CH-AS-X-13

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le CH-AS-X-13 est le nom de code de la communauté du renseignement des États-Unis pour un missile aérobalistique de l'Armée populaire de libération chinoise hypersonique à capacité antinavire[1],[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Son développement par China Aerospace Science and Industry Corporation (CASIC) aurait commencé en 2005.

Selon des sources du gouvernement américain, ce missile chinois aurait déjà effectué son premier vol d'essais en . Son existence est dévoilé au grand public par le directeur de la Defense Intelligence Agency devant une commission du Congrès américain le [3].

Il pourrait être opérationnel vers 2025[4].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Ce missile possède deux étages à combustible solide et est à capacité nucléaire. Il est emporté par une version du bombardier Xian H-6.

Le missile peut utiliser des matériaux composites plus légers dans sa cellule pour réduire sa masse.

On suppose qu'il est basé sur le missile balistique DF-21D et aurait une portée de 3 000 km[5].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • Kinjal, missile aérobalistique hypersonique russe
  • Rampage, missile aérobalistique supersonique israélien

Références[modifier | modifier le code]

  1. « La Chine aurait testé un missile aérobalistique (images) », sur sputniknews.com (consulté le ).
  2. (en) « Ancile », sur deagel.com (consulté le ).
  3. « Statement for the Record : Worldwide Threat Assessment », sur Defense Intelligence Agency (consulté le ).
  4. « Revealed : China’s Nuclear-Capable Air-Launched Ballistic Missile », sur thediplomat.com (consulté le ).
  5. « La Chine développe deux nouveaux systèmes de missile balistique aéroporté », sur East Pendulum, (consulté le ).