Craig Bellamy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bellamy.
Craig Bellamy
Image illustrative de l'article Craig Bellamy
Bellamy sous le maillot de Cardiff City en 2013.
Biographie
Nom Craig Douglas Bellamy
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni Britannique
Nat. sportive Drapeau : Pays de Galles Gallois
Naissance (38 ans)
Lieu Cardiff (pays de Galles)
Taille 1,75 m (5 9)
Période pro. 1997-2014
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
1988-1990 Drapeau : Angleterre Bristol Rovers
1990-1997 Drapeau : Angleterre Norwich City
Parcours professionnel1
Saisons Club 0M.0(B.)
1997-2000 Drapeau : Angleterre Norwich City 091 (34)
2000-2001 Drapeau : Angleterre Coventry City 039 0(8)
2001-2005 Drapeau : Angleterre Newcastle United 128 (43)
2005 Drapeau : Écosse Celtic FC 015 0(9)
2005-2006 Drapeau : Angleterre Blackburn Rovers 032 (17)
2006-2007 Drapeau : Angleterre Liverpool FC 037 0(9)
2007-2009 Drapeau : Angleterre West Ham United 026 0(9)
2009-2011 Drapeau : Angleterre Manchester City 051 (15)
2010-2011 Drapeau : Pays de Galles Cardiff City 036 (11)
2011-2012 Drapeau : Angleterre Liverpool FC 037 0(9)
2012-2014 Drapeau : Pays de Galles Cardiff City 055 0(6)
Sélections en équipe nationale2
Années Équipe 0M.0(B.)
1997-1998 Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles espoirs 010 0(1)
1998-2013 Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles 079 (18)
2012 Drapeau : Royaume-Uni Grande-Bretagne 005 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 22 mai 2014

Craig Douglas Bellamy, né le à Cardiff, est un footballeur international gallois qui évoluait au poste d'attaquant.

International gallois, il a joué dans des clubs majeurs des championnats anglais et écossais, comme Liverpool, West Ham, Manchester City, Newcastle United ou le Celtic FC.

Parallèlement à sa carrière de football, il a ouvert une académie de football en Sierra Leone[réf. nécessaire].

Carrière[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Norwich City (1996-2000)[modifier | modifier le code]

Craig Bellamy fut formé au Norwich City FC. Il fit ses débuts avec les Canaries le , lors d'un match contre le Crystal Palace Football Club. Il fut titulaire indiscutable pendant la saison 1997-1998, apparaissant 36 fois en cours de jeu, pour 13 buts. Il manqua les deux premiers mois de la saison 1998-1999, blessé après un choc avec le défenseur du Wolverhampton Wanderers Football Club Kevin Muscat, mais réussit tout de même une saison honorable, avec 17 buts en 40 matchs.

Bellamy manqua une bonne partie de la saison 1999-2000, en raison d'une blessure au genou survenue lors d'un match de pré-saison contre le Southend United Football Club. Il fit son retour sur les terrains en avril 2000. De nombreuses rumeurs de transfert apparurent à l'été 2000 à propos de Craig Bellamy, qui l'envoyèrent à Newcastle United, Tottenham Hotspur FC, Celtic Glasgow et au Wimbledon FC. Mais la destination de Bellamy sera finalement le Coventry City Football Club, qu'il rejoignit pour la somme de 6, 5 millions de livres (achat financé par la vente de Robbie Keane à l'Inter de Milan).

Coventry City (2000-2001)[modifier | modifier le code]

Craig Bellamy ne fut pas en réussite lors de sa première saison au Coventry City Football Club. En décembre, il ne totalisait que trois buts, dont deux sur penalty. Une rumeur le renvoya même au Norwich City Football Club. Le Coventry City Football Club fut proche de la relégation, et Bellamy déclara qu'il voudrait partir si le club descendait. C'est ce qui arriva, malheureusement pour les Sky Blues, et malgré une très médiocre saison (6 buts en 34 matchs), Bellamy suscita toujours de l'intérêt auprès d'équipes plus huppées, comme Newcastle United qui le recruta pour 9,9 M€.

Newcastle United (2001-2005)[modifier | modifier le code]

Craig Bellamy fit ses débuts avec Newcastle United de la plus belle des manières, en marquant lors de son premier match gagné 4-0 contre l'équipe belge du KSC Lokeren. Sous la houlette du manager Bobby Robson, il formait un duo d'attaque prolifique en compagnie d'Alan Shearer. À la fin de sa première saison avec les Magpies, il reçut le prix de "Meilleur jeune joueur de l'année de Premier League", aux dépens de joueurs tels que Steven Gerrard.

Le moment le plus important de la seconde saison à Newcastle United de Craig Bellamy fut sans doute ses deux buts (dont le but gagnant) lors de la victoire 3-2 contre le Feyenoord Rotterdam, qui permit au club d'accéder à la seconde phase de groupes de la Ligue des champions. Malheureusement, l'enfant terrible du football anglais fut exclu au match suivant, perdu 4-1 contre l'Inter de Milan, pour avoir donné un coup de pied à un défenseur de l'Inter, et fut suspendu trois matchs. Ce n'est pas la première fois que Bellamy se fit remarquer par son comportement. En mars 2004, il jeta une chaise sur son entraîneur John Carver.

Après le départ de Bobby Robson en août 2004, Bellamy eut une dispute publique avec Graeme Souness, remplaçant de Robson. Le , il fut écarté pour un match de Premier League contre l'Arsenal FC. Avant le match, Graeme Souness déclara qu'il souffrait du tendon, mais se mit lui-même en contradiction lors de la conférence de presse de l'après-match, assurant cette fois que Bellamy avait été mis au repos car il n'était pas préparé à jouer comme milieu droit.

Plus tard, Bellamy donna lui-même un interview, où il affirma être prêt à jouer à n'importe quelle position. Il avoua avoir menacé de se blesser volontairement avant le match contre l'Arsenal FC, et, plus tard, accusa Graeme Souness d'avoir menti à son sujet. Deux jours après ce fameux match, les dirigeants de Newcastle United mirent Bellamy à l'amende, où il dut payer l'équivalent de deux semaines de salaire (environ 80 000 livres). Le , dernier jour du mercato d'hiver, il fut prêté au Celtic FC pour le reste de la saison. Il évita un transfert à Birmingham City, annonçant à Graeme Souness et au président Freddy Shepherd : "Je suis Craig Bellamy et je ne signe pas pour les clubs de football de merde" (sic).

Bellamy retrouva Newcastle United en septembre 2006, à l'occasion d'une victoire de son club le Liverpool FC contre les Magpies. L'entraîneur adjoint Terry McDermott fit alors la révélation que Bellamy était détesté à Newcastle.

Celtic Glasgow (janvier-juin 2005)[modifier | modifier le code]

Il marqua neuf buts pour le Celtic FC lors du reste de la saison. Il fit partie de l'équipe qui remporta la Coupe d'Écosse, le premier trophée de sa carrière. Le club fut partant pour le conserver, mais le , son retour en Premiership fut annoncé. Il signa aux Blackburn Rovers pour une somme, selon les rumeurs, entre 2, 5 et 5 millions de livres.

Blackburn Rovers (2005-2006)[modifier | modifier le code]

Le contrat de Bellamy avec les Blackburn Rovers portait sur quatre ans, et il retrouva son ancien entraîneur avec l'équipe galloise Mark Hughes. Pendant cette saison réussie, il marqua dix-sept buts, et vit l'intérêt à son égard des grandes équipes de Premier League renouvelé.

Il aggrava le niveau de sa côte de popularité à Newcastle United déjà bien entamée après avoir envoyé des SMS sans doute insultants au capitaine du club Alan Shearer, à la suite de la défaite de Newcastle United en demi-finales de la Coupe d'Angleterre contre Manchester United. L'agent de Bellamy affirma que celui-ci était aucunement responsable de ces SMS, puisqu'il avait perdu son téléphone mobile à ce moment. Kenneth Shepherd, fils du président Freddy, reçut également des messages d'insultes. Alan Shearer aurait menacé de "lui péter sa gueule" s'il revenait à Newcastle United.

Liverpool FC (2006-2007)[modifier | modifier le code]

Le , Craig Bellamy fut le sujet d'une offre de la part du Liverpool FC, d'environ 6, 5 millions de livres selon les rumeurs. L'entraîneur Rafael Benítez s'enthousiasma alors : "Bellamy possède l'habileté, la vitesse et le talent que nous recherchions". De plus, l'intéressé est supposé avoir supporté le Liverpool FC pendant sa jeunesse. Il signa le et devint officiellement un Red le 1er juillet.

Ses débuts avec son nouveau club furent poussifs. Malgré d'impressionnantes performances lors des matchs de pré-saison, où il marqua dès son premier match contre le Maccabi Haïfa, Bellamy ne réussit pas à marquer en Premier League. Il finit par trouver le chemin des filets lors d'un match contre son précédent club, les Blackburn Rovers. Après une arrestation pour avoir agressé une femme dans un bar de Cardiff, il eut un grand impact lors de la victoire 4-0 contre le Wigan Athletic Football Club, en marquant deux buts et en délivrant une passe décisive. Il marqua de nouveau deux semaines plus tard, contre le Charlton Athletic.

En février 2007, des indiscrétions rapportèrent que Bellamy avait attaqué son camarade d'équipe John Arne Riise avec un club de golf lors d'un entraînement au Portugal. L'incident prit le surnom de The Nutter with the Putter[1] (en français, « l'aliéné avec le club de golf »). L'entraîneur Rafael Benítez accepta les excuses des deux joueurs, qui furent contraints à une amende correspondant à deux semaines de salaire. Lors du match suivant l'incident, à l'extérieur contre le FC Barcelone, Bellamy marqua le 1-1 grâce à une passe de Riise et célébra son égalisation en imitant un swing de golf.

Il annonça le lors d'un programme de télévision qu'il quitterait le Liverpool FC au prochain mercato d'été, arguant qu'il y avait un manque de communication entre lui et l'entraîneur Rafael Benítez, ainsi que des opinions divergentes les séparaient à propos de son utilisation pendant un match. Mais il fit volte-face le jour suivant, lorsqu'il assura sur le site officiel du Liverpool FC qu'il était embêté d'avoir affaire à ce problème en pleine période de préparation en vue du match de Ligue des champions contre le Chelsea FC. Bellamy rassura les fans, assurant qu'il demeurait à 100 % engagé pour le club. Il déclara également que Rafael Benítez était l'entraîneur qu'il avait le plus admiré dans sa carrière et qu'il souhaitait, s'il se reconvertissait plus tard en entraîneur, s'inspirer de celui-ci. Pendant ce match de demi-finales contre le Chelsea FC, Craig Bellamy put être vu converser avec Rafael Benítez, et leur relation parut être amicale. Lors de la finale de Ligue des champions perdue 2-1 contre le Milan AC, il fut laissé sur le banc et n'entra pas en jeu.

West Ham United (2007-2008)[modifier | modifier le code]

Le président de West Ham United, Eggert Magnússon, intéressé par le profil de l'attaquant gallois, réussit à le recruter durant l'été 2007 de manière à remédier au départ de Carlos Tévez.

Manchester City (2008-2011)[modifier | modifier le code]

En janvier 2009, il signe avec le club de Manchester City pour la somme de 15,5 millions d'euros[2].

Cardiff City (2010-2011)[modifier | modifier le code]

Craig Bellamy à l'échauffement avec Cardiff City (août 2010).

Après avoir annoncé qu'il voulait revenir à Cardiff[3], le 17 août, Bellamy est prêté par Manchester City à Cardiff City, club gallois de Football League Championship. Il revient dans sa ville natale, avec comme objectif la montée en Premier League qui échappe depuis quelques saisons au club de Cardiff City. Il réalise un bon début de saison et fait sensation le en inscrivant le but de la victoire sur le terrain du club ennemi de Swansea City (0-1) d'une frappe surpuissante de 25 mètres[4].

À l'issue de la saison, au cours de laquelle il aura inscrit 11 buts en 36 matchs, il retourne à Manchester malgré le désir de Cardiff de le voir revenir la saison prochaine[5]. Lui-même confie son désir de rejouer à Cardiff la saison suivante, « même gratuitement », selon ses dires[6], malgré l'intérêt du Celtic, qui pousse Bellamy à envisager le prêt en Écosse à la condition de s'entraîner en semaine à Cardiff, où réside sa famille[7]. À Manchester, il est mis au ban de l'équipe première qui part en tournée aux États-Unis à l'intersaison, pendant que Bellamy doit jouer avec la réserve à Altrincham[8].

Liverpool FC (2011-2012)[modifier | modifier le code]

Le 31 août 2011, il s'engage pour deux ans sans aucune indemnité de transfert du côté de Liverpool[9]. Il compense les départs de David N'Gog au Wanderers et Joe Cole au LOSC. Il s'agit de la 7e arrivée au club lors de ce mercato après Doni, Charlie Adam, Stewart Downing, Jordan Henderson, Sebastián Coates et José Enrique.

Malheureusement, en début de saison, il est barré par un Maxi Rodríguez très performant et a peu de temps de jeu. Son coach, Kenny Dalglish décide de le lancer en League Cup face à Brighton le 21 septembre, il démarre donc titulaire. Très vite il met le feu dans la défense adverse et marque le premier but de son équipe qui l'emportera finalement 2 buts à 1. Grâce à cette bonne performance, il obtient très vite plus de temps de jeu et fait de bonnes rentrées face à Everton et Manchester United.

Plus tard, en raison d'une baisse de forme de Maxi Rodriguez, le coach décide de le lancer titulaire à nouveau, face au promu Norwich City lors de la 9e journée de Championnat. Une fois encore, il ne loupe pas le train et ouvre le score pour son équipe qui sera finalement tenue en échec (1-1). Mais il ne parvient pas à enchainer les bonnes prestations pendant que Maxi Rodriguez brille, et ne joue plus beaucoup.

C'est seulement le 29 novembre, lors du quart de Final de League Cup face à Chelsea, qu'il est une nouvelle fois titularisé. Il réalise là encore un superbe match et délivre deux passes décisives sur les deux buts de son équipe qui gagnera 2-0, montrant ainsi qu'il avait encore plein de ressources. Kenny Dalglish décide alors de lui faire pleinement confiance et le titularise lors des trois rencontres suivantes. Il marquera un nouveau but contre Aston Villa le 18 décembre, pour que Liverpool gagne 2-0.

Le 30 décembre, alors que son équipe est menée 1-0, il marque un doublé (dont un but sur coup franc), permettant à Liverpool de s'imposer 3-1 face à un concurrent direct. Il crucifie dans la foulée Bolton Wanderers alors que son équipe perd 3-0.

Le 25 janvier 2012, lors de la demi-final retour de League Cup face à Manchester City, à Anfield (à l'aller, Liverpool s'était imposé 1-0), alors que son les Reds sont menés 2-1 (ce qui les élimine provisoirement), il marque le but de l'égalisation face à son ancien club, d'une frappe enroulé du pied gauche, ce qui permet à Liverpool de se qualifier (2-2) pour la finale de la League Cup.

Il ne s'arrête pas là et crucifie également son coéquipier gardien en sélection, Wayne Hennessey, pour que Liverpool l'emporte 3-0 face à Wolverhampton Wanderers, marquant au passage son 9e but de la saison toute compétitions confondus.

Cardiff City (depuis 2012)[modifier | modifier le code]

Le , Bellamy signe un contrat de deux ans en faveur de Cardiff City[10],[11]. Il joue son premier match officiel dans son nouveau club le lors d'une rencontre de championnat opposant Cardiff City à Huddersfield Town[12].

Le , il annonce qu'il met un terme à sa carrière de footballeur[13].

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

Bellamy sous le maillot gallois en 2008.

Craig Bellamy honora sa première sélection avec l'équipe du Pays de Galles pendant la saison 1997-1998, jouant un match amical contre la Jamaïque.

En octobre 2006, il fut promu capitaine par l'entraîneur John Toshack, l'habituel capitaine Ryan Giggs étant blessé, pour le match des qualifications à l'Euro 2008 contre la Slovaquie. Malheureusement pour le Pays de Galles, ce fut une défaite 5-1. Cependant, lors de son second match en tant que capitaine contre Chypre, le Pays de Galles gagna 3-1.

Craig Bellamy joue son dernier match international le à Bruxelles contre la Belgique (Score final: 1-1) dans le cadre du dernier match de qualification à la Coupe du monde 2014. Il compte 78 sélections pour 19 buts.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Le père de Craig, Douglas, travaillait dans l'acier à Cardiff avant de se faire licencier il y a peu quand son entreprise fut déclarée en faillite. La mère de Craig, Angela, est assistante sociale. Craig Bellamy a des origines maltaises par son grand-père. Il a deux frères : Paul, l'aîné, travaillant dans un centre d'appel, et Matthew, le plus jeune, qui est apprenti soudeur.

Il partage sa vie avec Claire Jansen depuis l'enfance. Le couple a deux garçons : Ellis, né en 1997 et Cameron, né en 2001, et attend un troisième enfant. Claire Jansen et Craig Bellamy se sont mariés le 3 juin 2006. Leur lune de miel fut interrompue quand Bellamy dû retourner à Cardiff répondre devant les juges d'une agression sur une jeune fille de dix-neuf ans dans une boîte de nuit de la ville en mars 2006, mais fut acquitté.

Il a ouvert une académie de football en Sierra Leone et il s'y rend annuellement lors de la trêve estivale[14].

Statistiques détaillées[modifier | modifier le code]

Statistiques de Craig Bellamy au 30 mai 2014[15]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles Total
Division M B M B C M B M B M B
1996 - 1997 Drapeau de l'Angleterre Norwich City Drapeau : Angleterre Division One 3 0 - - - - - - - 3 0
1997 - 1998 Drapeau de l'Angleterre Norwich City Drapeau : Angleterre Division One 36 13 2 0 - - - 3 1 41 14
1998 - 1999 Drapeau de l'Angleterre Norwich City Drapeau : Angleterre Division One 40 17 5 2 - - - 4 1 49 20
1999 - 2000 Drapeau de l'Angleterre Norwich City Drapeau : Angleterre Division One 4 2 - - - - - 2 0 6 2
2000 - 2001 Drapeau de l'Angleterre Coventry City Drapeau : Angleterre Premier League 34 16 5 2 - - - 3 0 42 18
2001 - 2002 Drapeau de l'Angleterre Newcastle United Drapeau : Angleterre Premier League 27 12 6 4 - - - 4 2 37 18
2002 - 2003 Drapeau de l'Angleterre Newcastle United Drapeau : Angleterre Premier League 29 8 1 0 C1 6 2 4 1 40 11
2003 - 2004 Drapeau de l'Angleterre Newcastle United Drapeau : Angleterre Premier League 16 4 3 0 C1+C3 8 5 5 0 32 9
2004 - 2005 Drapeau de l'Angleterre Newcastle United Drapeau : Angleterre Premier League 21 7 3 0 C3 5 3 5 1 34 11
2004 - 2005 Drapeau de l'Écosse Celtic (→ prêt) Drapeau : Écosse Scottish Premier 12 7 3 2 - - - 3 2 18 11
2005 - 2006 Drapeau de l'Angleterre Blackburn Rovers Drapeau : Angleterre Premier League 27 13 5 4 - - - 3 0 35 17
2006 - 2007 Drapeau de l'Angleterre Liverpool Drapeau : Angleterre Premier League 27 7 3 0 C1 12 0 11 4 53 11
2007 - 2008 Drapeau de l'Angleterre West Ham United Drapeau : Angleterre Premier League 8 2 1 2 - - - 5 2 14 6
2008 - 2009 Drapeau de l'Angleterre West Ham United Drapeau : Angleterre Premier League 16 5 1 0 - - - 3 1 20 6
2008 - 2009 Drapeau de l'Angleterre Manchester City Drapeau : Angleterre Premier League 8 3 - - C3 3 2 2 0 13 5
2009 - 2010 Drapeau de l'Angleterre Manchester City Drapeau : Angleterre Premier League 32 10 8 1 - - - 2 1 42 12
2010 - 2011 Drapeau du Pays de Galles Cardiff City (→ prêt) Drapeau : Angleterre Championship 36 11 - - - - - 2 0 38 11
2011 - 2012 Drapeau de l'Angleterre Manchester City Drapeau : Angleterre Premier League - - - - - - - 1 0 1 0
2011 - 2012 Drapeau de l'Angleterre Liverpool Drapeau : Angleterre Premier League 27 6 10 3 - - - 6 1 43 10
2012 - 2013 Drapeau du Pays de Galles Cardiff City Drapeau : Angleterre Championship 33 4 - - - - - 2 0 35 4
2013 - 2014 Drapeau du Pays de Galles Cardiff City Drapeau : Angleterre Premier League 22 2 - - - - - - - 22 2
Total sur la carrière 455 147 58 20 - 33 13 72 18 618 198

Palmarès[modifier | modifier le code]

Norwich City

  • 2002 : Les fans du club votèrent pour que son nom figure sur le "Norwich City F.C. Hall of Fame", où figurent cent joueurs emblématiques du club.

Newcastle United

Celtic Glasgow

Liverpool FC

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Phil Thomas, « He's the nutter with the putter », The Sun, 19 février 2007.
  2. Bellamy vers Man.City, L'Équipe, 19 janvier 2009.
  3. (en) Alan Nixon, « Craig Bellamy: Send me home to Cardiff », Mirror Football, 31 mai 2010.
  4. (en) « Swansea 0-1 Cardiff », compte rendu du match, BBC Sport, 6 février 2011.
  5. (en) « Malky Mackay still hopeful of bringing Craig Bellamy back to Cardiff City », Wales on Sunday, 17 juillet 2011.
  6. (en) Steve Tucker, « Craig Bellamy ready to play for Cardiff City for free », South Wales Echo, 26 mai 2011.
  7. (en) Phil Blanche, « Bellamy Celtic deal could see him train at Cardiff City », South Wales Echo, 4 juillet 2011.
  8. (en) Paul Abbandonato, « Craig Bellamy plays for Manchester City reserves », Western Mail, 18 juillet 2011.
  9. « Craig Bellamy à Liverpool », sur opl.fr, 1er septembre 2011.
  10. Bellamy à Cardiff, lequipe.fr, 10 août 2012.
  11. (en) Deal done : Bellamy joins Cardiff, cardiffcityfc.co.uk, 10 août 2012.
  12. (en) « Cardiff 1-0 Huddersfield », compte rendu du match, 17 août 2012.
  13. (en) Bellamy announces retirement, bbc.co.uk, 22 mai 2014.
  14. Cette académie est gérée par la fondation Craig-Bellamy, créée par le footballeur. Son site officiel est www.craigbellamyfoundation.org.
  15. « Statistiques de Craig Bellamy », sur Soccerbase.com

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :