Chien enragé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chien enragé
Description de l'image Nora inu poster.jpg.

Titre original Nora inu
Réalisation Akira Kurosawa
Scénario Akira Kurosawa
Ryuzo Kikushima
Acteurs principaux
Sociétés de production Shintōhō
Pays d’origine Japon
Durée 122 minutes
Sortie 1949

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Chien enragé (野良犬, Nora inu?) est un film japonais réalisé par Akira Kurosawa, sorti en 1949.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans le Japon démobilisé de 1949, le jeune inspecteur Murakami se fait voler son colt. Obsédé par ce vol et l'usage qui pourrait être fait de son arme, il veut donner sa démission. Son supérieur refuse et lui suggère d'enquêter pour la retrouver. En pleine canicule, il se déguise et traîne dans les bas-fonds pour tenter de se mettre en contact avec les trafiquants d'armes. Alors qu'il arrête une jeune fille, un braquage est commis, avec ce qui pourrait bien être son colt. Il est chargé d'assister le commissaire Sato pour remonter jusqu'au coupable. Ils croiseront sur leur route un intermédiaire fan de baseball et une danseuse perdue, avant de localiser Yusa.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Commentaires[modifier | modifier le code]

Dixième film de Kurosawa, Chien enragé est tourné en extérieur et dans le studio Oizumi durant l'été 1949, sous une chaleur étouffante. Toshirō Mifune y tient son troisième rôle dans un film de Kurosawa — après L'Ange ivre et Le Duel silencieux — et deviendra dès lors son acteur fétiche jusqu'à leur brouille en 1965. Kurosawa a d'abord écrit Chien enragé sous la forme de roman, en s'inspirant largement de l’œuvre de Georges Simenon. Plus qu'un film policier, Chien enragé est avant tout un film politique, évoquant la situation épouvantable que traverse le Japon durant cette période d'après-guerre[1].

Autour du film[modifier | modifier le code]

Ishirō Honda, futur réalisateur de Godzilla (1954) et de nombreux autres films de science-fiction, était assistant réalisateur sur le film. Il y fait également une petite apparition dans le rôle d'un bandit en train de s'enfuir.

Le film a fait l'objet de deux remakes : un film réalisé par Azuma Morisaki en 1973 pour la Shōchiku et un téléfilm réalisé par Yasuo Tsuruhashi en 2013 pour TV Asahi.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Olivier Père, « Chien enragé de Akira Kurosawa », sur Arte, (consulté le 6 septembre 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]