La Chapelle-aux-Saints

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La Chapelle-aux-Saints
La Chapelle-aux-Saints
La Bouffia Bonneval, lieu de découverte de la sépulture du Néandertalien de La Chapelle-aux-Saints.
Blason de La Chapelle-aux-Saints
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Corrèze
Arrondissement Brive-la-Gaillarde
Intercommunalité Communauté de communes Midi Corrézien
Maire
Mandat
Gérard Lavastrou
2020-2026
Code postal 19120
Code commune 19044
Démographie
Gentilé Capeloux
Population
municipale
266 hab. (2017 en augmentation de 9,47 % par rapport à 2012)
Densité 56 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 59′ 17″ nord, 1° 43′ 34″ est
Altitude Min. 120 m
Max. 191 m
Superficie 4,72 km2
Élections
Départementales Canton du Midi corrézien
Législatives Deuxième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine
Voir sur la carte administrative de Nouvelle-Aquitaine
City locator 14.svg
La Chapelle-aux-Saints
Géolocalisation sur la carte : Corrèze
Voir sur la carte topographique de la Corrèze
City locator 14.svg
La Chapelle-aux-Saints
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
La Chapelle-aux-Saints
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
La Chapelle-aux-Saints

La Chapelle-aux-Saints est une commune française située dans le département de la Corrèze en région Nouvelle-Aquitaine.

Ses habitants sont appelés les Capeloux.

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune située à une trentaine de kilomètres au sud de Tulle et à une trentaine de kilomètres au sud-est de Brive-la-Gaillarde, proche de Collonges-la-Rouge.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

La commune est limitrophe du département du Lot.

Communes limitrophes de La Chapelle-aux-Saints[1]
Branceilles Curemonte
Saint-Michel-de-Bannières
(Lot)
La Chapelle-aux-Saints[1] Végennes
Vayrac
(Lot)
Bétaille
(Lot)

Économie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Pendant la Révolution, pour suivre le décret de la Convention, la commune porte les noms de La Chapelle-aux-Prés et de Les Prés[2].

L'homme de La Chapelle-aux-Saints[modifier | modifier le code]

La notoriété de ce petit village est en grande partie liée à la découverte, dans une petite grotte de la vallée de la Sourdoire, de la sépulture d'un homme de Néandertal le par les abbés Amédée et Jean Bouyssonie ainsi que leur frère Paul.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Chapelle-aux-Saints (La) Blason
De gueules au lion d'argent armé, lampassé et couronné d'or, accompagné de treize besants d'argent posés en orle.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
avant 1988 ? Albert Audoubert PS  
Novembre 2005 mars 2008 Denys Mézard    
mars 2008 mars 2014 Georges Chastanet[3]    
mars 2014 En cours Gérard Lavastrou   Agriculteur

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[5].

En 2017, la commune comptait 266 habitants[Note 1], en augmentation de 9,47 % par rapport à 2012 (Corrèze : +0,09 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
474472489485507520485539528
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
528537528532516529503453409
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
411406394314322301268251227
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
236221217206179164194236259
2017 - - - - - - - -
266--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Façade de l'église Saint-Namphaise de La Chapelle-aux-Saints, avec son clocher octogonal à trois étages et son portail trilobé de style limousin.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Amédée, Paul et Jean Bouyssonie, inventeurs de la sépulture néandertalienne de l'homme de la Chapelle-aux-Saints

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. Site de la préfecture, consulté le 20 août 2008
  4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  7. « Gisement préhistorique Bouffia Bonneval », notice no PA00099709, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  8. « La Chapelle-aux-Saints site officiel de la commune - patrimoine », sur lachapelleauxsaints.fr (consulté le 26 novembre 2011).
  9. Paléoanthropologue, spécialiste du site de La Ferrassie en Dordogne.
  10. « L'église de La Chapelle aux Saints », sur petit-patrimoine.com (consulté le 26 novembre 2011).