Bernard Consten

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bernard Consten
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Courbevoie
Date de décès (à 85 ans)
Lieu de décès Le Cannet
Nationalité Drapeau de la France France
Carrière
Années d'activité 1954-1975
Qualité Pilote de rallye
Équipe Alfa Romeo, Jaguar

Bernard Consten est un pilote de rallye automobile français, né le à Courbevoie et mort le au Cannet[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un concessionnaire Renault[2], il débute très tôt en rallye en 1956 avant de devenir pilote officiel pour différentes marques, dont Alfa Romeo pour laquelle il est devenu le premier champion de France des rallyes (nouvelle formule) en 1967, après avoir déjà été trois fois champion de France, en catégorie Tourisme.

Son cousin germain et principal copilote, Jean Hébert, était ingénieur et journaliste à l'Auto-Journal. Ensemble ils choisissaient alors leurs véhicules en fonction des courses, des résultats des saisons précédentes, et des règlements (à indices correcteurs ou non). Tous deux gagnent 18 des 20 courses auxquelles ils participent en 1958.

Consten a gagné cinq fois le Tour de France automobile en catégorie Tourisme, d'abord sur Alfa Romeo en 1958, puis sur Jaguar de 1960 à 1963.

En mars 1968, il est élu président de la FFSA, succédant à Claude Bourillot[3]. Dès lors, sa présence en rallye n'est plus qu'occasionnelle. L'année suivante, il remet sur pied le Tour de France automobile, son épreuve fétiche, dont il reste l'organisateur jusqu'en 1980[2].

Dans les années 1970, il participe à quelques rallyes africains, et démontre n'avoir rien perdu de son talent ni de son intelligence de la course en remportant notamment le rallye du Bandama 1975 sur Peugeot 504, devant son coéquipier Timo Makinen[4], et en terminant second du Rallye du Maroc WRC en 1975 avec Gérard Flocon sur Peugeot 504 (déjà classé troisième en 1971, avec Stanislas Motte sur Citroën DS 21, alors en Coupe Internationale des Marques).

Bernard Consten a également participé à quelques courses sur circuit. Il compte notamment six participations aux 24 Heures du Mans entre 1957 et 1962.

Titres[modifier | modifier le code]

Saison Titre Voiture
1957 Vice-champion de France des rallyes - Tourisme Alfa Romeo Giulietta
1958 Champion de France des rallyes - Tourisme Alfa Romeo Giulietta TI
1959 Vice-champion d'Europe des rallyes Alfa Romeo Giulietta TI
1961 Champion de France des rallyes - Tourisme Jaguar Mark 2
1962 Champion de France des rallyes - Tourisme Jaguar Mark 2 & Renault Dauphine 1093
1967 Champion de France des rallyes sur asphalte Alfa Romeo Giulia GTA

Principales victoires[5][modifier | modifier le code]

Saison Rallye Copilote Voiture
1957 6 Heures de Saint-Cloud[6] Drapeau : France Garrou Alfa Romeo
1957 Rallye de Lorraine-Alsace Drapeau de la France Jean Vinatier Alfa Romeo Giulietta
1958 Rallye des Lions Drapeau de la France Jean Hébert Panhard Dyna Z
1958 Rallye des Routes du Nord Drapeau de la France Jean Hébert Panhard Dyna Z
1958 Rallye de Lorraine-Alsace Drapeau de la France Jean Hébert Alfa Romeo Giulietta Ti
1958 Rallye d'Allemagne Drapeau de la France Jean Hébert Alfa Romeo Giulietta
1958 Coupe des Alpes (et catégorie Tourisme) Drapeau de la France Roger de Lageneste Alfa Romeo Giulietta
1958 Liège-Rome-Liège Drapeau de la France Jean Hébert Alfa Romeo 1900
1958 Tour de France automobile - Tourisme Drapeau de la France Jean Hébert Alfa Romeo Giulietta
1959 Rallye de Côte d'Ivoire Drapeau de la France André Briat Renault Dauphine Spéciale
1959 Rallye Lyon-Charbonnières Drapeau de la France Jean Hébert Alfa Romeo Giulietta
1959 Rallye de Lorraine-Alsace Drapeau de la France Jean Hébert Alfa Romeo Giulietta SZ
1959 Rallye Mont-Blanc Iseran Drapeau de la France Jean Hébert Alfa Romeo Giulietta Ti
1960 Tour de France automobile - Tourisme Drapeau de la France Jack Renel Jaguar Mark 2
1961 Rallye des Routes du Nord - Tourisme Drapeau de la France Jean Hébert Jaguar Mark 2
1961 Rallye des Lions Drapeau de la France Claude Leguézec Jaguar Mark 2
1961 Tour de France automobile - Tourisme Drapeau de la France Jack Renel Jaguar Mark 2
1962 Rallye des Routes du Nord - Tourisme Drapeau de la France Jean Hébert Jaguar Mark 2
1962 Rallye du Touquet - Tourisme Drapeau de la France Stanislas Motte Jaguar Mark 2
1962 Rallye de Lorraine - Tourisme Drapeau de la France Jean Vinatier Jaguar Mark 2
1962 Tour de France automobile - Tourisme Drapeau de la France Jack Renel Jaguar Mark 2
1963 Rallye de Picardie - Tourisme Drapeau de la France Jack Renel Jaguar Mark 2
1963 Tour de France automobile - Tourisme Drapeau de la France Jack Renel Jaguar Mark 2
1964 Rallye de l'A.C.O. - Tourisme Drapeau de la France Jack Renel Alfa Romeo Giulia Super
1965 Coupe des Alpes - Grand Tourisme Drapeau de la France Jean Hébert Alfa Romeo Giulia TZ
1966 Rallye des Routes du Nord - Groupe 2
(également victoire de Groupe l'annéee suivante)
Drapeau de la France Jean Hébert Alfa Romeo Giulia GTA
1967 Rallye de l'A.C.O. Drapeau de la France Bernard Pichon Alfa Romeo Giulia GTA
1967 Rallye du Roussillon Drapeau de la France de Labaume Alfa Romeo Giulia GTA
1975 Rallye du Bandama Drapeau de la France Gérard Flocon Peugeot 504

Classements aux 24 Heures du Mans[modifier | modifier le code]

Année Équipe Voiture Équipier Classement Cause d'abandon
1957 Drapeau : France Automobilies VP VP 166R Drapeau : France Jean-Marie Dumazer Abandon Accident
1958 Drapeau : France Équipe Monopole Corse Monopole VM5 Drapeau : France Jean Vinatier Abandon Casse moteur
1959 Drapeau : France Automobiles Deutsch & Bonnet DB HBR4 Drapeau : France Paul Armagnac 11°
1960 Drapeau : Italie Squadra Vigilio Conrero Alfa Romeo Giulietta SV Conrero 1150 Drapeau : Italie Francesco de Leonibus Abandon Défection du véhicule
1961 Drapeau : Royaume-Uni Essex Racing Stable Aston Martin DB4 GT Zagato Drapeau : Royaume-Uni Jack Fairman Abandon Casse moteur
1962 Drapeau : France Société Automobiles René Bonnet René Bonnet Djet Drapeau : France José Rosinski 17°

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « BERNARD CONSTEN EST MORT CE 22 JUILLET 2017. », sur Autonewsinfo (consulté le 21 août 2017)
  2. a et b Les grandes heures du Tour Auto, par Christian Courtel - Echappement hors-série no 3 - Société Française d'Édition et de Presse, 2009
  3. Revue L'Automobile no 265 - mai 1968
  4. Revue Sport-Auto no 169 - février 1976
  5. Michel Morelli et Gérard Auriol, Histoire des rallyes : de 1951 à 1968, Boulogne-Billancourt, ETAI, , 208 p. (ISBN 978-2-7268-8762-2)
  6. Mensuel Échappement no 123, janvier 1979, Spécial Rallyes, p. 49

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]