Campagne 2010-2012 de l'équipe du pays de Galles de football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Drapeau : Pays de Galles Équipe du pays de Galles

Écusson de l' Équipe du pays de Galles
Généralités
Confédération UEFA
Couleurs Rouge et blanc
Surnom Les Dragons
Stade principal Millennium Stadium
Personnalités
Sélectionneur Drapeau : Pays de Galles John Toshack (1 v., 0 n., 1 d.)
Drapeau : Pays de Galles Brian Flynn (0 v., 0 n.,1 d.)
Drapeau : Pays de Galles Gary Speed (5 v., 0 n., 5 d.)
Drapeau : Pays de Galles Chris Coleman (0 v., 0 n., 1 d.)
Meilleur buteur Gareth Bale et
Aaron Ramsey (3)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Autre

Actualités

Pour la compétition en cours, voir :
Éliminatoires du championnat d'Europe de football 2012, groupe G

L'équipe du pays de Galles de football participe, de 2010 à 2012 aux éliminatoires de l'Euro 2012 groupe G.

Les hommes de Gary Speed ont pour principal objectif de se qualifier pour la 14e édition du Championnat d'Europe de football, qui aura lieu en Pologne et en Ukraine du 9 juin au 1er juillet 2012. Pourtant, malgré une très bonne fin de parcours en éliminatoires (3 victoires en 4 matchs), le retard pris en 2010 lors des premiers matchs ne peut être comblé et l'équipe termine 4e de son groupe et ne se qualifie donc pas pour la phase finale.

Mais, par-delà l'échec aux éliminatoires, cette campagne est marquée par la mort du sélectionneur Gary Speed à la fin de l'année 2011.

Historique de la campagne 2010-2012[modifier | modifier le code]

Sélectionneurs[modifier | modifier le code]

Nom De À
Drapeau : Pays de Galles John Toshack - septembre 2010
Drapeau : Pays de Galles Brian Flynn septembre 2010 décembre 2010
Drapeau : Pays de Galles Gary Speed décembre 2010 novembre 2011
Drapeau : Pays de Galles Chris Coleman janvier 2012 -

Durant cette campagne 2010-2012, quatre sélectionneurs se succèdent à la tête de l'équipe. John Toshack démissionne de son poste avec effet immédiat le [1] et, l'équipe étant engagée dans des rencontres, est remplacé quatre joueurs plus tard par Brian Flynn au titre d'intérimaire pour deux matchs[2].

Deux défaites plus tard, alors que Flynn souhaite être confirmer au poste à titre permanent[3], la fédération préfère confier les rênes de l'équipe à Gary Speed le 14 décembre[4]. Sous sa direction, l'équipe obtient de très bons résultats mais la mort soudaine et tragique de Speed le [5] interrompt l'élan.

Ce n'est qu'un mois et demi plus tard qu'est annoncé le nom de son successeur, Chris Coleman[6], qui a démissionné dix jours plus tôt de son poste d'entraîneur à l'AEL Larissa[7].

Résumé de la campagne[modifier | modifier le code]

2010 : les rêves de qualification s'envolent vite[modifier | modifier le code]

  •      
  • .
John Toshack démissionne de son poste de sélectionneur le .

Entre l'intersaison de 2010 et la fin de cette même année, la sélection galloise joue trois matchs dont un amical, le à Llanelli, face au Luxembourg. Bien que l'équipe s'impose 5-1, le sélectionneur, John Toshack, décide de démissionner de son poste le 9 septembre[1], laissant une équipe mal engagée dans ses éliminatoires. L'intérim est assurée par l'entraîneur adjoint, Brian Flynn, qui est aussi le sélectionneur des espoirs[2]. Sous sa direction, l'équipe joue deux matchs des éliminatoires de l'Euro 2012, l'un contre le Monténégro le 3 septembre, l'autre contre la Bulgarie le 8 octobre. Ces deux matchs se terminent sur le même score de 0-1, signant autant de défaites pour l'équipe et la condamnant dans son groupe.

Pourtant, malgré les mauvais résultats, Brian Flynn, toujours intérimaire, postule pour être nommé sélectionneur à titre permanent[8]. « Ce sera décidé dans l'avenir, dit-il. J'aimerais évidemment en faire partie. J'y ai goûté et c'est une chose que je veux continuer[8]. »

Mais d'autres entraîneurs sont aussi intéressés par le poste, comme Chris Coleman, ancien entraîneur de Coventry City[9], ainsi que Gary Speed, entraîneur de Sheffield United, malgré ses dénégations[10]. Soutenu par Mark Hughes[11] ou encore Robbie Savage[12], Speed est officiellement nommé nouveau sélectionneur du pays de Galles le [4].

L'ambition de Speed est alors de rendre à la sélection le caractère qui l'habitait alors qu'il évoluait dans cette équipe entre 1990 et 2004. « Il n'y a rien de mieux que de jouer dans une équipe galloise confiante, déclare-t-il alors, une équipe qui gagne des matchs et bat ses adversaires, comme l'Italie, comme l'Allemagne, comme le Brésil[13]. »

2011 : le retour au haut niveau[modifier | modifier le code]

La sélection galloise de Speed débute l'année 2011 par la rencontre inaugurale d'une nouvelle épreuve dénommée la Nations Cup et réunissant les nations des îles britanniques à l'exception de l'Angleterre. Le pays de Galles se déplace en Irlande et concède une lourde défaite (0-3)[14].

Gareth Bale : « Il est temps de commencer à produire des résultats et de bonnes performances » (26 mars 2011).

C'est dans un autre contexte que la sélection se déplace le 26 mars pour affronter l'Angleterre dans le cadre des éliminatoires de l'Euro 2012. Déjà quasi éliminée avec 0 point en 3 rencontres, la sélection galloise se présente avec la volonté d'obtenir un résultat positif. L'arrivée récente de Gary Speed comme sélectionneur motive les joueurs. À quelques jours du match, Gareth Bale déclare : « Les gens ont dit que nous sommes une équipe jeune, mais je pense qu'il est temps de commencer à produire des résultats et de bonnes performances. Il n'y a pas de match plus important pour un Gallois que lorsqu'il affronte l'Angleterre. Nous espérons obtenir un bon résultat[15]. » Mais un début de match timoré de la part des Gallois leur coûte 2 buts en 7 minutes et, malgré une fin de partie plus sérieuse, ils ne parviennent pas à refaire leur retard et subissent ainsi une quatrième défaite consécutive dans la compétition (2-0)[16]. Bale, lui, n'a pas pris part à la rencontre, étant blessé peu avant le coup d'envoi.

La sélection avant son match contre la Bulgarie (11 octobre 2011).

Le , Gary Speed annonce la prochaine construction d'un centre de formation ultra-moderne à Newport qui formera les jeunes et notamment la future équipe espoir[17].

Au milieu de l'été, alors que le pays de Galles s'apprête à affronter l'Australie en match amical, Gary Speed déclare que ce match marque le coup d'envoi de la campagne de qualification pour la Coupe du monde 2014, dans la mesure où la sélection n'a plus aucune chance de se qualifier pour le championnat d'Europe 2012[18]. « L'objectif, dit le sélectionneur, est d'utiliser chaque match [avant le début des qualifications de 2014] et, avec la volonté farouche de les remporter, s'assurer que nous sommes en bonne voie dans ces éliminatoires[18]. » Pourtant, ce match contre l'Australie tourne à l'échec et le pays de Galles est battu 1-2, malgré un but tardif de Darcy Blake (82e)[19].

C'est animée de bonnes intentions offensives que la sélection affronte le Monténégro dans le cadre des éliminatoires du championnat d'Europe. Cette fois, le pays de Galles réussit sa meilleure prestation de l'année face à une équipe 2e de son groupe et l'emporte 2-1, après avoir mené 2-0. Quelques jours plus tard, malgré une défaite logique contre l'Angleterre dans la même compétition, la sélection malmène ses adversaires et perd par le plus petit des scores (0-1) et avoir frôlé l'égalisation en fin de rencontre[20], ce qui amène Gary Speed a exprimer sa satisfaction sur le niveau de jeu des siens[21].

Classement final à l'issue de la campagne 2010-2012
1 Drapeau : Angleterre Angleterre 18 8 5 3 0 17 5 +12
2 Drapeau : Monténégro Monténégro 12 8 3 3 2 7 7 0
3 Drapeau : Suisse Suisse 11 8 3 2 3 12 10 +2
4 Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles 9 8 3 0 5 6 10 -4
5 Drapeau : Bulgarie Bulgarie 5 8 1 2 5 3 13 -10

|} Les nets progrès entrevus lors d'Angleterre-Galles se conforment lors des deux matchs suivants, les derniers de l'année 2011. Éliminés dans leur groupe qualificatif pour le championnat d'Europe 2012, les Gallois affrontent sans pression la Suisse le 7 octobre et remportent facilement leur match 2-0, avec des buts de leurs deux éléments moteurs : Aaron Ramsey et Gareth Bale[22]. Quelques jours plus tard, le 11 octobre, malgré un déplacement difficile en Bulgarie, le pays de Galles s'impose encore, cette fois-ci sur le score d'un but à zéro, le buteur étant à nouveau Gareth Bale[23]. Le pays de Galles termine donc quatrième de son groupe, à trois points du deuxième, le Monténégro. Dès lors, l'équipe fait un bond au classement FIFA et passe, entre août et octobre, de la 117e à la 45e place mondiale. Deux jours après la victoire en Bulgarie, Gareth Bale déclare viser la qualification de son équipe en coupe du monde de football de 2014[24] dont les éliminatoires débutent en septembre 2012.

Sportivement pour la sélection, l'année 2011 se termine le 12 novembre à l'occasion d'un match amical contre la Norvège. Au Cardiff City Stadium, la formation de Gary Speed écrase son adversaire 4-1 grâce à Gareth Bale dont les prestations sous le maillot gallois sont du plus haut niveau dans la dernière partie de l'année, à Craig Bellamy et à Sam Vokes, remplaçant lors de la rencontre, mais auteur de deux buts en deux minutes (88e et 89e)[25].

Mort du sélectionneur Speed et nomination de Coleman[modifier | modifier le code]

Gary Speed, sélectionneur de l'équipe de décembre 2010 à novembre 2011.

Le , le pays de Galles et le monde apprennent avec stupeur la mort de Gary Speed, probablement à la suite d'un suicide, même si une enquête ultérieure révèlera fin janvier 2012 qu'elle eut pu être accidentelle[26]. De nombreux membres de l'équipe se déclarent anéantis, au premier rang desquels se trouve Craig Bellamy, ancien coéquipier et vétéran de la sélection, qui déclare forfait lors de la rencontre Liverpool-Manchester City jouée quelques heures après l'annonce de la disparition du sélectionneur[27],[28]. Quelques semaines plus tard, l'assistant de Gary Speed, Raymond Verheijen, demande que le poste de sélectionneur lui soit confié à lui ainsi qu'à Osian Roberts, deuxième assistant, ce qui lui vaut d'essuyer de nombreuses critiques dont celles de l'ancien international gallois Iwan Roberts qui se dit choqué des propos de Verheijen[29]. Pour apaiser la situation, la FAW (Fédération galloise de football) reporte toute décision quant au choix d'un nouveau sélectionneur à une date ultérieure[30]. Cette situation fait l'objet des critiques du capitaine de la sélection Aaron Ramsey qui reproche à la FAW de ne consulter aucun joueur de la sélection sur la question[31]. Lui comme d'autres joueurs, Gareth Bale par exemple, apportent leur soutien aux entraîneurs adjoints Raymond Verheijen et Osian Roberts, souhaitant les voir maintenus à leur poste[32]. Dans le même temps, l'ex-international Chris Coleman se porte candidat à la succession de Speed[33], tandis qu'Iwan Roberts se montre très sceptique vis-à-vis de cette candidature[34].

C'est pourtant bien Coleman qui est nommé à ce poste, le [6]. Âgé de 41 ans, il déclare après sa nomination : « C'est le plus grand moment de fierté de ma carrière d'avoir l'opportunité de diriger [la sélection de] mon pays […]. C'est un tâche difficile en soi mais elle est encore plus difficile pour moi en raison des relations que j'avais avec Gary [Speed]. Je suis excité bien sûr, mais ce sentiment est amoindri par les circonstances[6]. »

Au début de l'année 2012, quelques jours avant la nomination de Coleman, la fédération galloise annonce l'organisation d'un match amical en hommage à Gary Speed le à Cardiff contre le Costa Rica[35], l'équipe contre laquelle Speed avait joué pour son premier match sous le maillot rouge[36]. Après son arrivée à la tête de l'équipe, Chris Coleman annonce l'organisation d'un match amical joué au MetLife Stadium d'East Rutherford (États-Unis), contre la sélection mexicaine[37].

2012 : fin de campagne[modifier | modifier le code]

Nomination d'un nouvel adjoint[modifier | modifier le code]

Non qualifiés pour le Championnat d'Europe de football 2012, les Gallois terminent leur campagne 2010-2012 par deux matchs amicaux : le 29 février contre le Costa Rica et le 27 mai contre le Mexique.

Quelques jours avant le premier de ces deux matchs, l'entraîneur adjoint Raymond Verheijen, qui était l'assistant de Gary Speed, démissionne de son poste en justifiant sa décision par ces mots postés sur Twitter : « J'en ai assez de ces jeux de politique et de démolition. Très triste journée[38]. » La raison de ce départ semble due au fait que sa position demeure incertaine durant les mois qui séparent la mort de Speed et le match amical contre le Costa Rica. Si Coleman le rencontre à Londres alors qu'il prépare son staff, il n'est pas en mesure de lui assurer une position claire au-delà de ce match[38]. Amer au sujet de l'attitude de la Fédération, Verheijen déplore ainsi le manque de respect dont il est l'objet et quitte la sélection, douze mois après son arrivée[39]. Sa décision de partir cinq jours avant le match organisé en mémoire du défunt sélectionneur est critiquée notamment par l'ancien international Ian Walsh qui parle d'un timing « ridicule[40] ».

Seul Osian Roberts demeure dans l'effectif dans un rôle d'assistant et, le même jour, Kit Symons, autre ancien international, est nommé au poste d'entraîneur adjoint en remplacement de Verheijen[41].

Derniers matchs amicaux[modifier | modifier le code]

Un match amical émouvant est joué le au Cardiff City Stadium contre le Costa Rica à la mémoire de Gary Speed. Ce match, qui se termine par une victoire du Costa Rica (0-1), grâce à un but de Joel Campbell à la 7e minute, est marqué par l'hommage rendu à l'ex-sélectionneur dont le prénom aux couleurs du pays de Galles (blanc, vert et rouge) apparaît lors des hymnes nationaux[42], tandis que les deux fils de Speed, se tiennent aux côtés des joueurs gallois. Le fils aîné, Ed, prononce même quelques mots, rappelant que son père demandait à ses joueurs de toujours faire de leur mieux[43]. En dépit de l'absence de Gareth Bale et Aaron Ramsey sur la feuille de match, Chris Coleman maintient pour l'occasion le 4-2-3-1 utilisé généralement par Gary Speed[44].

L'équipe[modifier | modifier le code]

Effectif de l'équipe[modifier | modifier le code]

Mise à jour le 27 mai 2012

Sélectionneur Drapeau : Pays de Galles Chris Coleman
Nom Date de naissance Sélections (buts) Club
Gardiens
Jason Brown (30 ans) 03 0(0) Drapeau : Écosse Aberdeen
Lewis Price (27 ans) 09 0(0) Drapeau : Angleterre Crystal Palace
Rhys Taylor (22 ans) 00 0(0) Drapeau : Angleterre Chelsea
Owain Fôn Williams (25 ans) 00 0(0) Drapeau : Angleterre Tranmere Rovers
Défenseurs
Chris Gunter (22 ans) 37 0(0) Drapeau : Angleterre Nottingham Forest
Adam Henley (18 ans) 00 0(0) Drapeau : Angleterre Blackburn Rovers
Joel Lynch (24 ans) 00 0(0) Drapeau : Angleterre Nottingham Forest
Adam Matthews (20 ans) 07 0(0) Drapeau : Écosse Celtic
Sam Ricketts (30 ans) 44 0(0) Drapeau : Angleterre Bolton Wanderers
Neil Taylor (23 ans) 09 0(0) Drapeau : Pays de Galles Swansea City
Ashley Williams (27 ans) 33 0(1) Drapeau : Pays de Galles Swansea City
Milieux de terrain
Joe Allen (22 ans) 08 0(0) Drapeau : Pays de Galles Swansea City
Andrew Crofts (28 ans) 23 0(0) Drapeau : Angleterre Norwich City
David Edwards (26 ans) 24 0(3) Drapeau : Angleterre Wolverhampton
Andy King (23 ans) 12 0(1) Drapeau : Angleterre Leicester City
Aaron Ramsey Captain sports.svg (21 ans) 21 0(5) Drapeau : Angleterre Arsenal
Ashley Richards (21 ans) 01 0(0) Drapeau : Pays de Galles Swansea City
Attaquants
Craig Bellamy (33 ans) 69 (19) Drapeau : Angleterre Liverpool
Simon Church (23 ans) 15 0(1) Drapeau : Angleterre Reading
Jermaine Easter (30 ans) 10 0(0) Drapeau : Angleterre Crystal Palace
Steve Morison (28 ans) 15 0(1) Drapeau : Angleterre Norwich City
Hal Robson-Kanu (23 ans) 07 0(0) Drapeau : Angleterre Reading
Sam Vokes (22 ans) 21 0(4) Drapeau : Angleterre Wolverhampton

Joueurs précédemment appelés[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous présente une liste de joueurs non appelés pour le dernier match de la sélection galloise mais ayant été appelé pour au moins une autre rencontre lors de la campagne 2010-2012.

Nom Date de naissance Sélections (buts) Club Dernière fois appelé
Gardiens
Wayne Hennessey (25 ans) 38 0(0) Drapeau : Angleterre Wolverhampton Wanderers
Boaz Myhill (29 ans) 10 0(0) Drapeau : Angleterre Birmingham City
Défenseurs
Darcy Blake (23 ans) 09 0(1) Drapeau : Pays de Galles Cardiff City
Danny Collins (31 ans) 12 0(0) Drapeau : Angleterre Stoke City
James Collins (28 ans) 39 0(2) Drapeau : Angleterre Aston Villa
Neal Eardley (23 ans) 16 0(0) Drapeau : Angleterre Blackpool
Daniel Gabbidon (32 ans) 46 0(0) Drapeau : Angleterre Queens Park Rangers
Craig Morgan (27 ans) 23 0(0) Drapeau : Angleterre Preston North End
Lewin Nyatanga (23 ans) 34 0(0) Drapeau : Angleterre Bristol City
Milieux de terrain
Gareth Bale (22 ans) 33 0(6) Drapeau : Angleterre Tottenham Hotspur
Jack Collison (23 ans) 11 0(0) Drapeau : Angleterre West Ham United
David Cotterill (24 ans) 19 0(1) Drapeau : Pays de Galles Swansea City
Andy Dorman (30 ans) 03 0(0) Drapeau : Angleterre Crystal Palace
Joe Ledley (25 ans) 41 0(3) Drapeau : Écosse Celtic
Owain Tudur Jones (27 ans) 06 0(0) Drapeau : Écosse Inverness
David Vaughan (29 ans) 29 0(1) Drapeau : Angleterre Sunderland
Attaquants
Robert Earnshaw (31 ans) 58 (16) Drapeau : Pays de Galles Cardiff City
Freddy Eastwood (28 ans) 11 0(4) Drapeau : Angleterre Coventry City
Ched Evans (23 ans) 13 0(2) Drapeau : Angleterre Sheffield United

Buteurs[modifier | modifier le code]

Statistiques individuelles[modifier | modifier le code]

Joueurs Drapeau : Luxembourg Drapeau : Monténégro Drapeau : Bulgarie Drapeau : Irlande Drapeau : Angleterre Drapeau : Écosse Drapeau : Irlande du Nord Drapeau : Australie Drapeau : Monténégro Drapeau : Angleterre Drapeau : Suisse Drapeau : Bulgarie Drapeau : Norvège Drapeau : Costa Rica Drapeau : Mexique
Gardiens de but
Wayne Hennessey (Wolverhampton) 90 90 90 90 73 Remplacé 90 90 90 90 90 90
Boaz Myhill (West Bromwich Albion) 90
Lewis Price (Crystal Palace) 17 Entré  90
Défenseurs
Darcy Blake (Cardiff City) 90 45 Entré  But inscrit 90 90 90 41 Remplacé 90 90
Danny Collins (Stoke) 90 90 90 90
James Collins (Aston Villa) 74 Remplacé 90 90 90
Neal Eardley (Blackpool) 45 Remplacé 60 Remplacé
Daniel Gabbidon (West Ham United) 90 45 Remplacé 21 Entré 
Chris Gunter (Nottingham Forest) 90 90 45 Entré  90 45 Entré  71 Remplacé 61 Remplacé 90 90 90 90 90 90
Adam Matthews (Cardiff City) 30 Entré  19 Entré  29 Entré  49 Entré  90 74 Remplacé
Craig Morgan (Preston North End) 16 Entré  90
Lewin Nyatanga (Peterborough) 8 Entré 
Sam Ricketts (Bolton) 90 90 82 Remplacé 16 Entré 
Neil Taylor (Swansea City) 45 Remplacé 90 90 90 90 90 90
Ashley Williams (Swansea City) 90 90 90 90 90 90 90 90 90 69 Remplacé
Milieux
Joe Allen (Swansea City) 21 Entré  90 90 75 Remplacé 62 Remplacé
Gareth Bale (Tottenham Hotspur) 90 90 90 90 Remplacé 90 90 But inscrit 90 But inscrit 90 But inscrit
Jack Collison (West Ham United) 61 Remplacé 44 Entré  84 Remplacé 28 Entré 
David Cotterill (Swansea City) 31 Entré  90
Andrew Crofts (Norwich) 90 90 27 Entré  90 81 Remplacé 90 90 90
Andy Dorman (Crystal Palace) 59 Remplacé 2 Entré 
David Edwards (Wolverhampton Wanderers) 67 Remplacé 67 Remplacé 1 Entré 
Andy King (Leicester) 32 Entré  90 64 Remplacé 60 Remplacé 6 Entré  1 Entré 
Joe Ledley (Celtic) 90 58 Remplacé 30 Entré  90 90 90 90 21 Entré 
Aaron Ramsey (Arsenal) 90 30 Entré  88 Remplacé But inscrit 46 Remplacé 63 Remplacé But inscrit 90 90 But inscrit 90 89 Remplacé
Owain Tudur Jones (Norwich City) 71 Remplacé 29 Entré 
David Vaughan (Sunderland) 90 90 Remplacé 60 Remplacé 26 Entré  19 Entré  90 69 Remplacé 90 9 Entré  69 Remplacé
Attaquants
Craig Bellamy (Cardiff City) 90 90 61 Remplacé 90 90 90 90 89 Remplacé But inscrit 74 Remplacé
Simon Church (Reading) 13 Entré  23 Entré  90 9 Entré  20 Entré 
Robert Earnshaw (Nottingham Forest) 23 Entré  79 Remplacé 90 But inscrit 29 Entré  But inscrit 61 Remplacé 1 Entré  23 Entré  16 Entré 
Jermaine Easter (Crystal Palace) 11 Entré  90
Freddy Eastwood (Coventry) 23 Entré 
Ched Evans (Sheffield United) 26 Entré 
Steve Morison (Millwall) 77 Remplacé 81 Remplacé 64 Remplacé 19 Entré  79 Remplacé 29 Entré  82 Remplacé But inscrit 67 Remplacé 81 Remplacé 70 Remplacé 69 Remplacé 67 Remplacé
Hal Robson-Kanu (Reading) 9 Entré  68 Remplacé 8 Entré  15 Entré 
Sam Vokes (Wolverhampton Wanderers) 71 Remplacé 11 Entré  21 Entré  But inscrit But inscrit 23 Entré 

Statistiques[modifier | modifier le code]

Matchs de la campagne 2010-2012[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous liste les matchs joués par la sélection galloise durant sa campagne 2010-2012. Débutant par une victoire en amical contre le Luxembourg en août 2010, la campagne se termine par un autre match amical, cette fois contre le Costa Rica, en février 2012.

Date Stade, ville, pays Adversaire Score Comp. Buteurs gallois
11 août 2010 Parc y Scarlets
Llanelli (pays de Galles)
Drapeau : Luxembourg Luxembourg 5-1 Amical Cotterill But inscrit après 35 minutes 35e
Ledley But inscrit après 48 minutes 48e (pén.)
King But inscrit après 55 minutes 55e
Williams But inscrit après 78 minutes 78e
Bellamy But inscrit après 82 minutes 82e
3 septembre 2010 Podgorica City Stadium
Podgorica (Monténégro)
Drapeau : Monténégro Monténégro 1-0 QCE
8 octobre 2010 Cardiff City Stadium
Cardiff (pays de Galles)
Drapeau : Bulgarie Bulgarie 0-1 QCE
8 février 2011 Aviva Stadium
Dublin (Irlande)
Drapeau : Irlande Irlande 0-3 Nations Cup
26 mars 2011 Millennium Stadium
Cardiff (pays de Galles)
Drapeau : Angleterre Angleterre 0-2 QCE
25 mai 2011 Aviva Stadium
Dublin (Irlande)
Drapeau : Écosse Écosse 1-3 Nations Cup Earnshaw But inscrit après 36 minutes 36e
27 mai 2011 Millennium Stadium
Cardiff (pays de Galles)
Drapeau de l'Irlande du Nord Irlande du Nord 2-0 Nations Cup Ramsey But inscrit après 35 minutes 35e
Earnshaw But inscrit après 68 minutes 68e
10 août 2011 Millennium Stadium
Cardiff (pays de Galles)
Drapeau : Australie Australie 1-2 Amical Blake But inscrit après 82 minutes 82e
2 septembre 2011 Millennium Stadium
Cardiff (pays de Galles)
Drapeau : Monténégro Monténégro 2-1 QCE Morison But inscrit après 29 minutes 29e
Ramsey But inscrit après 50 minutes 50e
6 septembre 2011 Wembley Stadium
Londres (Angleterre)
Drapeau : Angleterre Angleterre 1-0 QCE
7 octobre 2011 Liberty Stadium
Swansea (pays de Galles)
Drapeau : Suisse Suisse 2-0 QCE Ramsey But inscrit après 60 minutes 60e (pén.)
Bale But inscrit après 71 minutes 71e
11 octobre 2011 Stade national Vassil Levski
Sofia (Bulgarie)
Drapeau : Bulgarie Bulgarie 0-1 QCE Bale But inscrit après 45 minutes 45e
12 novembre 2011 Millennium Stadium
Cardiff (pays de Galles)
Drapeau : Norvège Norvège 4-1 Amical Bale But inscrit après 11 minutes 11e
Bellamy But inscrit après 16 minutes 16e
Vokes But inscrit après 88 minutes 88e But inscrit après 89 minutes 89e
29 février 2012 Cardiff City Stadium
Cardiff (pays de Galles)
Drapeau : Costa Rica Costa Rica 0-1 Amical
27 mai 2012 MetLife Stadium
East Rutherford (États-Unis)
Drapeau : Mexique Mexique 2-0 Amical

Résultats détaillés[modifier | modifier le code]

Amical

Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles 5-1
(1-1)
Drapeau : Luxembourg Luxembourg Parc y Scarlets
Llanelli (pays de Galles)
Arbitrage : Drapeau : Finlande Mattias Gestranius

Cotterill But inscrit après 35 minutes 35e
Ledley But inscrit après 48 minutes 48e (pén.)
King But inscrit après 55 minutes 55e
Williams But inscrit après 78 minutes 78e
Bellamy But inscrit après 82 minutes 82e

But inscrit après 44 minutes 44e Kitenge


Éliminatoires Euro 2012

Drapeau : Monténégro Monténégro 1-0
(1-0)
Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles Podgorica City Stadium
Podgorica (Monténégro)
Arbitrage : Drapeau de la Grèce Anastassios Kakos

Vučinić But inscrit après 30 minutes 30e

(Rapport)


Éliminatoires Euro 2012

Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles 0-1
(0-0)
Drapeau : Bulgarie Bulgarie Cardiff City Stadium
Cardiff (pays de Galles)
Spectateurs : 18 800
Arbitrage : Drapeau de la Suède Jonas Eriksson

(Rapport)

But inscrit après 48 minutes 48e Popov


Nations Cup

Drapeau : Irlande Irlande 3-0
(0-0)
Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles Aviva Stadium
Dublin (Irlande)
Spectateurs : 19 783
Arbitrage : Drapeau de l'Irlande du Nord Mark Courtney

Gibson But inscrit après 60 minutes 60e
Duff But inscrit après 66 minutes 66e
Fahey But inscrit après 82 minutes 82e

(Rapport)


Éliminatoires Euro 2012

Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles 0-2
(0-2)
Drapeau : Angleterre Angleterre Millennium Stadium
Cardiff (pays de Galles)
Spectateurs : 68 959
Arbitrage : Drapeau du Portugal Olegário Benquerença

(Rapport)

But inscrit après 7 minutes 7e (pén.) Lampard
But inscrit après 14 minutes 14e Bent


Nations Cup

Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles 1-3
(1-0)
Drapeau : Écosse Écosse Aviva Stadium
Dublin (Irlande)
Spectateurs : 6 036
Arbitrage : Drapeau : Irlande du Nord Raymond Crangle

Earnshaw But inscrit après 36 minutes 36e

(Rapport)

But inscrit après 55 minutes 55e Morrison
But inscrit après 63 minutes 63e Miller
But inscrit après 70 minutes 70e Berra


Nations Cup

Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles 2-0
(1-0)
Drapeau de l'Irlande du Nord Irlande du Nord Aviva Stadium
Dublin (Irlande)
Arbitrage : Drapeau de l'Irlande Alan Kelly

Ramsey But inscrit après 35 minutes 35e
Earnshaw But inscrit après 68 minutes 68e

(Rapport)


Amical

Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles 1-2
(0-1)
Drapeau : Australie Australie Millennium Stadium
Cardiff (pays de Galles)

Blake But inscrit après 82 minutes 82e

(Rapport)

But inscrit après 44 minutes 44e Tim Cahill
But inscrit après 60 minutes 60e Robbie Kruse


Éliminatoires Euro 2012

Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles 2-1
(1-0)
Drapeau : Monténégro Monténégro Millennium Stadium
Cardiff (pays de Galles)
Arbitrage : Drapeau de l'Italie Luca Banti

Morison But inscrit après 29 minutes 29e
Ramsey But inscrit après 50 minutes 50e

(Rapport)

But inscrit après 71 minutes 71e Jovetić


Éliminatoires Euro 2012

Drapeau : Angleterre Angleterre 1-0
(1-0)
Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles Wembley Stadium
Londres (Angleterre)
Arbitrage : Drapeau de l'Autriche Robert Schörgenhofer

Young But inscrit après 35 minutes 35e

(Rapport)


Éliminatoires Euro 2012

Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles 2-0
(0-0)
Drapeau : Suisse Suisse Liberty Stadium
Swansea (pays de Galles)
Arbitrage : Drapeau des Pays-Bas Björn Kuipers

Ramsey But inscrit après 60 minutes 60e (pén.)
Bale But inscrit après 71 minutes 71e

(Rapport)


Éliminatoires Euro 2012

Drapeau : Bulgarie Bulgarie 0-1
(0-1)
Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles Stade national Vassil Levski
Sofia (Bulgarie)
Arbitrage : Drapeau de la Pologne Pawel Gil

(Rapport)

But inscrit après 45 minutes 45e Bale


Amical

Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles 4-1
(2-0)
Drapeau : Norvège Norvège Cardiff City Stadium
Cardiff (pays de Galles)
Arbitrage : Drapeau : Autriche Gerhard Grobelnik

Bale But inscrit après 11 minutes 11e
Bellamy But inscrit après 16 minutes 16e
Vokes But inscrit après 88 minutes 88e But inscrit après 89 minutes 89e

(Rapport)

But inscrit après 61 minutes 61e Huseklepp


Amical

19 h 45
Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles 0-1
(0-1)
Drapeau : Costa Rica Costa Rica Cardiff City Stadium
Cardiff (pays de Galles)
Spectateurs : 23 193
Arbitrage : Drapeau : Angleterre Howard Webb

(Rapport)

But inscrit après 7 minutes 7e Joel Campbell


Amical

20 h
Drapeau : Mexique Mexique Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles MetLife Stadium
East Rutherford (États-Unis)

Évolution du coefficient FIFA[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous présente les coefficient mensuels de l'équipe du pays de Galles publiés par la FIFA de juillet 2010 à juin 2012[45]. Les derniers mois de 2011 et les premiers de 2012 que l'on compare avec les mois suivants montrent la forte progression au classement mondial. Durant l'année 2011, la sélection galloise amasse 330 points FIFA, ce qui constitue le record de l'année parmi toutes les sélections nationales[46].

Évolution du classement FIFA de l'équipe du pays de Galles durant sa campagne 2010-2012
Année 2010 2011 2012
Mois juillet août sept. oct. nov. déc. janv. fév. mars avril mai juin juillet août sept. oct. nov. déc. janv. fév. mars avril mai juin
Rang en diminution 84 en stagnation 84 en diminution 85 en diminution 104 en diminution 111 en diminution 112 en diminution 113 en diminution 116 en stagnation 116 en augmentation 115 en augmentation 114 en stagnation 114 en augmentation 112 en diminution 117 en augmentation 90 en augmentation 45 en diminution 50 en augmentation 48 en diminution 49 en augmentation 42 en diminution 48 en augmentation 41 en stagnation 41

Bilan de la campagne 2010-2012[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
# Drapeau du Pays de Galles Pays de Galles 18 14 6 0 8 18 17 +1

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « John Toshack departs as Wales boss », BBC Sport, 9 septembre 2010.
  2. a et b (en) « Brian Flynn accepts Wales caretaker job », BBC Sport, 13 septembre 2010.
  3. (en) « Brian Flynn wants Wales managerial job full-time », BBC Sport, 13 octobre 2010
  4. a et b (en) « Wales unveil ex-captain Gary Speed as new manager », BBC Sport, 14 décembre 2010.
  5. (en) Wales manager Gary Speed found dead, The Telegraph, 27 novembre 2011.
  6. a, b et c (en) « Coleman handed Wales reins », Skysports, 19 janvier 2012.
  7. (en) « Chris Coleman leaves troubled Greece club Larissa », BBC Sport, 9 janvier 2012.
  8. a et b (en) « Brian Flynn wants Wales managerial job full-time », BBC Sport, 13 octobre 2010.
  9. (en) « Chris Coleman confirms Wales manager bid », BBC Sport, 22 octobre 2010.
  10. (en) « Speed dismisses new Wales link », enregistrement audio, BBC Sport, 9 décembre 2010.
  11. (en) « Mark Hughes backs Gary Speed for Wales managerial job », BBC Sport, 10 décembre 2010.
  12. (en) « Savage thinks Speed is Wales choice », enregistrement audio, BBC Sport, 10 décembre 2010.
  13. (en) « Manager Gary Speed seeks to revitalise Wales », BBC Sport, 21 décembre 2010.
  14. (en) « Republic of Ireland 3-0 Wales  », BBC Sport, 8 février 2011.
  15. (en) « Bale - Time to shine », Skysports, 22 mars 2011.
  16. (en) « Wales 0-2 England », compte rendu du match, BBC Sport, 26 mars 2011.
  17. (en) « FAW announces £4-5m football training centre in Newport », BBC Sport, 6 avril 2011.
  18. a et b (en) « Wales manager Gary Speed says Australia match kicks off 2014 World Cup bid », WalesOnline, 5 août 2011.
  19. (en) Bruce Pope, « Wales 1-2 Australia », compte rendu du match, BBC Sport Wales, 10 août 2011.
  20. (en) Phil McNulty, « England close on Euro 2012 place with win over Wales », BBC Sport, 6 septembre 2011.
  21. (en) « Gary Speed 'proud' of Wales display in England defeat », BBC Sport, 6 septembre 2011.
  22. (en) « Wales 2-0 Switzerland », compte rendu du match, Skysports.com, 7 octobre 2011.
  23. (en) « Bulgaria 0-1 Wales », compte rendu du match, Skysports.com, 11 octobre 2011.
  24. (en) « Bale targets 2014 World Cup », Skysports.com, 13 octobre 2011.
  25. (en) « Wales 4-1 Norway », Skysports.com, 12 novembre 2011.
  26. (en) « Speed death may have been accident », Skysports.com, 30 janvier 2012.
  27. (fr) « Mort du sélectionneur gallois Gary Speed, le football britannique en deuil », Libération, AFP, 27 novembre 2011.
  28. (en) Graeme Bailey, « Dalglish - Bellamy couldn't play », Skysports.com, 28 novembre 2011.
  29. (en) Danielle Joynson, « Raymond Verheijen criticised for seeking Wales job », Sports Mole, 13 décembre 2011.
  30. (en) « FAW - No manager decision », Skysports, 12 décembre 2011.
  31. (en) « Wales captain Aaron Ramsey criticises FAW for not consulting players over Gary Speed replacement », Wales Online, 10 janvier 2012.
  32. (en) « Captain Aaron Ramsey stands firm on Wales coach search criticism », BBC Sport, 12 janvier 2012.
  33. (en) « Chris Coleman open to Wales manager job talks », BBC Sport, 10 janvier 2012.
  34. (en) « Chris Coleman should not become Wales manager - Iwan Roberts », BBC Sport, 11 janvier 2012.
  35. (en) « Wales to play Costa Rica in official Gary Speed memorial match », Wales Online, 4 juillet 2012.
  36. (fr) « Le Pays de Galles surmonte la tragédie », FIFA, 6 janvier 2012.
  37. (en) « Wales announce Mexico friendly », Skysports.com, 1er février 2012.
  38. a et b (en) « Raymond Verheijen resigns as Wales coach », BBC Sport, 24 février 2012
  39. (en) « Coach Raymond Verheijen accuses 'disrespectful' Welsh FA », BBC Sport, 22 février 2012.
  40. (en) « Raymond Verheijen timing 'ridiculous' - Ian Walsh », BBC Sport, 24 février 2012.
  41. (en) « Wales Assistant Manager - Kit Symons », FAW, 24 février 2012.
  42. (en) « Gary Speed Memorial Match: Wales 0-1 Costa Rica », BBC Sport, 29 février 2012.
  43. (en) Chris Wathan, « Chris Coleman hails Gary Speed’s son Ed after Costa Rica defeat », Western Mail, in Wales Online, 1er mars 2012.
  44. (en) Paul Abbandonato, « Analysis: Wales 0-1 Costa Rica - still a magnificent Welsh sporting occasion », Western Mail, in Wales Online, 1er mars 2012.
  45. « Classement mondial », sur fr.fifa.com,‎ (consulté le 18 janvier 2012).
  46. (en) « Wales are highest climbers », Skysports, 21 décembre 2011.