Beaumat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Beaumat
Beaumat
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Lot
Arrondissement Gourdon
Canton Causse et Bouriane
Intercommunalité Communauté de communes du Causse de Labastide-Murat
Maire délégué Paulette Pons
2016-2020
Code postal 46240
Code commune 46019
Démographie
Population 81 hab. (2013)
Densité 10 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 39′ 37″ nord, 1° 31′ 15″ est
Altitude Min. 238 m
Max. 426 m
Superficie 8,10 km2
Historique
Commune(s) d’intégration Cœur-de-Causse
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Lot

Voir sur la carte administrative du Lot
City locator 15.svg
Beaumat

Géolocalisation sur la carte : Lot

Voir sur la carte topographique du Lot
City locator 15.svg
Beaumat

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Beaumat

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Beaumat

Beaumat est une ancienne commune française située dans le département du Lot, en région Occitanie, devenue, le , une commune déléguée de la commune nouvelle de Cœur de Causse.

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune située à la limite du pays bourian et du Quercy, dans le parc naturel régional des Causses du Quercy. Dans le fond de la vallée coule un petit ruisseau nommé le Beaumat qui va se terminer dans le Foulon, cours d'eau qui se jette dans la rivière le Céou. Proche de Labastide-Murat, chef-lieu du canton à 6 km, la commune de Beaumat est accessible par l'autoroute A20 sortie Sortie 56.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Beaumat[1]
Vaillac
(Cœur de Causse)
Frayssinet Beaumat[1] Labastide-Murat
(Cœur de Causse)
Lamothe-Cassel

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme Beaumat est basé sur bello manso (1276), belle ferme, plutôt que sur balma désignant une grotte[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires délégués successifs
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2016 En cours Paulette Pons[3] DVG Retraitée
Les données manquantes sont à compléter.
Liste des maires successifs[4]
Période Identité Étiquette Qualité
1840 1846 François Bousquet    
1846 1847 Jean Alexandre Dardennes    
1848 1851 François Bousquet    
1851 1852 Jean Alexandre Dardennes    
1852 1876 Alexandre Lacam    
1876 1877 Amédée Meulet    
1877 1883 Marie Elie Arenes    
1883 1884 Alexandre Lacam    
1884 1888 Marie Elie Arenes    
1888 1895 Alexandre Lacam    
1895 1903 Dardennes    
Les données manquantes sont à compléter.
2001 décembre 2015 Paulette Pons DVG Retraitée

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[6],[Note 1].

En 2013, la commune comptait 81 habitants, en augmentation de 5,19 % par rapport à 2008 (Lot : 0,05 %, France hors Mayotte : 2,49 %).

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1841 1846 1851 1856 1861 1866 1872
480200461463458411448458437
1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911 1921
405406372367312304253231201
1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982
1561461491101091071019798
1990 1999 2008 2013 - - - - -
78637781-----
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église romane datant de 1276 dédiée à Notre Dame de la Nativité.
  • Deux pigeonniers quercynois typiques datant des années 1600.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. Gaston Bazalgues, « Les noms des communes du Parc », Les cahiers scientifiques du Parc naturel régional des Causses du Quercy, vol. 1,‎ , p. 117 (lire en ligne)
  3. « Chantal Mejecaze, élue maire de la nouvelle commune Cœur de Causse », sur La Dépêche du Midi,
  4. « Les maires de Beaumat », sur Site francegenweb, (consulté le 14 février 2016).
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 201120122013 .

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.