Championnat de Pologne de football 2013-2014

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
T-Mobile Ekstraklasa 2013-2014
Logo de l'Ekstraklasa
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) Ekstraklasa SA
Édition 85e
Lieu(x) Drapeau de la Pologne Pologne
Date du
au
Participants 16 équipes
Matchs joués 296
Affluence 2 462 445 spectateurs
(8 319 de moyenne par match)
Site web officiel ekstraklasa.org
Hiérarchie
Hiérarchie 1re division
Niveau inférieur I liga 2013-2014

Palmarès
Tenant du titre Legia Varsovie
Promu(s) en début de saison Zawisza Bydgoszcz
Cracovia
Vainqueur Legia Varsovie (10e titre)
Deuxième Lech Poznań
Troisième Ruch Chorzów
Relégué(s) Widzew Łódź
Zagłębie Lubin
Buts 786 (2,66 par match)
Meilleur joueur Miroslav Radović
Meilleur(s) buteur(s) Marcin Robak (22 buts)
Meilleur(s) passeur(s) Gergő Lovrencsics (12 passes)

Navigation

La saison 2013-2014 du championnat de Pologne de football est la 85e saison de l'histoire de la compétition et la 6e sous l'appellation « Ekstraklasa » (et la 3e sous le nom T-Mobile Ekstraklasa). Le premier championnat dans la hiérarchie du football polonais oppose seize clubs en deux séries de trente et sept rencontres, disputées pour la première selon le système aller-retour où les différentes équipes se confrontent une fois par phase et pour la seconde en matches simples, chaque équipe affrontant une seule fois les autres clubs présents dans son groupe. La saison commence le (soit un mois plus tôt que la saison précédente, à la suite de l'instauration de cette nouvelle formule de compétition) et prend fin le .

Les trois premières places de ce championnat sont qualificatives pour les compétitions européennes que sont la Ligue des champions et la Ligue Europa. Une quatrième place est attribuée au vainqueur de la coupe nationale.

Le Zawisza Bydgoszcz et le Cracovia sont les deux clubs promus cette saison.

Le Legia Varsovie met son titre en jeu pour la neuvième fois de son histoire.

Premier quasiment toute la saison, le Legia remporte son dixième titre avant son match de la 35e journée, profitant du match nul du Lech Poznań, son principal concurrent, classé deuxième en fin de saison.

À l'inverse, le Widzew Łódź et le Zagłębie Lubin sont les deux clubs relégués.

Les seize clubs participants[modifier | modifier le code]

Présentation[modifier | modifier le code]

Seize clubs ont obtenu sportivement leur présence dans la compétition, après les éditions 2012-2013 du championnat de Pologne de première et deuxième division. Le Polonia Varsovie, qui devait faire partie de cette liste, a été exclu par la commission des clubs de la fédération polonaise, qui ne lui a pas accordé de licence pour des raisons financières (impayés de salaires, nombreuses dettes…)[1],[2]. Les deux promus sont le Cracovia, qui revient dans l'élite après une saison en D2, et le Zawisza Bydgoszcz.

Club Dernière montée Budget
(en M)[3]
2012-
2013
Entraîneur actuel Depuis Stade Capacité théorique
Cracovia 2013 4,6 2e (D2) Drapeau : Pologne Mirosław Hajdo 2014 Stade Józef Piłsudski 15 016
Górnik Zabrze 2010 3,6 5e Drapeau : Pologne Robert Warzycha 2014 Stade Ernest-Pohl Stade en travaux durant la saison 3 000
Jagiellonia Białystok 2007 4,8 10e Drapeau : Pologne Michał Probierz 2014 Stade municipal Stade en travaux durant la saison 7 700
Korona Kielce 2009 4,3 11e Drapeau : Espagne José Rojo Martín 2013 Kolporter Arena 15 500
Lech Poznań 2002 10,7 2e Drapeau : Pologne Mariusz Rumak 2012 Stade INEA 41 609
Lechia Gdańsk 2008 4,8 8e Drapeau : Pays-Bas Ricardo Moniz 2014 PGE Arena Gdańsk 42 105
Legia Varsovie 1948 23,8 1er Drapeau : Norvège Henning Berg 2013 Pepsi Arena 31 103
Piast Gliwice 2012 4,3 4e Drapeau : Espagne Ángel Pérez García 2014 Stade municipal 10 037
Podbeskidzie Bielsko-Biała 2011 2,1 14e Drapeau : Pologne Leszek Ojrzyński 2013 Stade municipal Stade en travaux durant la saison 3 404
Pogoń Szczecin 2012 4,3 12e Drapeau : Pologne Dariusz Wdowczyk 2013 Stade municipal 18 027
Ruch Chorzów[Note 1] 2007 4,3 15e Drapeau : Slovaquie Ján Kocian 2013 Stade municipal 9 300
Śląsk Wrocław 2008 5,9 3e Drapeau : Pologne Tadeusz Pawłowski 2014 Stade municipal 42 771
Widzew Łódź 2010 3,1 13e Drapeau : Pologne Artur Skowronek 2013 Stade Ludwik Sobolewski 10 500
Wisła Cracovie 1995 9,5 7e Drapeau : Pologne Franciszek Smuda 2013 Stade Henryk Reyman 33 326
Zagłębie Lubin 2009 8,3 9e Drapeau : Pologne Piotr Stokowiec 2014 Stade du Zagłębie Lubin 16 076
Zawisza Bydgoszcz 2013 2,9 1er (D2) Drapeau : Pologne Ryszard Tarasiewicz 2013 Stade Zdzisław Krzyszkowiak 20 559

Légende :

Changements d'entraîneurs en cours de saison[modifier | modifier le code]

Au cours de la saison, seize changements d'entraîneurs ont lieu, dont trois au Zagłębie Lubin et deux au Widzew Łódź (les deux clubs sont finalement relégués). Seuls quatre clubs ne sont pas concernés par ces changements : le Lech Poznań, le Pogoń Szczecin, le Wisła Cracovie et le Zawisza Bydgoszcz.

Changements d'entraîneurs pendant la saison
Équipe Entraîneur partant Date de départ Remplacé par Date d'entrée en fonction
Zagłębie Lubin 16e Drapeau : République tchèque Pavel Hapal Drapeau : Pologne Adam Buczek
Korona Kielce 13e Drapeau : Pologne Leszek Ojrzyński Drapeau : Espagne José Rojo Martín
Ruch Chorzów 14e Drapeau : Pologne Jacek Zieliński Drapeau : Slovaquie Ján Kocian
Widzew Łódź 14e Drapeau : Pologne Radosław Mroczkowski Drapeau : Pologne Rafał Pawlak[Note 2]
Zagłębie Lubin (2) 13e Drapeau : Pologne Adam Buczek Drapeau : Pologne Orest Lenczyk
Podbeskidzie 16e Drapeau : Pologne Czesław Michniewicz Drapeau : Pologne Leszek Ojrzyński
Górnik Zabrze 2e Drapeau : Pologne Adam Nawałka[Note 3] Drapeau : Pologne Ryszard Wieczorek
Legia Varsovie 1er Drapeau : Pologne Jan Urban Drapeau : Norvège Henning Berg
Widzew Łódź (2) 16e Drapeau : Pologne Rafał Pawlak Drapeau : Pologne Artur Skowronek
Śląsk Wrocław 13e Drapeau : République tchèque Stanislav Levý Drapeau : Pologne Tadeusz Pawłowski
Górnik Zabrze (2) 5e Drapeau : Pologne Ryszard Wieczorek Drapeau : Pologne Robert Warzycha
Lechia Gdańsk 10e Drapeau : Pologne Michał Probierz Drapeau : Pays-Bas Ricardo Moniz
Jagiellonia Białystok 10e Drapeau : Pologne Piotr Stokowiec Drapeau : Pologne Michał Probierz
Piast Gliwice 14e Drapeau : Pologne Marcin Brosz Drapeau : Espagne Ángel Pérez García
Cracovia 12e Drapeau : Pologne Wojciech Stawowy Drapeau : Pologne Mirosław Hajdo
Zagłębie Lubin (3) 15e Drapeau : Pologne Orest Lenczyk Drapeau : Pologne Piotr Stokowiec

Autour du championnat[modifier | modifier le code]

Changement de formule[modifier | modifier le code]

Le , le Conseil de surveillance d'Ekstraklasa SA, société organisatrice du championnat, annonce le changement de la formule de la compétition[4]. Pour « relever le niveau du championnat » et pour que « chaque match ait un réel enjeu », il décide de diviser le championnat en deux phases : une phase classique de trente matches, identique à celle des éditions précédentes, et une seconde de sept matches lors de laquelle les seize équipes jouent soit le titre de champion soit le maintien. Pour cela, comme c'était le cas lors de l'édition 2001-2002 du championnat, les huit premiers à l'issue de la première phase sont placés dans un premier groupe et se disputent le titre et les places européennes, tandis que les huit autres clubs sont placés dans un deuxième groupe et s'affrontent pour éviter la relégation[4],[5]. Avant le début de la seconde phase, les points de chaque équipe obtenus en saison régulière sont divisés par deux et arrondis[4], comme pratiqué dans le championnat de Belgique.

Mais rapidement, cette décision fait débat en Pologne et n'est pas soutenue par la majorité des clubs[6], qui reprochent un manque de concertation[6]. Quelques semaines après la première annonce, Ekstraklasa SA décide d'abandonner le système de division des points[7] et crée un groupe de travail, ESA-37, auquel les dirigeants de clubs sont conviés et choisissent d'adhérer[8]. Cette modification est cependant contestée par la fédération polonaise, qui en mai par la voix de son président Zbigniew Boniek se prononce pour la division des points, en opposition aux présidents de clubs[9].

Finalement, le système initial est réintégré dans la formule, validée par les deux parties le 22 mai[10].

La campagne européenne des clubs polonais[modifier | modifier le code]

Tours de qualification[modifier | modifier le code]

Tableau bilan de la campagne européenne des clubs polonais
Ligue des champions
Tour Club Adversaire Scores
2e Legia Varsovie t, t Drapeau : Pays de Galles New Saints 1-3 / 1-0
3e Drapeau : Norvège Molde 1-1 / 0-0e
Barr. Drapeau : Roumanie Steaua t 1-1 / 2-2e
Ligue Europa
Tour Club Adversaire Scores
2e Lech Poznań t Drapeau : Finlande FC Honka 1-3 / 2-1
Śląsk Wrocław t Drapeau : Monténégro Rudar 4-0 / 2-2
Piast Gliwice Drapeau : Azerbaïdjan Qarabağ t 2-1 / 2-2ap
3e Lech Poznań t Drapeau : Lituanie Žalgiris 1-0 / 2-1e
Śląsk Wrocław Drapeau : Belgique Bruges t 1-0 / 3-3
Barr. Drapeau : Espagne Séville FC t 4-1 / 0-5
Légende : t Club désigné tête de série.
Ligue des champions[modifier | modifier le code]

Pour son retour en Ligue des champions, sept ans après sa dernière participation à la phase de qualification, le Legia se déplace au pays de Galles et affronte The New Saints, le 17 juillet. Soutenus par plus d'un millier de supporters, les varsoviens entrent mal dans le match et concèdent l'ouverture du score, puis quelques autres occasions de but. De retour des vestiaires après la mi-temps, et alors que l'entraîneur Jan Urban vient d'effectuer deux changements, le Legia égalise (47e) puis prend l'avantage (57e), concrétisant sa nouvelle domination. À l'approche du dernier quart d'heure, il assure l'issue du match grâce à un but de Jakub Kosecki. Lors du match retour à la Pepsi Arena, devant un peu moins de douze mille personnes, le club polonais contrôle le ballon et gagne par un but à zéro. Pour le troisième tour de qualification, le tirage au sort lui réserve le club norvégien de Molde. La double opposition est beaucoup plus accrochée, et le Legia ne doit son bon résultat à l'aller puis sa qualification qu'à Vladimer Dvalishvili (buteur en Norvège) et Dušan Kuciak, imbattable à Varsovie, profitant de la règle des buts marqués à l'extérieur pour atteindre le stade des barrages. Désormais plus tête de série, le club de la capitale tombe sur son homologue roumain, le Steaua Bucarest. À l'Arena Națională, il est clairement dominé durant les quarante-cinq premières minutes, et encaisse logiquement un but (34e). Lors de la seconde période, il joue avec d'autres intentions, et égalise à la 53e par Kosecki. Même si les deux équipes se procurent quelques autres opportunités de marquer, elles se quittent sur ce score de parité, plutôt favorable au Legia.

Ligue Europa[modifier | modifier le code]

Phase de groupes[modifier | modifier le code]

Classement UEFA des clubs polonais et de la nation (au )[11]
Rang Évol. Club Coefficient
UEFA 2013
Coefficient
2009-2013
Coefficient
2013-2014
Coefficient
UEFA 2014
2013 2014
88 104 -16 Lech Poznań 23,650 15,650 1,625 17,275
126 120 +6 Legia Varsovie 13,650 12,650 2,625 15,275
196 192 +4 Śląsk Wrocław 7,150 6,150 2,125 8,275
NC[N 1] 290 Piast Gliwice 4,150[N 1] 3,150[N 1] 1,125 4,275
21 21 = Drapeau de la Pologne Pologne 20,750 15,750 3,125 18,875
  1. a b et c Le Piast Gliwice n'ayant pas disputé de compétition européenne durant les années 2009-2013, il n'est pas classé à proprement parler, et commence sa campagne avec le coefficient correspondant à un cinquième de celui du championnat de Pologne.
Tableau bilan de la campagne européenne des clubs polonais
Ligue Europa
Tour Club Adversaires Scores
Gr. Legia Varsovie Drapeau : Italie Lazio
Drapeau : Chypre Apollon
Drapeau : Turquie Trabzonspor
1-0 / 0-2
0-1 / 0-2
2-0 / 0-2

Compétition[modifier | modifier le code]

Première phase[modifier | modifier le code]

Classement[modifier | modifier le code]

Classement général[modifier | modifier le code]
Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1  Legia Varsovie (T) 63 30 20 3 7 60 30 +30
2  Lech Poznań 53 30 15 8 7 56 34 +22
3  Ruch Chorzów 50 30 14 8 8 40 38 +2
4  Pogoń Szczecin 47 30 11 14 5 47 38 +9
5  Wisła Cracovie 45 30 12 9 9 38 30 +8
6  Zawisza Bydgoszcz (P)[d 1] 42 30 11 9 10 43 37 +6
7  Górnik Zabrze 42 30 11 9 10 42 46 -4
8  Lechia Gdańsk 40 30 10 10 10 38 37 +1
9  Cracovia (P)[d 2] 39 30 11 6 13 37 43 -6
10  Jagiellonia Białystok 39 30 10 9 11 46 43 +3
11  Korona Kielce 37 30 9 10 11 36 41 -5
12  Śląsk Wrocław[d 3] 34 30 7 13 10 38 40 -2
13  Piast Gliwice 34 30 8 10 12 29 47 -18
14  Podbeskidzie Bielsko-Biała 31 30 6 13 11 27 39 -12
15  Zagłębie Lubin 29 30 7 8 15 31 40 -9
16  Widzew Łódź 22 30 5 7 18 26 51 -25

Règles de classement[12] : 1. points ; 2. points particuliers[Note 4],[Note 5] ; 3. différence de buts particulière ;
4. buts inscrits particuliers ; 5. différence de buts ; 6. buts inscrits ; 7. classement du fair-play.
Source : ekstraklasa.org

Départage(s) :
  1. 5–4 sur les deux matches (Zawisza - Górnik).
  2. 3–1 sur les deux matches (Cracovia - Jagiellonia).
  3. 1–1 sur les deux matches (Śląsk - Piast).


Légende : Qualifications
Qualification pour le « groupe titre » : 1er, 2e, 3e, 4e, 5e, 6e, 7e et 8e
Qualification pour le « groupe relégation » : 9e, 10e, 11e, 12e, 13e, 14e, 15e et 16e
(T) : Tenant du titre
(P) : Promu de deuxième division
Équipe en tête journée par journée[modifier | modifier le code]
Legia Varsovie (football)Górnik ZabrzeLegia Varsovie (football)

Tableau des rencontres[modifier | modifier le code]

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) CRA GÓR JAG KOR LPO LGD LEG PIA POD POG RUC ŚLĄ WID WIS ZAG ZAW
Cracovia 2-0 1-0 1-2 1-6 2-1 0-1 2-3 4-2 0-1 2-1 0-1 1-1 1-1 2-0 0-2
Górnik Zabrze 0-1 3-3 0-0 0-3 0-0 0-3 2-1 2-0 1-1 2-2 3-2 3-2 3-2 2-1 3-2
Jagiellonia Białystok 1-2 0-1 1-1 2-0 0-1 2-3 1-1 2-2 2-3 6-0 3-1 1-0 5-2 1-0 1-1
Korona Kielce 1-0 2-2 4-1 1-0 1-0 3-5 2-0 2-1 2-2 1-4 0-0 2-1 2-3 1-1 1-1
Lech Poznań 1-1 3-1 6-1 2-0 2-1 1-1 4-0 2-1 1-2 4-2 2-1 1-0 2-0 1-1 3-2
Lechia Gdańsk 3-1 1-1 2-0 2-2 1-4 2-0 3-1 2-2 2-3 0-0 1-2 2-0 0-0 2-1 1-1
Legia Varsovie (T) 4-1 2-1 0-3A 1-0 1-0 0-1 4-1 4-0 3-1 2-0 2-1 5-1 2-2 2-0 3-0
Piast Gliwice 1-1 2-0 2-1 1-1 0-2 0-0 1-2 0-0 2-2 0-2 1-1 3-0 0-1 2-1 1-1
Podbeskidzie 1-1 1-2 0-1 1-0 0-0 3-1 1-0 0-1 0-0 0-0 3-3 1-0 0-0 0-0 0-0
Pogoń Szczecin 0-0 1-4 1-1 3-2 5-1 1-1 0-3 4-0 2-1 3-1 2-2 1-0 0-0 1-1 1-1
Ruch Chorzów 3-2 2-1 1-0 2-0 1-1 1-1 2-1 0-2 0-1 1-1 1-1 2-1 1-1 0-2 1-0
Śląsk Wrocław 0-3 1-1 2-3 1-1 2-0 1-0 1-1 0-0 4-0 1-1 2-3 3-1 0-0 2-0 1-2
Widzew Łódź 1-3 0-3 1-1 2-1 2-2 4-1 0-1 1-1 1-1 2-1 0-1 0-0 2-1 0-0 2-1
Wisła Cracovie 3-1 0-0 1-1 1-0 2-0 3-0 1-0 3-0 0-1 2-1 0-1 3-0 3-0 1-0 0-1
Zagłębie Lubin 0-1 3-0 1-1 2-0 0-0 1-3 1-3 0-2 3-2 0-2 1-2 2-2 3-1 3-1 3-1
Zawisza Bydgoszcz 2-0 3-1 0-1 0-1 2-2 0-3 3-1 6-0 2-2 1-1 0-3 1-0 2-0 3-1 2-0
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur
Note A : Match perdu par forfait, à la suite d'incidents entre supporteurs peu avant la mi-temps (le score était alors de 0–0).

Seconde phase[modifier | modifier le code]

Avant le début de cette seconde phase, les points de chaque équipe obtenus en saison régulière sont divisés par deux et arrondis au demi point supérieur.

Groupe A[modifier | modifier le code]

Classement[modifier | modifier le code]
Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1  Legia Varsovie (T) 50 37 26 3 8 75 34 +41
2  Lech Poznań 40 37 19 9 9 68 40 +28
3  Ruch Chorzów 34 37 16 11 10 47 48 -1
4  Lechia Gdańsk 32 37 13 13 11 46 41 +5
5  Wisła Cracovie[d' 1] 31 37 14 11 12 51 46 +5
6  Górnik Zabrze 31 37 14 10 13 53 57 -4
7  Pogoń Szczecin 27 37 11 17 9 50 50 0
8  Zawisza Bydgoszcz (P) (C) 25 37 12 10 15 48 48 0

Règles de classement[13] : 1. points ; 2. points lors du tour principal ; 3. points particuliers lors
du tour principal ; 4. différence de buts particulière lors du tour principal ;
5. buts inscrits particuliers lors du tour principal ; 6. différence de buts lors du tour principal ;
7. buts inscrits lors du tour principal ; 8. classement du fair-play.
Source : ekstraklasa.org

Départage(s) :
  1. 45 points pour le Wisła avant le tour final, 42 pour le Górnik.


Légende : Qualifications
Ligue des champions 2014-2015 (deuxième tour de qualification) : 1er
Ligue Europa 2014-2015 (deuxième tour de qualification) : 2e, 3e et vainqueur de la coupe
(T) : Tenant du titre
(C) : Vainqueur de la Coupe de Pologne
(P) : Promu de deuxième division
Équipe en tête journée par journée[modifier | modifier le code]
Legia Varsovie (football)
Tableau des rencontres[modifier | modifier le code]
Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) GÓR LPO LGD LEG POG RUC WIS ZAW
Górnik Zabrze 0-2 2-3 2-0
Lech Poznań 2-1 0-0 4-0 3-0
Lechia Gdańsk 2-1 0-1 2-2
Legia Varsovie (T) 2-0 1-2 5-0 2-0
Pogoń Szczecin 2-2 0-2 0-1 1-2
Ruch Chorzów 0-0 0-0 2-2 3-1
Wisła Cracovie 2-3 5-0 2-1
Zawisza Bydgoszcz 0-1 1-2 0-0
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur

Groupe B[modifier | modifier le code]

Classement[modifier | modifier le code]
Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
9  Śląsk Wrocław 34 37 12 15 10 49 41 +8
10  Podbeskidzie Bielsko-Biała 30 37 10 15 12 39 45 -6
11  Jagiellonia Białystok 29 37 12 12 13 59 58 +1
12  Piast Gliwice 28 37 11 12 14 43 56 -13
13  Korona Kielce 26 37 10 14 13 47 56 -9
14  Cracovia (P) 25 37 12 8 17 43 56 -13
15  Widzew Łódź 22 37 8 9 20 36 59 -23
16  Zagłębie Lubin 16 37 7 9 21 32 51 -19


Légende : Relégations
Relégation en I liga : 15e et 16e
(P) : Promu de deuxième division
Tableau des rencontres[modifier | modifier le code]
Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) CRA JAG KOR PIA POD ŚLĄ WID ZAG
Cracovia 2-2 1-1 1-5 0-1
Jagiellonia Białystok 4-4 4-3 0-3 1-0
Korona Kielce 0-1 3-2 1-5 2-2
Piast Gliwice 2-2 0-0 2-0
Podbeskidzie 2-1 3-0 2-0
Śląsk Wrocław 1-0 0-0 1-0 1-0
Widzew Łódź 2-0 1-1 2-1
Zagłębie Lubin 1-2 0-0 0-3B
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur
Note B : Match perdu par forfait, des fumigènes ayant été lancés sur le terrain peu avant la fin de la rencontre (le score était alors de 3–3).

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

Tableau d'Honneur
Compétition Vainqueur
Ekstraklasa Legia Varsovie
Coupe de Pologne Zawisza Bydgoszcz


Promotions et relégations
Relégués en I liga Widzew Łódź
Zagłębie Lubin
Promus de I liga GKS Bełchatów
Górnik Łęczna
Qualifications européennes 2014-2015
Ligue des champions Qualifié
2e tour de qualification Legia Varsovie
Ligue Europa Qualifiés
2e tour de qualification Lech Poznań
Ruch Chorzów
Zawisza Bydgoszcz

Statistiques[modifier | modifier le code]

Meilleurs buteurs[modifier | modifier le code]

22 buts
21 buts
20 buts
17 buts
15 buts

Source : ekstraklasa.org

Meilleurs passeurs[modifier | modifier le code]

12 passes décisives
11 passes décisives
10 passes décisives

Source (non officielle) : ekstraklasa.wp.pl

Moyenne de buts marqués par journée[modifier | modifier le code]

Ce graphique représente le nombre de buts marqués (786 au total cette saison[14]) lors de chaque journée. Il est également indiqué la moyenne totale sur la saison, qui est de 21,24 buts par journée (2,66 par match)[14], en nette augmentation par rapport à la saison précédente (la moyenne était alors de 19,93 buts par journée). Elle est également la plus haute depuis huit saisons[14].

Lors de la 12e journée, 36 buts sont marqués, une première depuis 1963[15].

Affluences moyennes[modifier | modifier le code]

Ce graphique présente pour chaque club la moyenne par match des affluences enregistrées dans leur stade. Cette saison, elle s'établit dans le championnat à 8 319 spectateurs[16], en très légère augmentation par rapport à la saison précédente (où elle était de 8 314 spectateurs par match). Exactement 2 462 445 spectateurs ont assisté à un match d'Ekstraklasa[16], dont 38 458 pour la rencontre Lech Poznań – Legia Varsovie, la plus prolifique dans ce domaine[17].

Aspects financiers[modifier | modifier le code]

Sponsors[modifier | modifier le code]

Pour la troisième saison consécutive, l'opérateur de téléphonie mobile allemand T-Mobile, très présent en Pologne, est le sponsor principal de l'Ekstraklasa[18]. Alors que son contrat avec la ligue prenait fin en juin 2013[19], la marque décide de le prolonger de deux ans en mai 2013[18], et verserait désormais à l'organisateur du championnat, selon certains médias, seize millions de złotys par saison, une somme record en Pologne pour une compétition sportive[20]. Ce contrat permet à T-Mobile – en plus de placer son nom dans le titre officiel du championnat et son image dans son logo – d'être présent sur le maillot de toutes les équipes ainsi que les panneaux publicitaires entourant le terrain, les stades et les infrastructures des clubs[19].

Comme lors des cinq saisons précédentes, les ballons officiels de match sont fournis par l'équipementier allemand Puma. Alors que le contrat liant les deux parties prend fin en , le président d'Ekstraklasa SA Bogusław Biszof annonce en qu'il ne sera pas prolongé, et que c'est Adidas qui remplacera Puma à partir de la saison 2014-2015[21]. L'accord porte sur deux années[21].

Couverture médiatique[modifier | modifier le code]

Comme depuis quelques années, Canal+ Polska est le détenteur majeur des droits du championnat de Pologne de football, et est en mesure de retransmettre l'ensemble des rencontres. En effet, après avoir remporté un premier appel d'offres le [22], il a renouvelé son accord avec la ligue fin mars 2013, qui lui assure la couverture médiatique complète de l'Ekstraklasa jusqu'en mai 2015[23],[24].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Notes :
  1. Le Polonia Varsovie n'ayant pas reçu de licence pour jouer en première division lors de cette saison, la 15e place n'est plus synonyme de relégation.
  2. Intérimaire jusqu'au 9 octobre 2013.
  3. Nouveau sélectionneur de l'équipe nationale polonaise.
  4. À la manière de l'Euro 2008, les équipes concernées par l'égalité sont départagées par le nombre de points obtenus lors de leurs tête à tête, puis par la différence de buts établie lors de ces matches et enfin le nombre de buts marqués lors de leurs confrontations.
  5. Cette règle de classement est valable lorsque les équipes concernées se sont affrontées deux fois. Dans le cas contraire, elles sont départagées par leur différence de buts.
  • Références :
  1. (pl) Le Polonia sans licence, le Śląsk peut jouer la coupe sur pzpn.pl, le 28 mai 2013.
  2. Le Polonia Varsovie exclu de la première division ! sur lequipe.fr, le 28 mai 2013.
  3. (pl) Budgets des clubs d'Ekstraklasa pour la saison 2013-2014 sur ehandicap.pl, le 17 juillet 2013.
  4. a b et c (pl) Une ligue plus compétitive pour la saison 2013-2014 sur ekstraklasa.org, le 5 avril 2013.
  5. Des play-offs la saison prochaine sur lequipe.fr, le 5 avril 2013.
  6. a et b (pl) La résistance des clubs avant la réforme n'arrêtera pas les changements sur ekstraklasa.net, le 15 avril 2013.
  7. (pl) Ekstraklasa : la réforme aura lieu, pas le partage des points sur ekstraklasa.net, le 29 avril 2013.
  8. (pl) Les clubs soutiennent la réforme de l'Ekstraklasa sur 90minut.pl, le 29 avril 2013.
  9. (pl) La PZPN n'est pas d'accord pour réformer l'Ekstraklasa sans division de points sur ekstraklasa.net, le 9 mai 2013.
  10. (pl) La PZPN approuve la réforme de l'Ekstraklasa 2013-2014 sur 90minut.pl, le 22 mai 2013.
  11. (en) Classement 2014 des clubs en fonction de l'indice UEFA sur xs4all.nl. Consulté le 16 décembre 2013.
  12. (pl) Changements dans les règles de départage sur ekstraklasa.wp.pl, le 9 juillet 2011.
  13. (pl) Extrait du règlement pour la saison 2013-2014 sur ekstraklasa.org. Consulté le 5 juin 2014.
  14. a b et c (pl) Beaucoup de buts cette saison : les chiffres sur ekstraklasa.org, le 4 juin 2014.
  15. (pl) Pluie de buts en Ekstraklasa ! C'est un record ! sur ekstraklasa.org, le 21 octobre 2013.
  16. a et b (pl) Près de 2,5 millions de spectateurs dans les stades sur ekstraklasa.org, le 2 juin 2014.
  17. (pl) Affluences sur ekstraklasa.org. Consulté le 5 juin 2014.
  18. a et b (pl) T-Mobile sponsor de l'Ekstraklasa pour les deux prochaines années sur 90minut.pl, le 24 mai 2013.
  19. a et b (pl) Un nouveau contrat T-Mobile pour l'Ekstraklasa sur ekstraklasa.wp.pl, le 24 mai 2013.
  20. (pl) Un nouvel accord record proche pour la T-ME sur ekstraklasa.wp.pl, le 4 mai 2013.
  21. a et b (pl) Adidas et l'Ekstraklasa ensembles sur ekstraklasa.org, le 16 décembre 2013.
  22. (pl) Canal+ a remporté les droits de diffusion de tous les matches d'Ekstraklasa pour les années 2011-2014 ! sur operatorzy.net, le 30 mai 2011.
  23. (pl) NC+ prolonge son contrat avec Ekstraklasa SA sur ekstraklasa.org, le 29 mars 2013.
  24. (pl) La saison 2014-15 d'Ekstraklasa aussi sur C+ sur 90minut.pl, le 28 mars 2013.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]