Chris Coleman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Chris Coleman
image illustrative de l’article Chris Coleman
Chris Coleman en 2016.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : République populaire de Chine Hebei China Fortune
Biographie
Nom Christopher Patrick Coleman
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni Britannique
Nat. sportive Drapeau : Pays de Galles Gallois
Naissance (48 ans)
Lieu Swansea
Taille 1,88 m (6 2)
Période pro. 1987-2002
Poste Défenseur
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1987-1991Drapeau : Pays de Galles Swansea City196 0(3)
1991-1995Drapeau : Angleterre Crystal Palace190 (16)
1995-1997Drapeau : Angleterre Blackburn Rovers030 0(0)
1997-2002Drapeau : Angleterre Fulham FC160 (11)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1992-2002Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles032 0(4)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2003-2007Drapeau : Angleterre Fulham FC61v 44n 71d
2007-2008Drapeau : Espagne Real Sociedad08v 07n 06d
2008-2010Drapeau : Angleterre Coventry City34v 37n 46d
2012-2017Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles19v 13n 18d
2017-2018Drapeau : Angleterre Sunderland AFC05v 08n 16d
2018-Drapeau : République populaire de Chine Hebei China Fortune
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 16 juin 2018

Christopher Patrick Coleman, né le à Swansea (pays de Galles), est un footballeur international gallois reconverti entraîneur de football.

Il est sélectionneur de l'équipe du pays de Galles entre 2012 et 2017, atteignant notamment les demi-finales de l'Euro 2016.

Biographie[modifier | modifier le code]

Comme joueur[modifier | modifier le code]

Durant sa carrière de joueur, il évolue au poste de défenseur. Il joue à Swansea City, à Crystal Palace, puis chez les Blackburn Rovers et enfin à Fulham. International gallois, il compte au total 32 sélections et 4 buts avec l'équipe du pays de Galles[1]. Quelques mois plus tôt[Quand ?], il avait arrêté sa carrière de footballeur à la suite d'un accident de voiture dans lequel il avait été victime d'une double fracture de la jambe[2], alors qu'il était capitaine dans le club anglais de Fulham. Il devient dès lors le manager du club qui évolue en Premier League. Il succède à ce poste au Français Jean Tigana.

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Real Sociedad (2007-2008)[modifier | modifier le code]

En juillet 2007 il s'engage avec le club espagnol de la Real Sociedad. Mais l'expérience ne dure que quelques mois. Un nouveau président, Inaki Badiola, est élu à la tête de la Real et ses différences de vue avec le Gallois poussent celui-ci à présenter sa démission en janvier 2008. « C'est avec une grande tristesse que nous [Steve Keane, son assistant, et lui-même] quittons un grand club, déclare-t-il alors. Les choses ont changé avec l'arrivée de Badiola et deux conceptions du club se sont alors opposé[3]. »

Coventry City (2008-2010)[modifier | modifier le code]

Le mois suivant, il prend en main l'équipe de Coventry City, qui évolue en Football League Championship (D2 anglaise). Il le quitte le en raison des mauvais résultats du club (19e du championnat 2009-2010)[4].

Sélection du pays de Galles[modifier | modifier le code]

Après la démission de John Toshack du poste de sélectionneur de l'équipe du pays de Galles, en septembre 2010, Coleman annonce le qu'il est candidat à ce poste[5]. Celui-ci revient finalement à Gary Speed et Coleman prend alors en main les rênes de l'équipe grecque de l'AEL Larissa[6]. Mais quelques mois après, il démissionne de son poste en raison des problèmes financiers du club[7] alors que la Fédération galloise cherche un successeur au poste de sélectionneur laissé vacant après la mort tragique de Speed. Coleman se porte à nouveau candidat pour le poste[8]. Il est officiellement nommé sélectionneur de l'équipe du pays de Galles de football le [9].

Sa première décision de sélectionneur consiste à laisse le brassard de capitaine au jeune Aaron Ramsey, âgé de 21 ans[10]. Le 26 janvier, il annonce que Kit Symons est entraîneur adjoint[11]. En 2016, Coleman mène sa sélection en demi-finale de l'Euro 2016.

Le , il annonce qu'il quitte ses fonctions de sélectionneur du pays de Galles[12].

Deux jours plus tard, Coleman est nommé entraîneur du Sunderland AFC, en deuxième division anglaise[13]. Il est renvoyé le 29 avril 2018, peu après la relégation mathématique du club en troisième division[14].

Hebei China Fortune (Depuis 2018)[modifier | modifier le code]

Chris Coleman s'engage avec le club chinois d'Hebei China Fortune le 11 juin 2018[15].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Comme joueur[modifier | modifier le code]

Comme entraîneur[modifier | modifier le code]

Statistiques d'entraîneur de Chris Coleman au 29 avril 2018
Club Début Fin Résultats
M V N D V. %
Drapeau : Angleterre Fulham FC 176 61 44 71 34,7
Drapeau : Espagne Real Sociedad 20 8 5 7 38,1
Drapeau : Angleterre Coventry City 117 34 37 46 29,1
Drapeau : Grèce AEL Larissa 12 6 5 1 50,0
Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles 50 19 13 18 33,3
Drapeau : Angleterre Sunderland AFC 29 5 8 16 17,
Total 405 133 113 159 32,8

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sa dernière selection est une brève apparition lors du match pays de Galles-Allemagne (victoire 1-0) du 14 mai 2002, match durant lequel Gary Speed était capitaine de la sélection.
  2. (en) « Coleman injured in car crash », BBC Sport Wales, 3 janvier 2001.
  3. (en) « Coleman resigns as Sociedad boss », BBC Sport, 16 janvier 2008.
  4. (en) « Chris Coleman sacked by Coventry City  », BBC Sport, 4 mai 2010.
  5. (en) « Chris Coleman confirms Wales manager bid », BBC Sport, 22 octobre 2010.
  6. (en) « Greek side Larissa appoint Chris Coleman as manager », BBC Sport, 26 mai 2011.
  7. (en) « Chris Coleman leaves troubled Greece club Larissa », BBC Sport, 9 janvier 2012.
  8. (en) « Chris Coleman open to Wales manager job talks », BBC Sport, 10 janvier 2012.
  9. (en) « Coleman handed Wales reins », Skysports, 19 janvier 2012.
  10. (en) « Ramsey to keep Wales captaincy », Skysports.com, 22 janvier 2012.
  11. (en) « Chris Coleman confirms Kit Symons as part of Wales backroom staff », BBC Sport, 26 janvier 2012.
  12. Chris Coleman quitte son poste de sélectionneur du pays de Galles, lequipe.fr, 17 novembre 2017.
  13. (en) Sunderland name ex-Wales boss Chris Coleman as manager, bbc.com, 19 novembre 2017.
  14. (en) « Chris Coleman: Sunderland manager leaves after relegation from Championship », sur bbc.com, (consulté le 29 avril 2018)
  15. « Chris Coleman rejoint Hebei China Fortune », sur lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 11 juin 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]