Championnat du Brésil féminin de football 2019

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Série A1
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) CBF
Édition 7e
Lieu(x) Brésil
Date
Participants 16
Site web officiel cbf.com.br

Palmarès
Tenant du titre Santos FC
Vainqueur Ferroviária
Deuxième SC Corinthians
Relégué(s) Vitória das Tabocas
Foz Cataratas
São Francisco
SC Recife
Meilleur(s) buteur(s) Millene (19)

Navigation

La saison 2019 du Championnat du Brésil féminin de football Campeonato Brasileiro de Futebol Feminino de 2019 - Série A1 est la septième saison du championnat. Le SC Corinthians vainqueur de la saison précédente remet son titre en jeu.

Organisation[modifier | modifier le code]

Le championnat change de formule pour cette nouvelle saison[1].

Contrairement aux saisons précédentes où le championnat débutait par deux poule de huit équipes, en 2019, la première phase du championnat est une poule unique de 16 équipes au sein de laquelle chaque équipe rencontre une fois chacune de ses adversaires.

Les huit premières équipes se qualifient pour la deuxième partie de la saison avec un système d'élimination directe avec trois tours : quarts de finale, demi-finale et finale. Les quatre dernières sont reléguées en deuxième division.

Participantes[modifier | modifier le code]

L'équipe de Rio Preto renonce à la compétition. Le Sport Club Internacional, troisième de la deuxième division en 2018, prend donc sa place.

Équipe Ville État Stade Capacité Titres Classement 2017
Grêmio Osasco Audax Osasco São Paulo José Liberatti 17 780 0 12e
Sport Club Corinthians Paulista São Paulo São Paulo Arena Barueri 31 452 1 (2018) 1re
Associação Ferroviária de Esportes Araraquara São Paulo Fonte Luminosa 20 950 1 (2014) 4e
Clube de Regatas do Flamengo Rio de Janeiro Rio de Janeiro CEFAN 500 1 (2016) 3e
Foz Cataratas Futebol Clube Foz do Iguaçu Paraná Pedro Basso 6 968 0 11e
Esporte Clube Iranduba da Amazônia Iranduba Amazonas Colina 10 000 0 7e
Sociedade Esportiva Kindermann Caçador Santa Catarina Carlos A. C. Neves 6 500 0 6e
Associação Atlética Ponte Preta Campinas São Paulo Eugênio Franceschini 1 800 0 8e
Rio Preto Esporte Clube São José do Rio Preto São Paulo Anísio Haddad 14 126 1 (2015) 2e
Santos Futebol Clube Santos São Paulo Vila Belmiro 16 068 1 (2017) 5e
São Francisco Esporte Clube São Francisco do Conde Bahia Junqueira Ayres 3 000 0 14e
São José Esporte Clube São José dos Campos São Paulo Martins Pereira 16 500 0 9e
Sport Club do Recife Recife Pernambouc Ilha do Retiro 32 983 0 10e
Associação Acadêmica e Desportiva Vitória das Tabocas Vitória de Santo Antão Pernambouc Carneirão 8 000 0 13e
Minas Brasília Tênis Clube Brasilia District fédéral Maria de Lourdes Abadia 4 000 0 1er Serie A2
Esporte Clube Vitória Salvador Bahia Manoel Barradas 30 000 0 2e Serie A2
Sport Club Internacional Porto Alegre Rio Grande do Sul Beira Rio 50 128 0 3e Serie A2

Compétition[modifier | modifier le code]

Première phase[modifier | modifier le code]

Classement final
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 SC Corinthians T 42 15 14 0 1 52 5 +47
2 Santos FC 37 15 12 1 2 48 8 +40
3 SE Kindermann 34 15 11 1 3 23 6 +17
4 CR Flamengo 32 15 10 2 3 46 9 +37
5 Internacional P 29 15 9 2 4 31 17 +14
6 Audax 24 15 7 3 5 19 17 +2
7 Ferroviária 23 15 6 5 4 20 8 +12
8 São José 22 15 6 4 5 17 14 +3
9 EC Vitória P 18 15 5 3 7 20 14 +6
10 Iranduba 15 15 4 3 8 16 26 -10
11 Minas Brasília P 15 15 4 3 8 12 31 -19
12 Ponte Preta 14 15 4 2 9 15 21 -6
13 Vitória das Tabocas 14 15 4 2 9 12 46 -34
14 Foz Cataratas 13 15 3 4 8 9 25 -16
15 São Francisco 6 15 1 3 11 9 52 -43
16 SC Recife 3 15 1 0 14 6 56 -50

Résultats de la première phase[modifier | modifier le code]

Tableau de résultats — mise à jour : 13 juillet
Résultats (▼dom., ►ext.) AUD COR FER FLA FOZ INT IRA KIN MIN POP SAN SFR SJO SPO VIT VTA
Audax 0-4 0-0 . . . . . 2-0 . . . 0-1 . . 3-0
SC Corinthians . . . . 5-0 3-1 . . . 1-2 . 3-0 . . 5-0
Ferroviária . . . 2-1 . 2-2 . 1-0 1-0 0-1 . . . . .
CR Flamengo 1-0 . 0-0 . . . . 6-3 . . . . 6-0 10-0 2-2
Foz Cataratas 0-2 0-1 . . . . 0-5 . . . . . 2-0 2-0 .
Internacional . . . 0-2 . . . . . . 7-0 2-1 4-0 0-3 .
Iranduba . . . 0-3 0-0 0-1 . . . . 3-2 . . 1-0 .
SE Kindermann 3-2 . 1-0 . . . . . . 0-2 . 2-0 . . .
Minas Brasília . . . . . . . . 1-0 0-6 . 1-3 . . .
Ponte Preta . 1-4 . . . 0-2 . . . . . . 5-0 1-0 1-1
Santos FC . . . 2-1 3-0 1-2 . . . 1-0 8-0 . 9-0 . .
São Francisco 0-1 . . . . . . 0-3 . 1-1 . . 3-0 . .
São José . . 0-2 0-2 . . . . . 2-0 . 1-1 . . 4-0
SC Recife . . . . . . . 0-1 1-2 . . . . 0-5 .
EC Vitória 0-1 0-7 0-0 . . . . . 3-0 . 1-3 . . . .
Vitória das Tabocas . . . . 1-0 0-5 1-0 0-2 1-1 . . 3-1 . . .
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur

Deuxième phase[modifier | modifier le code]

Quarts de finale Demi-finales Finale
14/21 août 2019   8/15 septembre 2019   22/29 septembre 2019
1er SC Corinthians 4 1
8e São José 1 0  
SC Corinthians 2 2
17/24 août 2019
    CR Flamengo 1 0  
4e CR Flamengo 1 2
7/14 septembre 2019
5e Internacional 1 0
SC Corinthians 1 0 (2)
18/25 août 2019
    Ferroviária 1 0 (4)
3e SE Kindermann 1 1  
6e Audax 0 0  
SE Kindermann 1 1 (2)
14 août/3septembre 2019
    Ferroviária 1 1 (4)
2e Santos FC 2 1 (1)
7e Ferroviária 1 2 (3)


( ) = Tirs au but; ap = Après prolongation; e = Victoire aux buts marqués à l'extérieur; f = Victoire par forfait

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

Tableau d'honneur
Championnat du Brésil féminin de football 2019
Champion Associação Ferroviária de Esportes (2e titre)
Qualifications continentales
Copa Libertadores féminine 2020 Associação Ferroviária de Esportes
Promotions et relégations
Promus en Série A1 Cruzeiro Esporte Clube
Grêmio Foot-Ball Porto Alegrense
Sociedade Esportiva Palmeiras
São Paulo Futebol Clube
Relégués en Série A2 Sport Club do Recife
São Francisco Esporte Clube
Foz Cataratas Futebol Clube
Associação Acadêmica e Desportiva Vitória das Tabocas

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (pt) Igor Siqueira, « CBF aumenta calendário do futebol feminino e cria competição de base », sur oglobo.globo.com, O Globo, (consulté le 26 mai 2019).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]