Centrale nucléaire de Virgil Summer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Centrale nucléaire de Virgil Summer
Image illustrative de l'article Centrale nucléaire de Virgil Summer
La centrale de Virgil Summer en 2013.
Administration
Pays États-Unis
État Caroline du Sud
Comté Fairfield
Coordonnées 34° 17′ 55″ nord, 81° 18′ 53″ ouest
Opérateur SCE&G
Date de mise en service 1er janvier 1984
Réacteurs
Fournisseurs Westinghouse
Type Réacteur à eau pressurisée
Puissance nominale 1 x 1 000 MW
Production d’électricité
Production annuelle d'électricité 8 479 GW·h
Divers
Architecte Gilbert Associates

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Centrale nucléaire de Virgil Summer

La centrale nucléaire de Virgil C. Summer est située près de Jenkinsville dans le comté de Fairfield en Caroline du Sud.

Description[modifier | modifier le code]

Cette centrale dispose d'un réacteur à eau pressurisée (REP) construit par Westinghouse :

  • Virgil Summer : 986 MWe, mis en service en 1982 pour 40 ans, puis 60 ans (2042).

La licence d'exploitation de ce réacteur a été prolongée récemment à 60 ans. La source de refroidissement provient du réservoir Monticello qui alimente une unité de pompage.

L'exploitant est la compagnie South Carolina Electric & Gas Company qui est une filiale de SCANA et qui est également propriétaire aux 2/3 de la centrale. Le complément des parts appartient à l'Autorité de service public de la Caroline du Sud.

Ce site héberge aussi un réacteur de recherche désaffecté : le CVTR (Carolinas-Virginia Test Reactor)

Projet d'extension abandonné[modifier | modifier le code]

Une demande a été faite en 2006 auprès de la commission de réglementation nucléaire des États-Unis, pour construire sur ce site un second et éventuellement un troisième réacteur du même type.

Le 30 mars 2012, la commission de réglementation nucléaire des États-Unis a autorisé la construction de deux AP1000[1] dont la mise en service est alors prévu pour 2017 et 2018.

En août 2015, Areva a signé un contrat avec South Carolina Electric and Gas pour fabriquer un couvercle intégré qui sera installé au-dessus de la cuve d'un réacteur nucléaire avant 2017[2].

Le 31 juillet 2017, les compagnies d'énergies à l'origine du projet (Santee Cooper (en) et South Carolina Electric & Gas - SCE&G) annoncent que le projet est abandonné en raison d'une explosion des coûts de construction du à la faillite de Westinghouse[3].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]