Centrale nucléaire de Rancho Seco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’industrie image illustrant l’énergie
image illustrant le nucléaire image illustrant la Californie
Cet article est une ébauche concernant l’industrie, l’énergie, le nucléaire et la Californie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Centrale nucléaire de Rancho Seco
Image illustrative de l'article Centrale nucléaire de Rancho Seco
Administration
Pays États-Unis
État Californie
Comté Herald
Coordonnées 38° 20′ 43″ Nord 121° 07′ 18″ Ouest / 38.34528, -121.12167
Date de mise en service 17 avril 1975
Date de fermeture 1989
Statut Démantelée
Réacteurs
Fournisseurs Babcock and Wilcox
Type Réacteur à eau pressurisée
Puissance nominale 873 MW
Production d’électricité
Divers

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Centrale nucléaire de Rancho Seco

La centrale nucléaire de Rancho Seco est une centrale démantelée construite à Clay Station dans le district de Sacramento en Californie.

Description[modifier | modifier le code]

La centrale comprend un réacteur à eau pressurisée (REP) construit par Babcock et Wilcox :

  • Rancho Seco : 2772 MWt, 913 MWe, exploitée de 1975 à 1989[1].

Durant son exploitation le réacteur n'a été disponible qu'à 39 % de sa capacité.

Alors que la licence d'exploitation était valable jusqu'en 2008, ce réacteur a été fermé en 1989 à la suite d'un vote du public et en tenant compte du remplacement de sa production par celle de Diablo Canyon.
Les activités de démantèlement, évaluées à 460 millions de dollar en 1999[2], se sont terminées en 2009[3] pour un coût final de 500 millions de dollar[4]. Toutefois contrairement à Maine Yankee, il n'y a pas eu de retour à l'herbe, et les tours de refroidissement, décontaminée, subsistent sur le site.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Photos[modifier | modifier le code]