Sengoku burai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sengoku burai
Description de cette image, également commentée ci-après
Affiche japonaise du film.

Titre original 戦国無頼
Réalisation Hiroshi Inagaki
Scénario Hiroshi Inagaki
Akira Kurosawa
Musique Ikuma Dan
Acteurs principaux
Sociétés de production Tōhō
Pays d’origine Drapeau du Japon Japon
Genre aventure
Durée 105 minutes
Sortie 1952


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Sengoku burai (戦国無頼?, litt. « Les Vauriens de l'époque Sengoku »[1]) est un film japonais réalisé par Hiroshi Inagaki, sorti en 1952.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Japon, automne 1573. Le Château d'Odani du clan Azai est assiégé par l'armée d'Oda Nobunaga. Trois soldats du camp assiégé connaissent des fortunes diverses. Sasa Hayatenosuke ne peut se résoudre à faillir à son devoir malgré les suppliques de Kano, la femme qu'il aime. Hayatenosuke promet de tout faire pour survivre à l'affrontement à venir et confie Kano à Tachibana Jurota un soldat un peu couard qui ne veut pas mourir au combat et tous deux s’enfuient du château la nuit précédent la bataille décisive. Le lendemain l'armée du clan Azai est défaite, Kagami Yakeiji est fait prisonnier mais parvient à tuer son geôlier et à s'enfuir. Sasa Hayatenosuke est quant à lui blessé au combat. Il est recueilli et soigné par Oryo, qui avec son père est à la tête d'une bande de pillards qui dépouille les soldats tués au combat.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

De g. à d. : Toshirō Mifune, Shirley Yamaguchi et Danshirō Ichikawa (ja) dans Sengoku burai (1952).
Toshirō Mifune et Eijirō Tōno dans Sengoku burai (1952).

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinction[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. titre en français du film dans la filmographie de Hiroshi Inagaki dans l'ouvrage Le Cinéma japonais de Tadao Satō, Le Cinéma japonais (tome II), Éditions du Centre Pompidou, , 324 p. (ISBN 2-85850-930-1), p. 262-263
  2. (en) Stuart Galbraith, IV, The Toho Studios Story: A History and Complete Filmography, Scarecrow Press, , 528 p. (ISBN 9781461673743, lire en ligne), p. 86
  3. a et b (ja) Sengoku burai sur la Japanese Movie Database
  4. (en) Wolfgang Jacobsen (trad. de l'allemand par Catherine Kerkhoff-Saxon), Fifty Years Berlinale, Nicolai, , 563 p. (ISBN 9783875849066), p. 44 et 49

Liens externes[modifier | modifier le code]