Claude Roederer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Roederer.
Claude Roederer
Claude Roederer 1.jpg

Claude Roederer vers 1948

Naissance

Paris
Décès
(à 64 ans)
Paris
Nationalité
Drapeau : France Française
Activité
Artiste peintre, dessinateur, illustrateur, décorateur et costumier de pièces de théâtre
Maître
Distinctions
Prix Gabriel Olivier de Monaco

Claude Roederer est un artiste peintre, dessinateur, illustrateur, décorateur et costumier de pièces de théâtre, français, né le 19 mars 1924 à Paris, mort le 24 juin 1988 à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Paris, la place des Vosges

Claude Roederer est l'élève de Paul Colin et de Roger Chapelain-Midy[1].

Lié aux surréalistes, proche de Christian Bérard, il enseigne dans les années 1960 à l'Académie Julian avant de créer sa propre école, l'Académie d'art Roederer située place des Vosges : « Les enfants des grandes familles françaises, les Mitterrand, les De Gaulle, s'y bousculent, témoigne Juliette Coustiou, son assistante d'alors. Claude Roederer était un homme de guidance, il aidait ses élèves à découvrir l'esprit en eux »[2]. L'Académie d'art Roederer compte parmi ses chargés de cours le sculpteur Paul Balme.

On trouve dans la peinture de Claude Roederer des paysages de Bretagne, de l'Île d'Yeu ou de Venise et dans ses dessins, outre des paysages, des portraits et des scènes allégoriques (Les quatre saisons). En tant qu'illustrateur, on lui doit dans les années 1960 des couvertures de la collection Le Livre de poche, entre autres Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand, Justine, Balthazar, Mountolive et Cléa, les quatre volumes formant la suite Le Quatuor d'Alexandrie de Lawrence Durrell ou Dix petits nègres d'Agatha Christie.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Paris, cave de l'Hôtel de Beauvais

Décors pour la télévision[modifier | modifier le code]

Décors et costumes pour le théâtre[modifier | modifier le code]

Contributions bibliophiliques[modifier | modifier le code]

Écrits[modifier | modifier le code]

  • Contribution à l'histoire du peintre Tintin, texte-hommage à Augustin Mémin, artiste peintre, archives municipales d'Essômes-sur-Marne, dossier C24.

Expositions personnelles[modifier | modifier le code]

Expositions collectives[modifier | modifier le code]

Collections publiques[modifier | modifier le code]

  • Archives départementales de la Nièvre, Hôtel du département, Nevers, deux dessins, l'un aquarellé et daté 1956 (fonds Mirault-Fericelli).

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • Prix Gabriel Olivier de Monaco, 1983[1].

Élèves de l'Académie d'art Roederer[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Patrick-F. Barrer, L'histoire du Salon d'automne de 1903 à nos jours, Arts et Images du Monde, 1992.
  • Emmanuel Bénézit, Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs, Gründ, 1999.