Catman (musicien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis CATMAN)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Catman.
Catman
Description de cette image, également commentée ci-après
Catman 2015.
Informations générales
Surnom Catman
Nom de naissance David Taieb
Naissance
Activité principale Musicien multi-instrumentiste, auteur, compositeur, improvisateur, producteur
Genre musical F.U.N.K. Techno DADA, Électronique, musiques improvisées, jazz, avant-garde
Labels Label Bleu, Warner, EMI
Site officiel http://www.muchmuchmore.net

Catman, de son vrai nom David Taieb, est un musicien multi-instrumentiste autodidacte, improvisateur, auteur, compositeur et producteur de musique électronique originaire de Paris, fondateur en 2001 du label Slackness[1], cofondateur de La Maison Magasin en 2008 ainsi que du label et maison de micro-édition Much Much More[2] basé à Bruxelles.

Biographie[modifier | modifier le code]

Familier des platines depuis l'âge de 14 ans[3] et issu de la scène funk et jazz alternative, David Taieb a.k.a Catman a notamment travaillé avec Silmarils, Julien Lourau, Bumcello, Piers Faccini, M, Tryo, Java, Femi Kuti, Tony Allen ou encore Keziah Jones. Il a également fait partie du collectif Olympic Gramofon. Son premier album solo, sorti en 2003, a vu les participations de Piers Faccini, Sub-Z, Susie One, Vincent Ségal et Seb Martel. Il a également travaillé pour la danse et le théâtre[4].

Né en 1971 dans le 92, David Taieb grandit dans le 93.

À l'âge de 13 ans, il se passionne pour la culture Street-Art et s'initie sauvagement à la pratique du mixage DJ.

En 1990, il s'installe à Paris et fait ses débuts dans le milieu funk alternatif avec le collectif THC. Il travaille ensuite avec la compagnie Mécanique Vivante pendant plusieurs années. Découvrant parallèlement les techniques de studio, il expérimente les sons-textures-grains et teste différentes combinaisons de groove. Il déstructure sons et rythmes jusqu'à les transformer en une matière sonore organique et personnelle.

En 1995, il devient sideman de Silmarils. En 1996, il devient membre du collectif Olympic Gramofon. De 1997 à 1999, il réalise son duo discographique Mozesli. En 1999, il participe aux albums et tournées du saxophoniste Julien Lourau. En 2000, il rejoint -M- sur le Tour de -M- avec qui il travaillera en électron libre jusqu'en 2005. C'est également à cette période qu'il commence à composer pour la danse contemporaine et pour le théâtre.

En 2001, il se lance dans l'auto-production et décide de monter son propre label Slackness afin d'être plus autonome dans son travail. Il expérimente alors un nouveau mode de création en multipliant les projets sous différents pseudonymes. Sans chercher à réaliser une production stylistiquement homogène, chaque « oeuvre » est conçue comme une nouvelle déclinaison qu'il s'amuse à réaliser toujours avec le même sourire aux lèvres. Il élargit d'abord le champ intergalactique avec son duo Shalark qui fut reconnu comme « une des pierres angulaires du passage de l'electro-pop d'hier au punk-funk d'aujourd'hui ». Il publie en 2003 son premier album solo au funk déjanté DJ Shalom dont « le résultat, qui mixe abstract hip hop, punk rock, electro 80's, et indus est exceptionnel ». Il poursuit ses expérimentations et réalise sa série de grooves Criminal Beats, l'expérience Urban Chill Out, son personnage-preacher Johnny Dollar, son duo SH 747, ainsi que plusieurs autres productions telle l'artiste Susie One toujours sur son label Slackness.

En 2008, il crée avec l'artiste plasticienne Susie One, La Maison Magasin, laboratoire transdisciplinaire dans lequel sont donnés in-situ et hors les murs des rendez-vous mensuels à des musiciens, plasticiens, vidéastes ... afin de présenter des créations éphémères. Ces rassemblements occasionnels d'artistes autour de conceptions et de manifestations placent la rencontre et l'improvisation au centre de sa démarche artistique.

Fin 2010, il réalise le double album I and I dans lequel il ose en triturant ses instruments le très grand écart entre une musique de club presque enfantine et des compositions expérimentales.

En 2011, il s'installe à Bruxelles puis fonde Much Much More, label et maison de micro-édition.

Le 10 février 2015, il publie son premier Manifeste puis réalise un livre d'artiste intitulé K — à mi-chemin entre poésie et arts visuels et sonores — en hommage à Elsa Cayat.

Revenant aux sources de ses premières influences musicales, à la symbolique et à la mythologie F.U.N.K., il invente son personnage Catman. Sous un son funk-technoïde, Catman — personnage animal à l'humour noir muni de sa paire de lunettes blanche — passe de la basse aux platines, chante parfois. Influencé par les mouvements F.U.N.K., Techno et DADA, Catman propose un moyen de se libérer de l'aliénation d'une société « déshumanisée » par la transe et le mouvement, sans dog-me ni maître.

Discographie[modifier | modifier le code]

Solo[modifier | modifier le code]

  • 2003 – DJ Shalom (Slackness Records/Bleu Electric)
  • 2003 – DJ Shalom : Yes professor (Slackness Records/Bleu Electric)
  • 2008 – DJ Shalom : Freaks (Slackness Records)
  • 2008 – Criminal Beats (Volume 1) (Slackness Records)
  • 2008 – Johnny Dollar : Jack's religion (Slackness Records)
  • 2009 – DJ Shalom : Yayas (Slackness Records)
  • 2009 – Urban Chill Out (Slackness Records)
  • 2010 – DJ Shalom : I and I (Slackness Records)
  • 2015 – Catman : Liberation Song (Much Much More)
  • 2016 – Catman : Dog Eat Dog (Much Much More)

Duo[modifier | modifier le code]

  • 1998 – Mozesli (Source/EMI)
  • 1998 – Mozesli : Sunshine (Source/EMI)
  • 1999 – Mozesli : Love & slackness feat. Juan Rozoff (Source/EMI)
  • 1999 – Mozesli : Minea feat. Juan Rozoff (Source/EMI)
  • 1999 – Shalark : Shalamark (Briff)
  • 2001 – Shalark : Don't (Slackness Records/Karat)
  • 2001 – Shalark : Some of them don't (Slackness Records/Karat)
  • 2007 – SH 747 : Brand new times (Slackness Records)
  • 2008 – Burning : Burning away (Slackness Records)
  • 2009 – Criminal Beats (Volume 2) DJ Shalom & Jeff Boudreaux : The Cesspool Sessions (Slackness Records)
  • 2010 – Food for children : Art CD n°1
  • 2017 – Eric Lohrer & Catman : Dark Matters (Cezame Music Agency)

Trio[modifier | modifier le code]

  • 2014 – Struggle (Silène Editions)
  • 2016 – Electric Pop Art Ensemble : Sent from my place (L'oreille électrique)

Sextet[modifier | modifier le code]

Remixes et productions[modifier | modifier le code]

  • 1997 – Smoke City : Mr Gorgeous - Mozesli remix (Jive)
  • 1997 – Sinclair : L’épreuve du temps - Mozesli remix Source/EMI)
  • 1998 – Teri Moïse : Il sait - Mozesli remix (Source/EMI)
  • 1998 – Neron - Mozesli remix
  • 1998 – Julien Lourau : City boom boom - Dj Shalom remix (Warner Jazz)
  • 1999 – Ark : De derrière les fagots - 2 original tracks by Shalark (Pias)
  • 1999 – Ark : Belle lurette - 2 original tracks by Shalark (Pias)
  • 1999 – Ark : Punkadelik - Shalark remix + 1 original track (Pias)
  • 2000 – Mr Oizo : Last night Shalark killed Oizo - Shalark remix (F Com)
  • 2001 – Ark : Le magicien d’os - Shalark remix (Pias)
  • 2002 – More GDM : Silver Apples - Shalark remix (Tigersushi)
  • 2004 – Seb Martel : Schizo song – Dj Shalom remix (Delabel)
  • 2004 – -M- : Quand je vais chez L – Dj Shalom remix (Delabel)
  • 2008 – Susie One : No shit (Slackness Records)
  • 2010 – Susie One : No more reality (Slackness Records)
  • 2012 – Katherina Ex et Fantazio : A sonic meeting (Fantaztic Records)
  • 2013 – Fantazio : Catman Remix (Fantaztic Records)
  • 2015 – Zob' : La vie presque belle

Participations[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 2015 – K : Hommage à Elsa Cayat (Much Much More)
  • 2015 – Manifeste Much Much More
  • 2017 – 99 Ready-Made [5]

Composition pour le théâtre et pour la danse[modifier | modifier le code]

  • 2001 : Berenice mis en scène par Frederic Fisbach et Bernardo Montet (Théâtre de la Bastille)
  • 2006 : Quartett avec Michael Galasso, mis en scène par Bob Wilson (Théâtre de l'Odéon) [6]
  • 2009 : Shake that devil ! chorégraphié par Alban Richard (Forum du Blanc Mesnil)
  • 2011 : Dans le collimateur de Fantazio (TAP Scène nationale de Poitiers)
  • 2012 : L'été en apesanteur avec Kitsou Dubois et Fantazio (Théâtre de la Cité Internationale) [7]
  • 2013 : Struggle avec Sebastien Martel & Dorothée Munyaneza (Théâtre des Bouffes du Nord)

Ciné-concerts[modifier | modifier le code]

  • 2009 : Auditorium du Louvre (Paris) [8]
  • 2009 : Festival Les Nuits Secrètes [9]
  • 2009 : Festival Mediarte (Monterrey-Mexique)

Résidences[modifier | modifier le code]

  • 2001 : Shalark - L'Aeronef (Lille)
  • 2004 : Ateliers imaginaires - La Vapeur (Dijon)
  • 2004 : DJ Shalom - La Maroquinerie (Paris)
  • 2005 : DJ Shalom & Susie One - La ferme du buisson
  • 2005 : DJ Shalom - La Vapeur (Dijon)
  • 2005 : DJ Shalom - Jazz à la Villette (Paris)
  • 2008 : Urban Chill Out - Festival Nuits Secrètes
  • 2009 : DJ Shalom & Susie One - Festival Factory (Paris) [10]
  • 2009 : Minimal Western - Festival Les Nuits Secrètes
  • 2010 : DJ Shalom vs Black Sifichi - Bibliothèque R. Desnos (Montreuil) [11]
  • 2010 : DJ Shalom, Sylvain Kassap & Susie One - Théatre Berthelot / Maison Populaire (Montreuil)

Tournées en tant que sideman[modifier | modifier le code]

  • 1995 : Silmarils (Europe Tour)
  • 1999 : Julien Lourau Groove Gang : Gambit (National & International Tour)
  • 1999 / 2000 : Le Tour de -M- (National & International Tour)
  • 2003 / 2004 : -M- En tête à tête (National & International Tour)
  • 2013 : Tryo : Ladilafé Tour

Master Class / Ateliers[modifier | modifier le code]

  • Philharmonie de Paris [12]
  • La Cité de la Musique
  • Festival Factory
  • La Batie Festival de Genève
  • AJMI
  • CIAM
  • CMA
  • Festival Nuits Secrètes
  • Bougez Rock
  • Zicamontreuil
  • Ville de Montreuil
  • Ville de Bailleul
  • La Vapeur


Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]