Bretonne (album)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bretonne
Description de cette image, également commentée ci-après

Nolwenn Leroy arborant le Gwenn ha Du, accompagnée de ses musiciens (Robert Le Gall, Michel Aymé), pour la Foire aux vins d'Alsace à Colmar le .

Album de Nolwenn Leroy
Sortie 2010 Drapeau de la France Drapeau de la Suisse Drapeau de la Belgique
2011 Drapeau du Québec
2012 Drapeau de l'Allemagne Drapeau du Canada Drapeau de la Corée du Sud
2013 Drapeau des États-Unis
2016 Drapeau du Royaume-Uni
Durée 44:53
69:17 (ed. deluxe)
Genre Chanson bretonne, musique bretonne, musique celtique, pop, folk
Label Mercury Records

Albums de Nolwenn Leroy

Bretonne est le quatrième album studio de la chanteuse française Nolwenn Leroy, avec des arrangements réalisés par Jon Kelly.

L'album sort le 6 décembre 2010 et bénéficie d'une réédition contenant 7 titres supplémentaires le 28 novembre 2011. C'est un album consacré à la musique bretonne et celtique qui a marqué Nolwenn, mêlant airs traditionnels, variété moderne en lien avec les nations celtes et standards de la musique celtique. Il comprend des chansons traditionnelles bretonnes, dont certaines ont été popularisés par Alan Stivell et Tri Yann, ainsi que des reprises de chansons plus récentes et une chanson originale, Je ne serai jamais ta Parisienne, signée Christophe Miossec.

Assez paradoxalement, malgré une thématique et un répertoire centrés sur la Bretagne, les instruments spécifiquement bretons (biniou et bombarde) sont absents de cet album, l'accompagnement musical oscillant entre traditionnel irlandais et folk rock.

L'album, certifié disque de diamant en France, s'est écoulé à plus d'un million d'exemplaires[1]. Nolwenn a reçu en mai 2012 un double disque de diamant[2]. Après sa parution en Allemagne, couronnée de succès, il bénéficie d'une sortie internationale au mois de juillet 2012.

Exploitation[modifier | modifier le code]

Sortie[modifier | modifier le code]

L'album sort le en France, en Suisse et en Belgique. En mai 2011, il sort au Québec[3]. Il sort en Allemagne le et le au Canada[4] et en Corée du Sud. Initialement annoncée le , la sortie aux États-Unis a lieu officiellement le [5], accompagnée d'un concert à New York, au Drom[6]. L'album sort au Royaume-Uni le 29 janvier 2016[7].

Ventes et certifications[modifier | modifier le code]

Meilleur classement Ventes certifiées Certification France Certification Belgique[8] Certification Suisse[9] Certification Export[10]
Drapeau de la France France Drapeau de la Belgique Belgique Drapeau de la Suisse Suisse Drapeau de l'Allemagne Allemagne Drapeau du Québec Québec FR[11] Drapeau des États-Unis États-Unis (World)[12] Drapeau de la Corée du Sud
Corée du Sud (Physique)[13]
Drapeau de la Corée du Sud
Corée du Sud (International)[14]
Monde Monde
1 1 20 13 9 10 34 9 25 1 230 000 Disque de diamant Diamant Disque de platine 2 × Platine Disque d'or Or Disque de platine Platine

Réception critique et récompenses[modifier | modifier le code]

Nolwenn Leroy au Festival de Cornouaille 2011 lors de la tournée promotionnelle de l'album.

Caractéristiques artistiques[modifier | modifier le code]

Analyse musicale[modifier | modifier le code]

Visuel[modifier | modifier le code]

Le visuel de l'album est une photo de Nolwenn Leroy petite en habit traditionnel breton[16]. La photo fut prise à Locronan dans le Finistère, lors d'une balade avec ses parents quand elle avait trois ou quatre ans, habillée d'un costume traditionnel loué par sa mère. Elle a retrouvé cette photo chez sa grand-mère[17].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Liste des morceaux[modifier | modifier le code]

Album original (2010)[modifier | modifier le code]

No Titre Auteur(s) Origine Durée
1. Tri Martolod arrangements Alan Stivell Traditionnel breton, en breton 3:09
2. La Jument de Michao argts. Tri Yann Traditionnel breton, en français 2:56
3. Suite Sudarmoricaine argts. Alan Stivell Traditionnel breton, en breton 3:52
4. Greensleeves Anonyme souvent attribué à Henri VIII d'Angleterre Traditionnel médiéval anglais, en anglais 3:42
5. Brest Miossec Variété moderne 3:05
6. Bro gozh ma zadoù James James (musique), Taldir (paroles) Hymne national de la Bretagne 2:40
7. Mná na h-Éireann Seán Ó Riada / Peadar Ó Dornín Néo-traditionnel irlandais 3:30
8. Ma Bretagne quand elle pleut Jean-Michel Caradec Chanson moderne folk sur la Bretagne 3:12
9. Je ne serai jamais ta Parisienne Christophe Miossec, Didier Squiban Variété moderne 3:11
10. Karantez Vro Anjela Duval (paroles), Véronique Autret (musique) Chanson en breton, de composition récente 3:59
11. Le Bagad de Lann-Bihoué Alain Souchon Variété moderne 3:42
12. Dans les prisons de Nantes argts. Tri Yann Traditionnel québécois et breton, en français 2:48
13. Rentrer en Bretagne Alan Stivell Chanson bretonne moderne 4:29
44:53

Bonus iTunes[modifier | modifier le code]

No Titre Auteur(s) Origine Durée
14. Sunday Bloody Sunday The Edge, Bono 3:29

Édition Deluxe (2011)[modifier | modifier le code]

No Titre Auteur(s) Origine Durée
14. Moonlight Shadow Mike Oldfield Pop rock anglais 3:38
15. Scarborough Fair argts. Simon & Garfunkel Traditionnel médiéval anglais 3:56
16. Whiskey in the Jar Traditionnel irlandais 3:32
17. Siúil A Rúin Traditionnel irlandais 3:07
18. To France Mike Oldfield Pop rock anglais 2:41
19. Amazing Grace Traditionnel anglais très populaire aux États-Unis 4:27
20. Dirty Old Town Ewan MacColl Chanson anglaise popularisée par le groupe irlandais The Pogues 2:59
24:20

Personnel[modifier | modifier le code]

Équipage de la tournée Bretonne en 2012

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liste des titres musicaux numéro un en France en 2011

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Certifications 2011
  2. Site officiel
  3. « Nolwenn Leroy : gardienne de la mémoire », La Presse, 7 juillet 2011, consulté le 30 mai 2014
  4. Amazon Canada
  5. « Nolwenn Leroy : son album "Bretonne" sortira en janvier 2013 aux États-Unis », Charts in France, 23 novembre 2012
  6. « Nolwenn Leroy à la conquête de New-York », Sept à Huit, TF1, 18 janvier 2013
  7. (en) « Nolwenn Leroy - Bretonne », Amazon UK, consulté le 15 avril 2016
  8. « Les disques d'or/de platine - Albums - 2012 », Ultratop, consulté le 24 mai 2014
  9. (de) « Bretonne - Edelmetall », Hitparade, consulté le 30 août 2015
  10. « Les certifications export 2012 », Bureau Export via l'IRMA, p. 26, consulté le 28 mai 2014
  11. « Palmarès des ventes de CD du 30 mai au 5 juin 2011 - Palmarès francophone », La Presse, 10 juin 2011, consulté le 30 mai 2014
  12. (en) « Charts - World Albums - January 26, 2013 », Billboard, consulté le 28 mai 2014
  13. (ko) « 2013년 27주차 Album Chart - (2013.06.23~2013.06.29) », Gaon Music Chart, consulté le 28 mai 2014
  14. (ko) « 2013년 27주차 Album Chart - (2013.06.23~2013.06.29) - 국의 », Gaon Music Chart, consulté le 28 mai 2014
  15. 1 million d'exemplaires pour "Bretonne"
  16. Jaquette de l'album
  17. Nolwenn Tirel, « Nolwenn Leroy. «Bretonne» avant tout », Le Télégramme, 1er décembre 2010

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Arnaud Choutet, Bretagne : folk, néo-trad et métissages, Marseille, Le Mot et Le Reste, , 304 p. (ISBN 2360541587), « Nolwenn Leroy - Bretonne », p. 226-227

Liens externes[modifier | modifier le code]