Après la pluie (film, 1999)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Après la pluie
Titre original 雨あがる
Ame agaru
Réalisation Takashi Koizumi
Scénario Shūgorō Yamamoto
Akira Kurosawa
Musique Masaru Satō
Acteurs principaux
Pays de production Drapeau du Japon Japon
Genre Drame, jidai-geki
Durée 91 minutes
Sortie 1999


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Après la pluie (雨あがる, Ame agaru?) est un film japonais réalisé par Takashi Koizumi et sorti en 1999, d'après un scénario écrit par Akira Kurosawa lui-même inspiré par l'œuvre homonyme de Shūgorō Yamamoto publiée aux éditions Kadokawa Shoten.

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'histoire se déroule dans le Japon du XVIIIe siècle. Alors qu'une terrible tempête fait déborder la rivière, de nombreux voyageurs sont bloqués dans une auberge isolée. Parmi ces voyageurs se trouve un samouraï sans maître (rōnin) du nom d'Ihei Misawa, accompagné de sa femme Tayo. Ihei, qui excelle dans l'art du sabre (iaijutsu et kenjutsu) a participé à des duels primés, activité déshonorante pour un samouraï mais nécessaire pour gagner de l'argent et de la nourriture avec lesquels il espère pouvoir distraire un instant la vie difficile de ses compagnons d'infortune.

En empêchant un duel inutile entre jeunes samouraïs, Ihei est remarqué par le daimyo Nagai Izuminokami Shigeaki, qui lui propose de devenir le maître d'armes de son fief. Mais le parcours pour cette nomination est semé d'embûches, et son passé le rattrape peu à peu quand son emploi attendu est refusé.

L'épouse comprend alors que leur vie restera aventureuse et libre. Le couple traverse le fleuve, quitte la région et parvient au rivage de l'Océan.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) « Ame agaru », sur asac.labiennale.org (consulté le )
  2. (ja) Après la pluie sur la Japanese Movie Database
  3. « Les films japonais sortis en France en salle » (version du 22 octobre 2020 sur l'Internet Archive), sur www.denkikan.fr

Liens externes[modifier | modifier le code]