Championnat d'Estonie de football 2010

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Meistriliiga
2010
Description de l'image Meistriliiga.png.
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) Fédération d'Estonie
Édition 20e
Lieu(x) Drapeau de l'Estonie Estonie
Date du
au
Participants 10 équipes
Matchs joués 180
Site web officiel
Hiérarchie
Hiérarchie 1er échelon
Niveau inférieur Esiliiga 2010
Palmarès
Tenant du titre Levadia Tallinn
Promu(s) en début de saison FC Lootus Kohtla-Järve
Vainqueur FC Flora Tallinn
Deuxième FC Levadia Tallinn
Troisième JK Narva Trans
Relégué(s) Lootus
Buts 576 (3.2 buts/match)
Meilleur(s) buteur(s) Sander Post (24)

Navigation

La saison 2010 de la Meistriliiga est la 20e de l'élite du football estonien. Les dix meilleurs clubs du pays sont regroupés au sein d'une poule unique où ils s'affrontente quatre fois, deux fois à domicile et deux fois à l'extérieur. En fin de saison, le dernier du classement est relégué et remplacé par le champion de deuxième division, tandis que le 9e affronte le vice-champion de D2 en barrage de promotion-relégation.

C'est le FC Flora Tallinn qui remporte la compétition après avoir terminé en tête du classement final, avec cinq points d'avance sur le tenant du titre, le FC Levadia Tallinn et quinze sur le JK Narva Trans. C'est le 8e titre de champion d'Estonie de l'histoire du club.

Les clubs participants[modifier | modifier le code]

Club Ville Stade Capacité Manager
Flora Tallinn A. Le Coq Arena 9,300 Drapeau de l'Estonie Martin Reim
Kalju Tallinn Hiiu staadion 500 Drapeau du Brésil Fredo Getulio
Kuressaare Kuressaare K. linnastaadion 2,000 Drapeau de l'Estonie Sergei Zamogilnõi
Levadia Tallinn Maarjamäe muruväljak 500 Drapeau de l'Estonie Igor Prins
Lootus Kohtla-Järve SPK staadion 500 Drapeau de l'Estonie Andrei Škaleta
Paide LM Paide ÜG staadion 500 Drapeau de l'Estonie Viktor Mets
Sillamäe Kalev Sillamäe Kalevi staadion 2,000 Drapeau de la Russie Vladimir Kazachyonok
Tammeka Tartu Tamme staadion 2,000 Drapeau de l'Estonie Marko Kristal
Trans Narva Kreenholmi staadion 3,000 Drapeau de la Russie Valeri Bondarenko
Tulevik Viljandi V. linnastaadion 2,500 Drapeau de l'Estonie Marko Lelov

Compétition[modifier | modifier le code]

Les moments forts de la saison[modifier | modifier le code]

  • Le 1er match de la saison voit le Flora Tallinn s'imposer chez le Sillamae Kalev (2-1). Le tenant du titre, le Levadia Tallinn s'impose tranquillement face au Trans Narva (3-0, avec un doublé de Tarmo Neemelo). Tammeka s'impose 3-2 à Kuressaare après avoir été mené 2-0 jusqu'à la 70e minute.
  • Lors du second week-end, Kuressaare crée la sensation en tenant en échec le champion en titre le Levadia (1-1). Le JK Nomme Kalju devient le nouveau leader en s'imposant (3-2) au JK Maag Tammeka Tartu. Le Lootus est la dernière équipe à 0 point.
  • Le Levadia Tallinn reprend son leadership en s'imposant chez le précédent leader du classement Nomme Kalju 3-0 (grâce notamment à un doublé de Eino Puri), match facilité par l'expulsion du gardien de Kalju dès la 38e minute. Le Levadia devient ainsi le dernier club invaincu cette année. Le Tammeka s'installe à la 2e place en disposant facilement du Flora Paide (3-1). 2 équipes ont réussi à s'imposer en toute fin de match : le Flora à la 89e minute qui laisse le Lootus à 0 point et le Trans Narva sur un penalty dans le temps additionnel.
  • Le Levadia confirme son invincibilité lors de la 4e journée en martyrisant le Flora Paide 6 à 0 (avec un triplé de Tarmo Neemelo et un but de Vitali Leïtan au bout de seulement 21 secondes). Derrière le leader se forme un groupe de 3 poursuivants composé du Flora Tallinn, du Sillamae Kalev et du JK Nomme Kalju. Enfin, le Lootus bat le Trans Narva (grâce à un but de Vassili Kulik à la 89e minute) et remporte ses 3 premiers points de la saison, laissant la dernière place à Kureessaare, dernière équipe à ne pas avoir gagné.
  • Le Levadia est tenu en échec lors du match au sommet de la 5e journée contre le Sillamae Kalev 1-1 et laisse la première place à son grand rival, le Flora Tallinn vainqueur 3-2 face au Tammeka. Dans le bas de tableau, Kuressaare remporte son premier succès de la saison face à Paide 2-1 qui devient la nouvelle lanterne rouge du championnat.

Format[modifier | modifier le code]

Le barème servant à établir le classement se décompose ainsi :

  • Victoire : 3 points
  • Match nul : 1 point
  • Défaite : 0 point

Les critères de départage sont :

  1. Le moins de matchs annulés ou reportés
  2. Le nombre général de victoires
  3. Faces-à-faces
  4. Différence de buts dans les faces-à-faces
  5. Meilleure différence de buts générale
  6. Nombre général de buts marqués

Classement[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 FC Flora Tallinn 91 36 29 4 3 104 32 +72
2 FC Levadia Tallinn T C 86 36 26 8 2 100 16 +84
3 JK Narva Trans 76 36 23 7 6 67 31 +36
4 JK Nõmme Kalju 62 36 18 8 10 59 42 +17
5 JK Kalev Sillamäe 59 36 18 5 13 79 52 +27
6 JK Maag Tammeka Tartu 40 36 11 7 18 50 66 -16
7 JK Tulevik Viljandi 29 36 8 5 23 33 62 -29
8 Paide Linnameeskond 25 36 6 7 23 30 79 -49
9 FC Kuressaare 24 36 7 3 26 32 93 -61
10 Lootus P 20 36 6 2 28 22 103 -81


Qualification pour la Ligue des champions 2011-2012
Qualification pour le 2e tour préliminaire de la Ligue Europa 2011-2012
Qualification pour le 1er tour préliminaire de la Ligue Europa 2011-2012
Participation au barrage de promotion-relégation
Relégation en deuxième division
T : Tenant du titre
C : Vainqueur de la Coupe d'Estonie
P : Promu de D2

Résultats[modifier | modifier le code]

1re partie de saison[modifier | modifier le code]

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) Flora Kal Kur Lev Loo Paide Sil Tam Trans Vil
FC Flora Tallinn 1-0 4-0 2-1 2-1 2-1 4-2 3-2 1-1 1-1
JK Nõmme Kalju 1-2 2-1 0-3 1-0 1-1 2-1 1-1 0-1 1-0
FC Kuressaare 1-2 1-2 0-7 1-2 1-0 0-4 2-3 0-1 3-2
FC Levadia Tallinn 2-1 0-0 1-1 5-1 6-0 3-1 2-0 3-0 2-0
FC Lootus Kohtla-Järve 0-4 0-5 5-2 0-3 2-1 0-1 1-3 0-5 0-1
Paide Linnameeskond 0-2 0-3 1-2 0-4 1-0 0-1 1-3 0-4 2-0
JK Sillamäe Kalev 1-2 2-2 0-0* 1-1 3-1 4-0 4-0 1-2 2-1
JK Tammeka Tartu 0-1 2-3 2-0 0-0 1-0 0-0 1-4 1-2 2-0
FC Narva Trans 1-0 2-2 3-0 1-2 0-1 4-1 2-2 0-0 2-0
JK Viljandi Tulevik 0-1 1-4 0-0 0-1 1-0 1-0 1-2 0-3 0-1
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur

2e partie de saison[modifier | modifier le code]

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) Flora Kal Kur Lev Loo Paide Sil Tam Trans Vil
FC Flora Tallinn 3-0 6-0 2-0 5-0 6-2 3-0 6-3 4-0 1-0
JK Nõmme Kalju 3-3 1-0 1-5 2-0 0-0 0-2 3-1 0-2 3-0
FC Kuressaare 0-2 1-5 0-4 0-1 2-3 2-2 3-2 1-4 4-2
FC Levadia Tallinn 2-2 1-1 4-0 5-0 4-0 2-0 6-0 1-1 3-0
FC Lootus Kohtla-Järve 0-8 0-6 2-0 0-5 1-2 0-5 1-3 0-4 0-0
Paide Linnameeskond 1-4 0-1 3-0 1-4 1-1 1-8 3-4 1-1 1-1
JK Sillamäe Kalev 2-5 4-1 2-0 0-4 4-0 0-0 2-0 1-3 5-2
JK Tammeka Tartu 2-1 0-1 0-2 0-0 5-1 1-2 2-3 0-1 2-2
FC Narva Trans 1-2 1-0 5-1 0-3 4-1 0-0* 2-1 1-1 2-0
JK Viljandi Tulevik 1-6 0-1 4-1 0-1 4-0 1-0 3-2 4-0 0-3
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur

Barrage promotion / relégation[modifier | modifier le code]

Afin de déterminer le 10e club participant à la Meistriliiga la saison prochaine, le 9e de D1 affronte le 4e de D2[Note 1] C'est le FC Kuressaare qui va jouer sa place parmi l'élite face au SK Kiviõli Tamme Auto, pensionnaire de deuxième division. Match aller le 14 novembre et match retour le 20 novembre.

Équipe 1 Résultat Équipe 2 Aller Retour
SK Kiviõli Tamme Auto (D2) 2 - 4 FC Kuressaare (D1) 2 - 1 0 - 3

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

Tableau d'honneur
Championnat d'Estonie de football 2010
Champion FC Flora Tallinn (8e titre)
Coupes et trophées
Vainqueur de la Coupe d'Estonie 2010 FC Levadia Tallinn
Qualifications continentales
Ligue des champions 2011-2012 FC Flora Tallinn
Ligue Europa 2010-2011 FC Levadia Tallinn[1]
Ligue Europa 2011-2012 FC Levadia Tallinn
JK Narva Trans
Promotions et relégations
Promus en Meistriliiga FC Ajax Lasnamäe
Relégués en Esiliiga FC Lootus Kohtla-Järve

Classement des buteurs[modifier | modifier le code]

24 buts
21 buts
20 buts
16 buts
14 buts
13 buts
12 buts

Source : www.soccernet.ee[2],[3]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Les deux premiers du championnat sont : Levadia 2 et Flora 2 qui ne peuvent pas monter car ce sont les équipes réserves de ces clubs. Le 3e FC Ajax Lasnamäe monte donc et le SK Kiviõli Tamme Auto dispute les barrages en lieu et place des 1er et 2e

Références[modifier | modifier le code]

  1. La Coupe est jouée suivant le calendrier occidental.
  2. (et) « Meistriliiga 2010 statistika – Väravalööjad », Soccernet.ee, (consulté le 16 septembre 2010)
  3. (et) « VÄRAVALÖÖJATE EDETABEL (2010) », EJL, (consulté le 4 juin 2010)