Christian Perez (football)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Perez.
Christian Perez
Une illustration sous licence libre serait la bienvenue : importer un ficher.
Biographie
Nom Christian Perez
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (52 ans)
Lieu Marseille
Taille 1,64 m (5 5)
Période pro. 1979 - 1997
Poste Avant-Centre
Ailier droit
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1979 - 1987 Drapeau : France Nîmes Olympique 208 (57)
1987 - 1988 Drapeau : France Montpellier HSC 32 (11)
1988 - 1992 Drapeau : France Paris SG 127 (22)
1992 - 1994 Drapeau : France AS Monaco 49 (6)
1994 - 1995 Drapeau : France Lille OSC 21 (0)
1995 - 1996 Drapeau : France Nîmes Olympique 14 (1)
1996 - 1997 Drapeau : République populaire de Chine Shanghai Shenhua 16 (2)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
1988 - 1992 Drapeau : France France 22 (2)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Christian Perez est un footballeur français né le 13 mai 1963 à Marseille. Il était attaquant.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ailier de poche, Christian Perez commence sa carrière en Division 1 avec le Nîmes Olympique lors de la saison 1979-1980. Il en devient un titulaire à part entière quand le club gardois se retrouve en Division 2 à partir de 1981.

Ses bonnes performances, caractérisées par un style tout en finesse et vivacité, le conduisent à rejoindre l'équipe du Montpellier PSC du président Louis Nicollin fraîchement promu en juin 1987 en Division 1. Christian Perez y effectue une saison fracassante, devenant un des meilleurs passeurs du championnat, aidant ainsi les Montpelliérains à s'adjuger la troisième place du classement, synonyme de Coupe de l'UEFA et la meilleure attaque avec 68 buts.

Il rejoint, à l'issue de cette saison, le Paris Saint-Germain et fait preuve encore d'une belle régularité, le club parisien devant beaucoup à son ailier, jouant parfois milieu offensif avec la même réussite, de caracoler en tête du classement lors de la saison 1988-1989, malgré le système défensif prôné par l'entraîneur Tomislav Ivic. Finalement, le club parisien termine à la deuxième place, dépassé de peu par un Olympique de Marseille, ayant mieux négocié sa fin de saison. Ce qui n'empêche pas à Christian de s'ouvrir les portes de l'Équipe de France, appelé par Michel Platini. De surcroît, Christian se paye le luxe de marquer son premier but en bleu pour sa première sélection le 19 novembre 1988 à Belgrade contre la Yougoslavie et ce à la troisième minute du match, se permettant en plus d'ouvrir le score. Malgré la défaite (3-2), il ne quitte les Bleus qu'à l'issue de l'Euro 92 et la défaite contre le Danemark (2-1). Il quitte aussi le PSG en 1992 pour rejoindre l'AS Monaco.

Après deux saisons moyennes et malgré la demi-finale de Ligue des Champions, il quitte Monaco pour le LOSC en 1994. Il s'en retourne, en 1995 au Nîmes Olympique qui évolue alors en Championnat de France de football National.La saison suivante, il dispute la finale de la Coupe de France, perdue contre l'AJA.

Il choisit alors de s'expatrier en Chine, au Shanghai Shenhua, pour y terminer sa carrière professionnelle l'année suivante.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En Club[modifier | modifier le code]

En Équipe de France[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]