Bernard Capo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Capo.

Bernard Capo est un auteur de bande dessinée né à Bourges (dans le Cher) en 1950.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Bourges en 1950 de mère allemande et de père espagnol, Bernard Capo exerce d'abord dans la chanson, qu'il défend pendant plusieurs années en tant qu'ACI (auteur-compositeur-interprète). Entre des dizaines de récitals, il participe en 1977 au premier Printemps de Bourges.

À la fin des années 1980, il publie ses premières planches dans le fanzine de l'Abédécé, association qu'il crée pour promouvoir la BD au plan local. On y découvre les prémices du premier épisode de Loïc Francœur, qui paraît en feuilleton quotidien dans le journal régional La Nouvelle République. Repris dans le Journal de Tintin, Le Roi de Cœur a pour cadre Bourges et vaut à son auteur plusieurs prix en 1988 et 1989[réf. nécessaire]. Son héros connaît cinq autres aventures publiées par les éditions du Lombard.

Bernard Capo produit de nombreux ouvrages didactiques : Les Grandes Heures de Bourges, Le Rendez-vous de Noirlac, L'Horloge Astronomique, Les Marchés de France, Les Hospitaliers de Malte, Avec Charette, L'Esprit Banque Populaire. Avec d'autres albums, il s'adonne à l'humour : La CCI a disparu, Bourges s'éclate au Printemps, Dédérisson, etc.

Tout à la fois bédéiste, caricaturiste et dessinateur de presse, il publie affiches, cartes postales et illustrations de toutes sortes. On lui doit aussi seize panneaux géants décorant le pont de la rocade sud de Bourges. Après deux albums Les Teutoniques, scénarisés par Rodolphe pour les éditions Hors Collection, Bernard Capo dessine les cinq albums de la série Tombelaine (Casterman) écrite par Gilles Chaillet, ayant pour cadre la Chine de 1900. C'est avec la collaboration de Daniel Bardet qu'il se lance en 2006 dans l'adaptation des Misérables, de Victor Hugo, pour les éditions Glénat ; la mise en couleurs vient d'Arnaud Boutle. Les planches originales sont exposées en 2012 au musée Victor-Hugo[1].

Fin 2011, avec l'accord d'Agathe Rivière Corre, petite-nièce d'Alain-Fournier, Bernard Capo livre son adaptation du roman Le Grand Meaulnes. On y retrouve les campagnes françaises d'avant la Première Guerre mondiale par les dessins de l'école, du village ou encore du château d'Yvonne de Galais.

Bernard Capo propose le récit de de Monsieur Bascoulard, clochard-artiste de Bourges, dans un biopic situé entre 1930 et 1980, puis l'histoire du franciscain de Bourges, soldat allemand, infirmier à la prison du Bordiot en 1942-44.

En 2015, Bernard Capo inaugure une bibliothèque portant son nom dans la commune de Morthomiers, dans le Cher.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Augsbourg, 2000 ans d'histoire (édité par la Mairie de Bourges - 1987)
  • La CCI a disparu ! (édité par la Chambre de Commerce et d'Industrie du Cher - 1988)
  • Les Grandes Heures de Bourges (édité par PromoCher - 1989) (nouvelle édition CADOR Production - 2000) (nouvelle édition A à Z Patrimoine 2005) (nouvelle édition BulleBerry 2015)
  • Les Marchés de France (édité par la Fédération Nationale des Syndicats des Commerçants Non Sédentaires - 1990) (nouvelle édition A à Z Patrimoine - 2006)
  • Enquête à Magny-Cours (production Philippe Sinault - 1990)
  • Le Rendez-Vous de Noirlac (édité par PromoCher - 1992)
  • L'horloge astronomique de Bourges - Histoire d'une réhabilitation (édité par EDF-GDF Services Cher en Berry - 1994)
  • Bourges s'éclate au printemps (édité par l'Office de Tourisme de Bourges - 1994)
  • Les aventures routières de Dédérisson (édité par la Direction Départementale de l’Équipement du Cher - 1995)
  • Avec Charette (scénario : Guy Lehideux) (Éditions du Triomphe - 1996)
  • Les Hospitaliers de Malte (scénario : Gilles d'Aubigny) (édité par les Œuvres hospitalières françaises de l'ordre de Malte - 1999)
  • Gli Ospitalieri di Malta (version italienne - 2010)
  • The Hospitalers of Malta (version anglaise - 2010)
  • L'Esprit Banque Populaire (scénario : Pierre Dottelonde) (Éditions Cliomédia - 2005)
  1. Le Roi de Cœur (1988) (Prix BEDESUP du meilleur premier album) (Prix littéraire de la ville de Bourges)
  2. Le Monstre du Youdig (1989)
  3. Les Deux Soleils de Rhodes (1990)
  4. Quatre joyaux pour un Fantôme (1991)
  5. Tin-Hinan (1992)
  6. La Nuit de Saint-Avel (1994)
  7. Toutou Song (Éditions A à Z - 2007)
  • Les Teutoniques (scénario : Rodolphe)
  1. Dans l'Ombre des Forêts Noires (le Téméraire - 1999 ; Hors Collection - 2001)
  2. Le Premier Cercle de l'Enfer (Hors Collection - 2001)
  • Tombelaine (scénario : Gilles Chaillet) (Éditions Casterman)
  1. Le Réveil du Dragon (2001)
  2. Cris de Guerre (2002)
  3. De Sueur et de Sang (2003)
  4. Le Masque du Bouddha (2004)
  5. Trahison (2005)
  6. Tombelaine, l'intégrale (2010)

Les Misérables (adaptation : Daniel Bardet ) deux albums parus chez Adonis - Glénat (2008)

Une MacStory française (collectif - Éditions Cliomédia - 2009)

  • Le Grand Meaulnes (d'après le texte d'Alain-Fournier, couleurs : Marie-Paule Alluard ) (Éditions Casterman - 2011)(éditions Bulleberry 2017)
  • Le Syndrome Carhaix (scénario : Allan Toriel) - Éditions Jos (2012)
  • Cette Histoire qui a fait Sélestat (collectif - Éditions du Signe - 20013)
  • Monsieur Bascoulard (Éditions Bulleberry - 2013)
  • À l'Heure du Locle (collectif - Ville du Locle Suisse - 2014)
  • Quincy va la vie (édité par le Syndicat viticole de Quincy - 2016)
  • Les très riches vies du duc Jean de Berry (texte de Bernard Brossard, édité par les Amis de la Cathédrale de Bourges - 2016))
  • Le Saint & l'Assassin, le franciscain de Bourges & Paoli, destins croisés (éditions BulleBerry 2017)

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Chansons pour occuper un petit bout de votre vie (33 tours - 1980)
  • Je Jubile ! (CD Live - 2000)
  • L'homme qui s'en va (CD Live - 2003)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La rédaction, « Les Misérables en images. Capo et Bardet présentent des planches originales de leur BD inspirée de l'oeuvre d'Hugo. », Paris-Normandie,‎

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]