqu'à regrouper les six intercommunalité du Pays de la Vallée de la Dordogne Corrézienne et de la commune d'Altillac. La prescription est amendée avec la fusion envisagée à quatre à savoir les communautés de communes du canton de Beynat, du Midi Corrézien, du Sud Corrézien et celle du département voisin du Lot Cère et Dordogne. Cette dernière intégration provoque un fort débat dans le Lot[3] et rejoindra finalement la nouvelle communauté de communes Causses et Vallée de la Dordogne.

La préfecture a validé le nouveau périmètre restreint le 9 juin 2016 qui recueille un avis défavorable de la part de la ComCom Sud Corrézien. L'arrêté est pris le 15 septembre 2016[4] pour une création au .

Composition[modifier | modifier le code]

Elle est composée des communes suivantes:

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Beaulieu-sur-Dordogne
(siège)
19019 Bellocois 8,65 1 174 (2015) 136
Albignac 19003 Albignacois 9,74 248 (2015) 25
Altillac 19007 Altillacois 25,23 861 (2015) 34
Astaillac 19012 Astaillacois 7,35 230 (2015) 31
Aubazines 19013 Aubazinois 14,10 915 (2015) 65
Beynat 19023 Beynatois 34,84 1 284 (2015) 37
Bilhac 19026 Bilhacois 6,99 212 (2015) 30
Branceilles 19029 Branceillais 11,59 272 (2015) 23
Brivezac 19032 Brivezacois 8,24 168 (2015) 20
Chauffour-sur-Vell 19050 Chauffournais 7,19 423 (2015) 59
Chenailler-Mascheix 19054 15,82 203 (2015) 13
Collonges-la-Rouge 19057 Collongeois 14,31 491 (2015) 34
Curemonte 19067 Curemontois 8,83 213 (2015) 24
La Chapelle-aux-Saints 19044 Capeloux 4,72 255 (2015) 54
Lagleygeolle 19099 19,54 218 (2015) 11
Lanteuil 19105 Lanteuillois 22,47 536 (2015) 24
Le Pescher 19163 11,18 282 (2015) 25
Ligneyrac 19115 Ligneyracois 8,36 315 (2015) 38
Liourdres 19116 Liourdrais 5,91 252 (2015) 43
Lostanges 19119 Lostangeois 9,47 129 (2015) 14
Marcillac-la-Croze 19126 6,08 179 (2015) 29
Ménoire 19132 6,43 110 (2015) 17
Meyssac 19138 Meyssacois 11,56 1 294 (2015) 112
Noailhac 19150 13,51 380 (2015) 28
Nonards 19152 Nonardais 11,10 459 (2015) 41
Palazinges 19156 Palazingeois 5,25 142 (2015) 27
Puy-d'Arnac 19169 Puy d'Arnacois 12,27 285 (2015) 23
Queyssac-les-Vignes 19170 11,13 205 (2015) 18
Saillac 19179 Saillacois 4,25 212 (2015) 50
Saint-Bazile-de-Meyssac 19184 Bazilois 4,47 135 (2015) 30
Saint-Julien-Maumont 19217 Maumontois 6,21 176 (2015) 28
Sérilhac 19257 Sérilhacois 12,53 271 (2015) 22
Sioniac 19260 Sioniacois 10,60 239 (2015) 23
Tudeils 19271 Tudeillois 9,55 247 (2015) 26
Végennes 19280 Végennois 10,11 175 (2015) 17

Administration[modifier | modifier le code]

Siège[modifier | modifier le code]

La communauté de communes a son siège à Beaulieu-sur-Dordogne

Conseil communautaire[modifier | modifier le code]

En 2017, 59 conseillers communautaires siègent dans le conseil suite à un accord local[5].

Nombre de délégués Communes
5 Beynat, Meyssac, Beaulieu-sur-Dordogne
4 Aubazine, Altillac
3 -
2 Lanteuil, Collonges-la-Rouge, Nonards, Chauffour-sur-Vell, Noailhac, Ligneyrac
1 Albignac, Astaillac, le Pescher, Serilhac, Menoire, Palazinges, St Bazile de Meyssac, Curemonte, Branceilles,St Julien Maumont, Marcillac la Croze, Lostanges, Lagleygeolle, Tudeils, Puy d'Arnac, la Chapelle aux Saints, Brivezac, Liourdes, Bilhac. Queyssac les Vignes, Vegennes, Chenaillers Mascheix,Sioniac,

Présidence[modifier | modifier le code]

Liste des présidents successifs
Période Identité Étiquette Qualité
12 janvier 2017[6] en cours Alain Simonet   maire d'Albignac

Compétences[modifier | modifier le code]

  • Aménagement de l'espace communautaire,
  • Politique sportive,
  • Développement économique,
  • Protection et mise en valeur de l'environnement,
  • Politique du logement et du cadre de vie, PLUI
  • Politique sociale,
  • Politique de l'enfance et de la jeunesse,
  • Tourisme, compétence transférée au SMVDC
  • Routes d'intérêt communautaire
  • Compétences diverses.

La structure adhère au

  • Syndicat Mixte d’Études du Bassin de Brive
  • Pôle d'Équilibre Territorial et Rural Vallée Dordogne Corrézienne
  • Syndicat mixte BELLOVIC
  • Fédération Départementale d'Électrification et d'Énergie de la Corrèze
  • Syndicat Mixte pour le ramassage et le traitement des ordures ménagères de la région de Brive

Références[modifier | modifier le code]