Sciences et Avenir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Sciences et avenir)
Aller à : navigation, rechercher
Sciences et avenir
Image illustrative de l'article Sciences et Avenir

Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Périodicité mensuelle
Prix au numéro 4,30 euros
Diffusion 270 576[1] ex. (2012)
Date de fondation mars 1947

Propriétaire Groupe Perdriel
ISSN 0036-8636
Site web Site quotidien
Site mensuel

Sciences et Avenir est un magazine mensuel français de vulgarisation scientifique créé en 1947. Il appartient au groupe de presse français Perdriel, également éditeur de l'hebdomadaire Challenges.

La directrice de la rédaction est Dominique Leglu, docteur en physique nucléaire et physique des particules. Le journal a été dirigé de 1994 à 2004 par Georges Golbérine.

Le magazine est présent sur Internet dans une version quotidienne (donc différente du magazine papier et animée par la rédaction bimédia de Sciences et Avenir). Chaque numéro de l'édition papier est aussi disponible à l'achat en version numérique, avec des contenus "augmentés" - vidéos, diaporamas, liens vers des sites web, etc. Sciences et Avenir édite aussi des applis pour smartphones et tablettes (appli proposant le contenu du site, ou celle dédiée au "guide des hôpitaux", avec un inventaire d'établissements notamment sélectionnés sur la base de l'expertise scientifique des médecins qui y exercent).

Le hors-série de Sciences et Avenir est un bimensuel thématique. Citons ceux consacrés au "Génie des animaux" (mars 2015) ou "La France des lieux maudits" (sorti à l'été 2014).

En 2015, le magazine a lancé ses "Grands débats de la science" avec le thème Dieu et la science. Cette édition s'est tenue au Collège des Bernardins, à Paris, avec la participation d'éminentes personnalités scientifiques comme Jean-Claude Ameisen (président du Comité consultatif national d'éthique), le généticien Axel Kahn ou le paléoanthropologue Yves Coppens.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • Carole Chatelain, rédactrice en chef du magazine
  • Aline Kiner, rédactrice en chef du hors-série
  • Olivier Lascar, rédacteur en chef du pôle digital

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Diffusion totale [1]

Lien externe[modifier | modifier le code]