Centrale nucléaire de Palo Verde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’industrie image illustrant l’énergie
image illustrant le nucléaire image illustrant l’Arizona
Cet article est une ébauche concernant l’industrie, l’énergie, le nucléaire et l’Arizona.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Centrale nucléaire de Palo Verde
Image illustrative de l'article Centrale nucléaire de Palo Verde
Administration
Pays États-Unis
État Arizona
Comté Maricopa
Coordonnées 33° 23′ 21″ Nord 112° 51′ 54″ Ouest / 33.38916667, -112.865
Opérateur Arizona Public Service
Année de construction 1976
Date de mise en service 1988
Réacteurs
Fournisseurs Combustion Engineering
Type Réacteur à eau pressurisée
Puissance nominale 3 942 MW
Production d’électricité
Production annuelle d'électricité 29 250 GW·h
Production moyenne 3 875 MW
Divers
Architecte Bechtel
Coût 5,9 milliards de $

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Centrale nucléaire de Palo Verde

La Centrale nucléaire de Palo Verde est la plus grande centrale de production d'électricité d'origine nucléaire aux États-Unis. Elle est détenue à 29.1% et exploitée par l'Arizona Public Service.

Elle possède trois réacteurs REP (réacteurs à eau pressurisée) construits par "Combustion Engineering" qui ont chacune une puissance nominale d'environ 1270 MWe. Chaque tranche est constituée de 2 boucles de refroidissement comportant chacune une pompe de refroidissement et d'un générateur de vapeur.

Les tranches 1 et 2 ont été connectées au réseau en 1986 et la tranche 3 en 1988.

La Compagnie "Arizona Public Service Company" est l'exploitant et copropriétaire avec les distributeurs d'électricité du Nouveau-Mexique, du Texas et de Californie. Le site de Palo Verde est situé à Wintersberg dans l'Arizona à 34 miles à l'ouest de Phoenix.

La centrale présente la particularité d'être la seule centrale américaine à ne pas être située à proximité d'un fleuve ou d'un littoral; l'eau utilisée pour le refroidissement est l'effluent de Phoenix[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Homo Disparicus, Alan Weisman, Ed. J'ai Lu, p. 270

Liens externes[modifier | modifier le code]