Cathy Stewart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Catherine Greiner)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Greiner et Stewart.
Cathy Stewart
Description de l'image Defaut.svg.
Nom de naissance Catherine Patricia Greiner
Alias
Cathy Steward
Cathy Greiner
Kathy Greiner
Naissance
Royan (Charente-Maritime)
Décès (à 38 ans)
Breuillet (Charente-Maritime)
Nationalité Drapeau de la France France
Caractéristiques physiques
Yeux Marrons
Cheveux Noirs
Carrière
Années d’activité 1976 - 1986
Orientation Bisexuelle
Films notables

Catherine Greiner, dite Cathy Stewart, née le à Royan[1] et décédée le à Breuillet (Charente-Maritime) est une actrice pornographique française, vedette du genre dans les années 1970.

Biographie[modifier | modifier le code]

Catherine Greiner alterne dans sa jeunesse chômage[2] et petits boulots. Repérée par le réalisateur Gérard Kikoïne alors qu'elle travaillait comme vendeuse de glaces à Saint-Tropez[3], elle tourne ensuite dans une centaine de films pornographiques entre 1977 et 1984, en utilisant principalement le pseudonyme de Cathy Stewart[4],[5]. Elle partage l'affiche avec des stars de l'époque comme Brigitte Lahaie et Karine Gambier puis avec quelques nouvelles venues comme Julia Perrin, Catherine Ringer et Marilyn Jess. Les réalisateurs Francis Leroi, Gérard Kikoïne, Burd Tranbaree, Jean-Claude Roy et Pierre B. Reinhard l'emploient régulièrement[6]. En 1979, elle est une des vedettes d'Exhibition 79 (troisième volet d' Exhibition) de Jean-François Davy. Elle y apparaît aux côtés de son compagnon Dominique Irissou avec qui elle a débuté et avec qui elle partage alors régulièrement l'écran, ainsi qu'un mode de vie « rock n'roll »[3].

Elle assure la postsynchronisation d'une bonne partie de ses rôles. En dehors du porno, elle apparait dans quelques films à petit budget comme Convoi de filles, de Pierre Chevalier ainsi que dans une comédie érotique du Suisse Erwin C. Dietrich, Les Bourgeoises de l'amour. Jean Rollin qui l'a déjà dirigée à plusieurs reprises dans ses films X, lui confie un rôle dans le film d'horreur La Nuit des traquées, où elle est créditée au générique sous son vrai nom. La carrière de Cathy Stewart prend cependant fin en raison de sa toxicomanie[2]. Elle cesse de tourner au milieu des années 1980 et meurt d'une overdose en 1994[3].

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Films classiques[modifier | modifier le code]

Films X[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Extrait de naissance no 73/1956; voir Catherine Greiner sur Les Gens du cinéma
  2. a et b Christophe Lemaire, in Le Cinéma X, La Musardine, 2012, page 477
  3. a, b et c Hardeurs juvéniles, Libération, 17 août 2011
  4. Cf. IMDb
  5. Quelquefois créditée sous d'autres noms comme Cathy Steward, Cathy Greiner, Cathy Grener, Cathy Grenier, Cathy Steewart, Kate Baxter, Kathy Greiner, Kathy Grener, Kathy Steewart, Kathy Stewart. voir Catherine Greiner sur European Girl Adult Film Database
  6. Catherine Greiner sur Encyclo ciné

Liens externes[modifier | modifier le code]