Jean-Claude Roy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean-Claude Roy
Description de l'image Defaut.svg.
Nom de naissance Jean-Claude Franck Léopold Roy
Naissance (84 ans)
Boulogne-Billancourt
Nationalité Drapeau de la France France
Profession réalisateur et scénariste

Jean-Claude Roy est un réalisateur et scénariste de cinéma français, né Jean-Claude Franck Léopold Roy le 7 juin 1933 à Boulogne-Billancourt[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

C'est en 1955 que Jean-Claude Roy fait ses débuts au cinéma comme assistant réalisateur de Jean Gourguet (Les Premiers outrages) et de Pierre Méré (Impasse des vertus), auteurs de séries B « à la française ».

Il signe ses premières réalisations en 1957 avec les films de cabaret Printemps à Paris et Une nuit au Moulin-Rouge, mettant en scène des vedettes de l'époque comme Zappy Max, Bill Coleman ou Jean Tissier et même un certain Charles Trenet. Parmi ses œuvres les plus célèbres, on citera Les Combinards en 1965, coécrit avec son ami Jacques Bernard et interprété par Darry Cowl et Michel Serrault, mais aussi le sulfureux Éducation anglaise en 1983.

Très tôt dans sa carrière il s'oriente vers l'érotisme, dans des films « légers » comme Érotique Parade ou Les Petites filles modèles avec Michèle Girardon, Bella Darvi, la débutante Marie-Georges Pascal et Romain Bouteille.

Après 1975, il participe à l'âge d'or du film pornographique avec des titres comme Les Enfilées, Maîtresse pour couple ou Cuisses ouvertes qu'il signe sous le pseudonyme de Patrick Aubin. Il dirige Brigitte Lahaie, Karine Gambier, Catherine Ringer, Cathy Stewart, Erika Cool, Cathy Ménard...

Il reste confiné au « X » tout au long les années 1980, ne signant qu'une comédie en 1983, puis revient au cinéma traditionnel dans les années 1990.

Jean-Claude Roy a écrit une grande partie des films qu'il a réalisé et signé les scénarios de Réseau secret (Jean Bastia, 1967) et de Dressage (Pierre B. Reinhard, 1986).

Il a financé la majeure partie de ses films avec sa société Tanagra Productions, le plus souvent, entre 1975 et 1984, en coproduction avec Francis Mischkind. Il se consacre ensuite essentiellement à la production des films de Pierre B. Reinhard notamment.

On a aussi pu le voir faire quelques brèves apparitions comme acteur[2].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme réalisateur[modifier | modifier le code]

Films non pornographiques, sous le nom de Jean-Claude Roy[modifier | modifier le code]

Films pornographiques, sous le nom de Patrick Aubin[modifier | modifier le code]

Comme producteur[modifier | modifier le code]

Comme acteur[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Extrait de naissance n° 492/1933 Cf. Les gens du cinéma
  2. Cf. IMDb

Liens externes[modifier | modifier le code]