Championnat de Pologne de football 2010-2011

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ekstraklasa 2010-2011
Logo de l'Ekstraklasa
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) Ekstraklasa SA
Édition 82e
Lieu(x) Drapeau de la Pologne Pologne
Date Du au
Participants 16 équipes
Site web officiel
Palmarès
Tenant du titre Lech Poznań
Promu(s) en début de saison Widzew Łódź
Górnik Zabrze
Vainqueur Wisła Cracovie (13e titre)

Navigation

La saison 2010-2011 du championnat de Pologne de football est la quatre-vingt-deuxième saison de l'histoire de la compétition, mais seulement la troisième sous l'appellation « Ekstraklasa ». Le premier championnat dans la hiérarchie du football polonais oppose seize clubs en une série de trente rencontres, disputées selon le système aller-retour où les différentes équipes se confrontent une fois par phase. La saison commence le et prend fin le .

Les trois premières places de ce championnat sont qualificatives pour les compétitions européennes que sont la Ligue des Champions et la Ligue Europa. Une quatrième place est attribuée au vainqueur de la coupe nationale.

Comme la saison dernière, deux clubs ont été promus : le Widzew Łódź et le Górnik Zabrze, qui effectue l'ascenseur. Ils remplacent l'Odra Wodzisław Śląski et le Piast Gliwice. Le Lech Poznań a mis son titre en jeu pour la sixième fois de son histoire.

Après un mano à mano avec le Jagiellonia Białystok, c'est le Wisła Cracovie qui a gagné son treizième titre, officialisé après la vingt-septième journée et le derby contre le Cracovia.

Les seize clubs participants[modifier | modifier le code]

Localisation des clubs participant à la saison 2010-2011 de l'Ekstraklasa.

Présentation[modifier | modifier le code]

Avant cette édition 2010-2011 du championnat polonais, le système promotion-relégation a été modifié, supprimant les play-offs. Ainsi, la quatorzième équipe d'Ekstraklasa n'a plus été concernée par la relégation, et la troisième de I Liga n'a plus disputé de double confrontation pour accéder à l'élite.

Champion de deuxième division la saison dernière, le Widzew Łódź retrouve le premier niveau après deux ans d'absence. Le Górnik Zabrze, champion de Pologne quatorze fois et meilleur « performeur » du pays en compétitions européennes, fait l'ascenseur après avoir fini deuxième de I Liga. Ces deux équipes remplacent l'Odra Wodzisław Śląski et le Piast Gliwice, respectivement quinzième et seizième de première division l'année dernière. L'Odra retourne en deuxième division après avoir passé quatorze ans dans l'élite, et Gliwice après seulement deux années, les seules de son histoire.

Club Dernière montée Budget
(en M)[1]
2009-
2010
Entraîneur actuel Depuis Stade Capacité
Arka Gdynia 2008 4,5 14 Drapeau de la République tchèque František Straka 2011 Stade Municipal [Note 1] 15,139
GKS Bełchatów 2005 5,0 5 Drapeau : Pologne Maciej Bartoszek 2010 Stade du GKS Bełchatów 5,238
Górnik Zabrze 2010 6,3 2 (D2) Drapeau : Pologne Adam Nawałka 2010 Stade Ernest Pohl 17,772
Jagiellonia Białystok 2007 5,0 11 Drapeau : Pologne Michał Probierz 2008 Stade Municipal * 6,000
Korona Kielce 2009 3,8 6 Drapeau : Pologne Włodzimierz Gąsior 2011 Stade Municipal 13,823
KS Cracovia 2004 5,8 12 Drapeau : Ukraine Yuriy Shatalov 2010 Stade Józef Piłsudski [Note 2] 15,016
Lech Poznań 2002 15,1 1 Drapeau : Espagne José María Bakero 2010 Stade Municipal 43,098
Lechia Gdańsk 2008 5,0 8 Drapeau : Pologne Tomasz Kafarski (en) 2009 Stade MOSiR 12,244
Legia Varsovie 1948 16,3 4 Drapeau : Pologne Maciej Skorża 2010 Stade de l'armée polonaise * 22,836
Polonia Bytom 2007 2,5 7 Drapeau : Pologne Dariusz Fornalak 2011 Stade Edward Szymkowiak 6,000
Polonia Varsovie 2008 7,5 13 Drapeau : Pologne Jacek Zieliński 2011 Stade Kazimierz Sosnkowski 7,150
Ruch Chorzów 2007 3,3 2 Drapeau : Pologne Waldemar Fornalik 2009 Stade Municipal 10,000
Śląsk Wrocław 2008 6,3 9 Drapeau : Pologne Orest Lenczyk 2010 Stade Oporowska 8,346
Widzew Łódź 2010 7,5 1 (D2) Drapeau : Pologne Czesław Michniewicz 2010 Stade Ludwik Sobolewski 9,967
Wisła Cracovie 1995 12,6 3 Drapeau : Pays-Bas Robert Maaskant 2010 Stade Henryk Reyman * [Note 3],[2] 18,607
Zagłębie Lubin 2009 6,3 10 Drapeau : Pologne Jan Urban 2011 Dialog Arena 16,300

Légende :

* Stade en cours de construction ou de rénovation, et qui verra sa capacité évoluer au cours de la saison.

Changements d'entraîneurs en cours de saison[modifier | modifier le code]

Changements d'entraîneur pendant la saison
Équipe Entraîneur partant Date de départ Remplacé par Date d'entrée en fonction
Wisła Cracovie Drapeau de la Pologne Tomasz Kulawik (int.) Drapeau des Pays-Bas Robert Maaskant
Polonia Varsovie Drapeau de l'Espagne José María Bakero Drapeau de la Pologne Paweł Janas
Śląsk Wrocław Drapeau de la Pologne Ryszard Tarasiewicz Drapeau de la Pologne Orest Lenczyk
KS Cracovia Drapeau de la Pologne Rafał Ulatowski Drapeau de l'Ukraine Yuriy Shatalov
Polonia Bytom Drapeau de l'Ukraine Yuriy Shatalov Drapeau de la Pologne Jan Urban
Lech Poznań Drapeau de la Pologne Jacek Zieliński Drapeau de l'Espagne José María Bakero
Widzew Łódź Drapeau de la Pologne Andrzej Kretek Drapeau de la Pologne Czesław Michniewicz
Polonia Bytom Drapeau de la Pologne Jan Urban Drapeau de la Pologne Robert Góralczyk
Polonia Varsovie Drapeau de la Pologne Paweł Janas Drapeau des Pays-Bas Theo Bos
Zagłębie Lubin Drapeau de la Pologne Marek Bajor Drapeau de la Pologne Jan Urban
Polonia Varsovie Drapeau des Pays-Bas Theo Bos Drapeau de la Pologne Jacek Zieliński
Arka Gdynia Drapeau de la Pologne Dariusz Pasieka Drapeau de la République tchèque František Straka
Korona Kielce Drapeau de la Pologne Marcin Sasal Drapeau de la Pologne Włodzimierz Gąsior
Polonia Bytom Drapeau de la Pologne Robert Góralczyk Drapeau de la Pologne Dariusz Fornalak

Compétition[modifier | modifier le code]

Pré-saison[modifier | modifier le code]

Annonces d'avant-saison[modifier | modifier le code]

Le , sous l'impulsion des présidents de clubs, les dirigeants du groupe Ekstraklasa SA décident de donner le droit aux équipes de pouvoir reporter l'un de leurs matches en cas d'inauguration de leur nouveau stade[3]. Le Legia Varsovie est ainsi le premier club à bénéficier de cette mesure, en décalant son match de la première journée pour en disputer un autre contre le club anglais d'Arsenal le 7 août[4]. Dix jours plus tard, le calendrier officiel est publié[3]. Pour l'ouverture du championnat, le champion en titre, le Lech Poznań, est confronté à celui de deuxième division, le Widzew Łódź.

Le mercato estival[modifier | modifier le code]

Le mercato des clubs polonais est dans son ensemble assez calme, tout comme celui des clubs européens. Cependant, plusieurs joueurs importants d'Ekstraklasa quittent le championnat pour les ligues majeures du vieux continent. Comme prévu depuis plusieurs semaines après la fin de la saison 2009-2010, Robert Lewandowski, meilleur buteur de la division, quitte le Lech Poznań pour le Borussia Dortmund, le 11 juin[5]. Son dauphin, Ilijan Micanski, rejoint le même pays en signant sept jours plus tard au 1. FC Kaiserslautern[6]. Arkadiusz Glowacki, joueur historique du Wisła, rejoint Trabzonspor en Turquie. En juillet, Marcelo rejoint le PSV Eindhoven[7], et Ján Mucha l'Everton Football Club, lui qui y avait déjà signé un pré-contrat en janvier[8]. Mais étonnement, c'est le Legia Varsovie, pas qualifié pour une Coupe d'Europe, qui est le plus actif sur le marché des transferts. Dès le lancement des « opérations », le Legia annonce plusieurs arrivées, comme celles de Srđa Knežević, Manú ou Ivica Vrdoljak. Marijan Antolović, qui remplace Mucha, est déjà la cinquième grosse recrue du club, au soir du 18 juin[9]. Suivent ensuite Bruno Mezenga de Flamengo[10] et Alejandro Cabral du CA Vélez Sársfield[11]. Ce mercato est aussi marqué par le retour des anciennes « gloires » polonaises, comme Artur Wichniarek pour le Lech Poznań, Maciej Żurawski au Wisła Cracovie ou encore Marcin Żewłakow au GKS Bełchatów.

Les clubs polonais qualifiés en Coupe d'Europe[modifier | modifier le code]

Classement UEFA des clubs polonais[12]
Rang Évol. Club Coefficient
UEFA 2010
Coefficient
2006-2010
Coefficient
2010-2011
Coefficient
UEFA 2011
2010 2011
147 92 +55 Lech Poznań 11,008 10,783 10,900 21,683
165 155 +10 Wisła Cracovie 8,508 8,283 1,900 10,183
NC 220 Ruch Chorzów 2,508 2,283 1,900 4.183
NC 220 Jagiellonia Białystok 2,508 2,283 1,900 4.183

Alors que quatre clubs polonais sont engagés en Coupe d'Europe, seul le Lech Poznań tire son épingle du jeu, et parvient à aller jusqu'aux seizièmes de finale de la Ligue Europa, après avoir battu Manchester City et tenu tête par deux fois à la Juventus. Au contraire, le Ruch Chorzów et le Wisła Cracovie sortent par la petite porte, battus par un adversaire présumé plus faible ou sur un gros score. Pour sa première au niveau européen, le Jagiellonia Białystok est éliminé par l'Aris FC.

Grâce à son bon parcours en Ligue Europa, Poznań progresse au classement UEFA des clubs, et entre dans le top 100.

Moments forts de la saison[modifier | modifier le code]

  • 1re4e journée : Polonia Varsovie et Jagiellonia Białystok sont les seules équipes invaincues en ce début de saison, et occupent logiquement les deux premières places du classement. À l'inverse, le Polonia Bytom et le KS Cracovia n'ont pas gagné un match, et se retrouvent en queue de peloton.
  • 5e7e journée : Le Jagiellonia prend un peu d'avance, talonné par le Korona Kielce et le GKS Bełchatów. Pour l'inauguration de son nouveau stade, et lors de la septième journée, le Cracovia gagne son premier match, mais reste dernier. Une cassure s'est d'ailleurs formée en bas de classement, Cracovia et Śląsk Wrocław accusant un retard conséquent.
  • 8e journée : Le trio de tête reste le même. Le Lech Poznań, champion en titre, semble déjà dépassé, et compte dix points de retard sur la première place.
  • 9e10e journée :
  • 11e journée :
  • 12e journée :
  • 13e journée :
  • 14e journée :
  • 15e journée :
  • 16e journée :
  • 17e journée : Vainqueur du Korona Kielce, le Wisła Cracovie met fin au « règne » du Jagiellonia Białystok, qui durait depuis douze journées, en profitant du match nul de ce dernier à Bełchatów. Le Legia, « maître » de Varsovie grâce à sa victoire sur le Polonia, revient sur les deux équipes de tête.
  • 18e journée : Le Jagiellonia perd son premier match à domicile contre le Lechia Gdańsk (1–2), qui se rapproche du podium. Avec cette défaite, le club de l'est de la Pologne laisse filer le Wisła Cracovie, qui gagne son septième match d'affilée et prend quatre points d'avance. Dans le même temps, les cadors supposés du championnat chutent les uns après les autres, et seul le Legia Varsovie semble en mesure de refaire son retard, installé à la troisième place.
  • 19e journée : Pour la deuxième fois de suite, le Jagiellonia et le Legia s'inclinent, laissant le champ libre au Wisła, qui clôt cette dix-neuvième journée. Opposé à un mal classé, il peut prendre sept points d'avance sur son premier poursuivant en cas de victoire, mais ne peut faire mieux que match nul. En bas de classement, le Cracovia bat largement le Korona Kielce, enchaîne avec un cinquième match sans défaite et se rapproche de la zone des non relégables.
  • 20e journée : Défait par le Ruch Chorzów, le Legia perd sa troisième place au profit de Gdańsk. Dans le match au sommet entre les deux premiers du championnat, c'est le Wisła qui fait la bonne affaire, en prenant huit points d'avance sur son adversaire du jour. Vainqueur face au Cracovia, le Górnik Zabrze revient à hauteur du podium. Dans le bas du classement, le Polonia Varsovie souffle un peu, et compte quatre points d'avance sur la zone rouge.
  • 21e journée : Białystok s'impose à Gdynia, et refait un peu son retard sur le Wisła. Au contraire, le club de la mer Baltique voit revenir le Cracovia, qui en gagnant se relance dans la course au maintien et éjecte le Lechia Gdańsk du podium. Le Polonia Varsovie renverse le Lech Poznań et remonte au classement.
  • 22e journée : Jagiellonia et Wisła continuent leur marche en avant. Dans le match au sommet de cette vingt-deuxième journée, Poznań, qui établit un nouveau record d'affluence cette saison avec 36 240 spectateurs présents, revient sur la troisième place et à hauteur du Legia, son adversaire d'un soir. Battu par le Korona Kielce, le Śląsk termine sa série d'invincibilité, grande de quatorze rencontres. En bas, l'Arka Gdynia distance le Cracovia en le battant trois à zéro.
  • 23e journée : Lors de cette journée décalée, le Jagiellonia met la pression sur Cracovie qui joue le lendemain, en gagnant son match contre le Górnik Zabrze. Invaincu durant onze journées, le Wisła s'incline sur la pelouse du Śląsk Wrocław, et voit revenir son rival à trois points. Le Legia subit un nouveau revers et retombe à la septième place, doublé même par son rival du Polonia, qui est passé de la treizième à la quatrième place en trois journées. En milieu de tableau, l'écart est infime, dix équipes se tenant en quatre points.
  • 24e journée : Le Legia met fin à une série de six matches sans victoire, et se rapproche du podium. Autres prétendants, Polonia Varsovie et Śląsk Wrocław s'affrontent, et c'est l'équipe de Silésie qui réalise le gros coup de cette journée, étant après la vingt-quatrième journée à égalité de points du troisième. Opposés à des clubs de bas de tableau, le Wisła et le Jagiellonia sont battus, l'équipe de Cracovie subissant sa première défaite à domicile.
  • 25e journée : Legia et Lech, qui disputent leurs matchs à huis clos à cause du comportement d'une partie de leurs supporters lors de la finale de la Coupe de Pologne, sortent vainqueurs de leurs confrontations et se rapprochent des premières places. Alors que la situation reste la même en bas de classement, le Wisła se détache à l'avant, profitant de la lourde défaite du Jaga chez lui contre le Widzew Łódź (trois à un).
  • 26e journée : à nouveau battu, le Jagiellonia dit quasiment adieu au titre, étant relégué à neuf points du Wisła Cracovie après la victoire de celui-ci contre le Lech Poznań (qui lui marque le pas dans la course à l'Europe). Il voit même se rapprocher le Śląsk Wrocław et le Lechia Gdańsk à un et deux points respectivement. Vainqueur du Polonia Bytom dans le match de la peur entre deux prétendants à la descente, le Cracovia quitte la dernière place qu'il occupait depuis la deuxième journée et ne possède plus qu'un point de retard sur son adversaire du jour, premier club non relégable.
  • 27e journée : à la suite du match nul de Białystok contre le Legia, le Wisła est assuré du titre s'il gagne ou fait nul lors du derby contre le Cracovia, chez lui. Victorieux du GKS Bełchatów, le Śląsk Wrocław prend la deuxième place pour la première fois de la saison. Le 15 mai, le Wisła Cracovie, après avoir dominé toute sa rencontre, s'impose sur le plus petit des scores, et décroche le treizième titre de son histoire. Tous les trois défaits, Bytom, le Cracovia et Gdynia se tiennent en deux points en bas de classement.
  • 28e journée : Au gré des différents résultats et du fait de la faible différence de points entre les huit premiers, le haut de tableau est presque complètement modifié, Gdańsk reprenant par exemple la troisième place. Vainqueur du Polonia Bytom dans le match de la peur, l'Arka Gdynia passe au-dessus de la ligne rouge, et relègue son adversaire à l'avant-dernière place (Bytom devient relégable pour la première fois de la saison).
  • 29e journée : La lutte pour l'Europe est plus forte que jamais, cinq équipes (Śląsk Wrocław, Jagiellonia Białystok, Lechia Gdańsk, Widzew Łódź et Lech Poznań) pouvant toujours gagner l'un des deux billets encore disponibles. Le suspense est le même en bas de tableau, les trois mêmes clubs espérant encore se maintenir. Le Cracovia est toutefois en meilleure posture après sa victoire surprise sur Białystok trois à zéro.
  • 30e journée : Opposés aux deux relégables, Śląsk et Legia conservent leur place sur le podium à la faveur de deux larges victoires. En déplacement à Bełchatów, le Cracovia ne risque donc plus rien, et se permet de perdre un à zéro. Dans la lutte pour la quatrième place, le Jaga retourne la situation dans son match après avoir été mené jusqu'à la cinquante-troisième minute, et conserve son billet pour le premier tour de la Ligue Europa. Cette victoire ne fait pas les affaires du Lech Poznań qui était qualifié jusqu'au but de Tomasz Frankowski, meilleur buteur du championnat.

Classement[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1  Wisła Cracovie 56 30 17 5 8 44 29 +15
2  Śląsk Wrocław 49 30 13 10 7 46 34 +12
3  Legia Varsovie (C) 49 30 15 4 11 45 38 +7
4  Jagiellonia Białystok 48 30 14 6 10 38 32 +6
5  Lech Poznań (T) 45 30 13 6 11 37 23 +14
6  Górnik Zabrze (P) 45 30 13 6 11 36 40 -4
7  Polonia Varsovie 44 30 12 8 10 41 26 +15
8  Lechia Gdańsk 43 30 12 7 11 37 36 +1
9  Widzew Łódź (P) 43 30 11 10 9 41 34 +7
10  GKS Bełchatów 40 30 10 10 10 31 33 -2
11  Zagłębie Lubin 39 30 10 9 11 31 38 -7
12  Ruch Chorzów 38 30 10 8 12 29 32 -3
13  Korona Kielce 37 30 10 7 13 34 48 -14
14  KS Cracovia 29 30 8 5 17 37 47 -10
15  Arka Gdynia 28 30 6 10 14 22 43 -21
16  Polonia Bytom 27 30 6 9 15 29 45 -16

Source : (pl) Classement sur 90minut.pl.
Règles de classement : 1. points ; 2. points particuliers[Note 4] ; 3. différence de buts particulière[Note 4] ; 4. buts inscrits particuliers[Note 4] ; 5. différence de buts ; 6. buts inscrits


Légende : Qualifications et relégations
Ligue des Champions 2011-2012 (Deuxième tour de qualification) : 1er
Ligue Europa 2011-2012 (Troisième tour de qualification) : Vainqueur de la Coupe
Ligue Europa 2011-2012 (Deuxième tour de qualification) : 2e
Ligue Europa 2011-2012 (Premier tour de qualification) : 3e
Relégation en I Liga : 15e et 16e
(T) : Tenant du titre
(C) : Vainqueur de la Coupe de Pologne
(P) : Promu

Leader journée par journée[modifier | modifier le code]

Tableau des rencontres[modifier | modifier le code]

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) ARK CRA GKS GOR JAG KOR LPO LGD LEG PBY PVA RUC SLA WID WIS ZAG
Arka Gdynia 3-0 1-0 2-0 1-0 2-1 0-3 2-2 2-5 2-1 0-0 0-2 2-2 1-1 0-1 1-1
KS Cracovia 2-0 3-2 2-3 3-0 3-0 1-0 3-0 3-3 0-1 3-1 2-3 2-3 1-2 0-1 2-2
GKS Bełchatów 1-1 1-0 1-1 0-0 1-0 1-0 1-0 2-0 2-0 3-2 3-2 0-1 1-0 1-1 0-2
Górnik Zabrze 2-2 1-0 1-0 0-1 2-1 2-0 0-0 1-1 1-1 0-2 1-0 3-1 4-0 1-0 5-1
Jagiellonia Białystok 1-0 4-2 3-1 2-0 4-0 2-0 1-2 0-0 3-0 1-0 2-1 1-1 1-3 2-1 2-0
Korona Kielce 1-0 1-0 3-1 1-0 1-1 0-0 2-3 1-4 3-3 1-3 0-1 2-1 1-2 2-2 1-1
Lech Poznań (T) 0-0 5-0 0-0 2-0 2-0 4-0 2-0 1-0 1-0 2-2 1-0 2-2 1-0 4-1 0-1
Lechia Gdańsk 1-0 1-0 0-0 5-1 1-2 0-1 2-1 2-1 2-0 0-0 0-0 2-0 3-1 0-3 1-2
Legia Varsovie 3-0 2-1 0-2 2-1 2-0 3-1 2-1 0-3 4-0 1-0 2-3 1-2 1-0 2-0 2-2
Polonia Bytom 2-0 1-2 1-1 1-2 3-2 0-1 1-2 1-1 0-1 0-2 1-0 0-0 2-2 2-2 2-0
Polonia Varsovie 4-0 3-0 0-0 0-0 2-0 1-3 1-0 1-2 3-0 2-2 3-1 0-1 0-1 0-1 2-1
Ruch Chorzów 0-0 1-0 2-1 3-0 0-0 0-1 1-0 0-0 1-0 0-2 0-3 1-2 1-1 2-0 2-2
Śląsk Wrocław 5-0 0-0 4-2 4-0 0-0 0-1 1-2 2-1 0-1 0-0 2-2 2-1 2-2 2-0 3-1
Widzew Łódź 0-0 2-2 1-1 4-0 4-1 3-1 1-1 1-0 0-1 3-1 0-0 0-0 5-2 0-1 2-1
Wisła Cracovie 1-0 1-0 3-1 0-2 2-0 2-2 1-0 5-2 4-0 2-1 0-2 3-1 0-0 2-0 1-0
Zagłębie Lubin 1-0 0-0 1-1 1-2 0-2 1-1 1-0 3-1 2-1 2-0 1-0 0-0 0-1 1-0 0-3
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

Tableau d'Honneur
Compétition Vainqueur
Ekstraklasa Wisła Cracovie
Coupe de Pologne Legia Varsovie


Promotions et relégations
Relégués en I Liga Arka Gdynia
Polonia Bytom
Promus de I Liga ŁKS Łódź
Podbeskidzie
Qualifications européennes 2011-2012
Ligue des Champions Qualifié
2e tour de qualification Wisła Cracovie
Ligue Europa Qualifiés
3e tour de qualification Legia Varsovie
2e tour de qualification Śląsk Wrocław
1er tour de qualification Jagiellonia Białystok

Joueur du mois Ekstraklasa SA et Canal +[modifier | modifier le code]

Mois Joueur Équipe
Août Drapeau : Pologne Andrzej Niedzielan[13] Korona Kielce
Septembre Drapeau : Pologne Andrzej Niedzielan[14] Korona Kielce
Octobre Drapeau : Pologne Tomasz Frankowski[15] Jagiellonia Białystok
Novembre Drapeau : Pologne Mateusz Bartczak (en)[16] Zagłębie Lubin
Mars Drapeau : Pologne Przemysław Kaźmierczak[17] Śląsk Wrocław
Avril Drapeau : Slovaquie Marián Kelemen[18] Śląsk Wrocław
Mai Drapeau : Pologne Piotr Grzelczak (en)[19] Widzew Łódź

Statistiques[modifier | modifier le code]

Affluences[modifier | modifier le code]

Club Affluence moyenne[20] Évolution 2010
Arka Gdynia +05 727, spectateurs en augmentation +45,1 %
Cracovia +08 521, spectateurs en augmentation +388,8 %
GKS Bełchatów +03 069, spectateurs en diminution -3,7 %
Górnik Zabrze +08 700, spectateurs en diminution -14,3 %
Jagiellonia Białystok +05 651, spectateurs en augmentation +9,8 %
Korona Kielce +08 713, spectateurs en diminution -14,4 %
Lech Poznań +18 635, spectateurs en augmentation +141,2 %
Lechia Gdańsk +07 254, spectateurs en diminution -17,1 %
Legia Varsovie +17 139, spectateurs en augmentation +430,1 %
Polonia Bytom +03 617, spectateurs en diminution -28,3 %
Polonia Varsovie +04 667, spectateurs en augmentation +55,9 %
Ruch Chorzów +05 844, spectateurs en diminution -28,3 %
Śląsk Wrocław +07 563, spectateurs en augmentation +23,9 %
Widzew Łódź +08 041, spectateurs en augmentation +13,3 %
Wisła Cracovie +15 394, spectateurs en augmentation +423,6 %
Zagłębie Lubin +07 403, spectateurs en diminution -7,0 %
Total 8 496 spectateurs en augmentation +61,9 %

Meilleurs buteurs[modifier | modifier le code]

Rang Joueur Équipe Buts
1 Drapeau de la Pologne Tomasz Frankowski Jagiellonia Białystok 14
2 Drapeau de la Pologne Andrzej Niedzielan Korona Kielce 12
Drapeau du Burkina Faso Abdou Razack Traoré Lechia Gdańsk
4 Drapeau de la Lettonie Artjoms Rudņevs Lech Poznań 11
5 Drapeau de la Lituanie Darvydas Šernas Widzew Łódź 10
6 Drapeau de la Slovénie Andraž Kirm Wisła Cracovie 9
Drapeau de la Serbie Miroslav Radović Legia Varsovie
Drapeau de la Pologne Artur Sobiech Polonia Varsovie
9 Drapeau de l'Argentine Cristian Díaz (en) Śląsk Wrocław 8
Drapeau de la Pologne Piotr Grzelczak (en) Widzew Łódź
Drapeau de la Pologne Maciej Jankowski Ruch Chorzów
Drapeau de la Pologne Przemysław Kaźmierczak Śląsk Wrocław
Drapeau de la Lituanie Tadas Labukas Arka Gdynia
Drapeau de la Pologne Dawid Nowak GKS Bełchatów
15 5 joueurs 7
20 6 joueurs 6
26 13 joueurs 5
39 16 joueurs 4
55 21 joueurs 3
76 32 joueurs 2
108 89 joueurs 1
Buts contre son camp 28
Total : 578
Moyenne par match : 2.41
Source :

Meilleurs passeurs[modifier | modifier le code]

Mis à jour le 23 avril 2011.
Rang Joueur Équipe Passes
1 Drapeau de la Pologne Patryk Małecki Wisła Cracovie 7
Drapeau de la Pologne Maciej Małkowski GKS Bełchatów
Drapeau de la Pologne Artur Sobiech Polonia Varsovie [Note 5]
4 Drapeau du Brésil Dudu Paraíba (en) Widzew Łódź 6
Drapeau de la Pologne Sebastian Mila Śląsk Wrocław
6 Drapeau du Brésil Edi Andradina (en) Korona Kielce 5
7 Drapeau de la Slovaquie Miroslav Barčík Polonia Bytom 4
Drapeau de la Pologne Grzegorz Bonin (en) Górnik Zabrze
Drapeau de la Pologne Wojciech Grzyb Ruch Chorzów
Drapeau de la Pologne Tomasz Kiełbowicz Legia Varsovie
Drapeau de la Pologne Marcin Kikut Lech Poznań
Drapeau de la Pologne Mateusz Klich KS Cracovia
Drapeau de la Biélorussie Sergueï Krivets Lech Poznań
Drapeau de la Lituanie Darvydas Šernas Widzew Łódź
2 autres joueurs
17 13 joueurs 3
30 33 joueurs 2
63 80 joueurs 1
Total : 263
Moyenne par match : 1.43
Source :

Statistiques diverses[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Notes :
  1. Utilisé à partir de la seizième journée. Auparavant, Gdynia utilisait le stade national de rugby, autre enceinte de la ville.
  2. Ouvert à partir de la septième journée, lors du match contre l'Arka Gdynia. Auparavant, le KS Cracovia utilisait le stade Suche Stawy de l'Hutnik Cracovie, qui peut accueillir 6 000 personnes.
  3. Ouvert à partir de la sixième journée, lors du match contre le Korona Kielce. Auparavant, le Wisła utilisait le stade Suche Stawy de l'Hutnik Cracovie, qui peut accueillir 6 000 personnes.
  4. a, b et c A la manière de l'Euro 2008, les équipes concernées par l'égalité sont départagées par le nombre de points inscrits lors de leurs têtes à têtes, puis par la différence de buts établie lors de ces deux matches et enfin le nombre de buts marqués lors de leurs confrontations.
  5. Dont six passes avec le Ruch Chorzów.
  6. Carton invalidé ensuite par la commission de visionnage.
  • Références :
  1. (pl) Le Legia a le plus gros budget sur le site de TVN24, le 9 juin 2010.
  2. (pl) Le Wisła jouera au Reymonta en septembre sur 90minut.pl, le 19 août 2010.
  3. a et b (pl) Calendrier détaillé pour la saison 2010-2011 de l'Ekstraklasa sur 90minut.pl, le 11 juin 2010.
  4. (pl) Le calendrier de la ligue annoncé sur le site officiel du Legia Varsovie, le 11 juin 2010.
  5. (de) Accord sur le transfert de Robert Lewandowski sur le site officiel du Borussia Dortmund, le 11 juin 2010.
  6. (de) Le FCK achète Ilian Micanski sur le site officiel du 1. FC Kaiserslautern, le 18 juin 2010.
  7. (pl) Le Wisła accepte l'offre pour Marcelo sur le site officiel du Wisła Cracovie, le 4 juillet 2010.
  8. (pl) Ján Mucha à Everton sur 90minut.pl, le 23 janvier 2010.
  9. (pl) Marijan Antolović nouveau joueur du Legia sur 90minut.pl, le 18 juin 2010.
  10. (pl) Vrdoljak, Knežević et Mezenga signent au Legia sur le site officiel du Legia Varsovie, le 28 mai 2010.
  11. (en) Cabral rejoint le Legia ! sur le site officiel du Legia Varsovie, le 1er juillet 2010.
  12. (en) Classement des clubs en fonction de l'indice UEFA sur xs4all.nl. Consulté le 14 juin 2011.
  13. (pl) Niedzielan joueur du mois d'août sur ekstraklasa.net, le 9 septembre 2010.
  14. (pl) Niedzielan meilleur joueur de la ligue en septembre sur ekstraklasa.net, le 19 octobre 2010.
  15. (pl) Tomasz Frankowski : joueur du mois d'octobre sur ekstraklasa.org, le 15 novembre 2010.
  16. (pl) Mateusz Bartczak : joueur du mois de novembre sur ekstraklasa.org, le 7 décembre 2010.
  17. (pl) L'entraîneur et le joueur du mois de mars sont du Śląsk Wrocław ! sur ekstraklasa.tv, le 11 avril 2011.
  18. (pl) Marian Kelemen et Waldemar Fornalik sont les meilleurs en avril ! sur ekstraklasa.tv, le 16 mai 2011.
  19. (pl) Un « Widzewiacy » meilleur joueur du mois de mai sur ekstraklasa.tv, le 9 juin 2011.
  20. Affluences des clubs européens sur european-football-statistics.uk.