Christophe Guilloteau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Christophe Guilloteau
Illustration.
Fonctions
Président du conseil
départemental du Rhône
En fonction depuis le
(4 ans, 8 mois et 10 jours)
Élection 29 mars 2015
Prédécesseur Danielle Chuzeville
Conseiller départemental du Rhône
Élu dans le canton de St-Genis-Laval puis de Brignais
En fonction depuis le
(11 ans, 8 mois et 21 jours)
Élection 16 mars 2008
Prédécesseur Michel Thiers
Vice-président de la commission de la Défense de l'Assemblée nationale

(4 ans, 11 mois et 23 jours)
Président Patricia Adam
Législature XIVe
Député de la 10e circonscription du Rhône

(13 ans, 11 mois et 26 jours)
Élection
Réélection 17 juin 2007
17 juin 2012
Législature XIIe, XIIIe et XIVe
Groupe politique UMP (2003-2015)
LR (2015-2017)
Prédécesseur Jean Besson
Successeur Thomas Gassilloud
Conseiller régional de Rhône-Alpes

(10 ans et 28 jours)
Élection 15 mars 1998
Réélection 28 mars 2008
Biographie
Date de naissance (61 ans)
Lieu de naissance Lyon (Rhône)
Nationalité Française
Parti politique UMP
Les Républicains

Christophe Guilloteau, né le à Lyon, est un homme politique français, membre des Républicains. Il est actuellement président du conseil départemental du Rhône.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mandats locaux[modifier | modifier le code]

En 1983, Christophe Guilloteau décroche son premier mandat en étant élu conseiller municipal de Belleville, dans le Rhône. Réélu en 1989, il siège jusqu'en 1995. Il est élu par la suite conseiller régional de Rhône-Alpes entre 1998 et 2008, et conseiller municipal de Vaugneray de au .

Député du Rhône[modifier | modifier le code]

Le , il est élu député pour la XIIe législature (2002-2007), dans la 10e circonscription du Rhône, en remplacement de Jean Besson, démissionnaire, dont il était assistant parlementaire.

Il est réélu le avec 63,99 %[1] des suffrages et le avec 59,85 %[2] des suffrages.

À l'Assemblée nationale, il est secrétaire puis vice-président de la commission de la Défense nationale et des Forces armées[3] et rapporteur du budget de Défense Air. Il a présidé le cercle interparlementaire d’études Défense et Sécurité Nationale et a été le rapporteur de la commission d'enquête sur les conditions de l’embuscade d'Uzbin.

En , en critiquant le droit à l'expression et la crédibilité d'anciens militaires[4], il s'attire l'ire de certains gradés de la communauté militaire[5],[6].

Il soutient Nicolas Sarkozy pour la primaire présidentielle des Républicains de 2016 puis apporte son soutien à François Fillon dans l'entre-deux-tours[7].

Président du conseil départemental[modifier | modifier le code]

Lors des élections de , il est élu conseiller départemental du Rhône dans le nouveau canton de Brignais, en binôme avec Christiane Agarrat.

Le suivant, il est le premier président élu du conseil départemental du Rhône[8] dans son nouveau périmètre.

Mandats[modifier | modifier le code]

Mandats actuels[modifier | modifier le code]

  • depuis avril 2015 : Président du Conseil départemental du Rhône, conseiller départemental du canton de Brignais.

Anciens mandats[modifier | modifier le code]

  • 2002-2017 : Député de la 10e circonscription du Rhône.
  • 2008-2015 : conseiller général du canton de Saint-Genis-Laval (Rhône)
  • 2001-2003 : conseiller municipal de Vaugneray (Rhône)
  • 1998-2008 : conseiller régional de Rhône-Alpes
  • 1983-1995 : conseiller municipal de Belleville (Rhône)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]