Bazouges-sur-le-Loir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bazouges-sur-le-Loir
L'église Saint-Aubin.
L'église Saint-Aubin.
Blason de Bazouges-sur-le-Loir
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Sarthe
Arrondissement La Flèche
Canton La Flèche
Intercommunalité Communauté de communes du Pays Fléchois
Statut Commune déléguée
Maire délégué Gwénaël de Sagazan
2017-2020
Code postal 72200
Code commune 72025
Démographie
Gentilé Bazougeois
Population 1 273 hab. (2014)
Densité 43 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 41′ 25″ nord, 0° 10′ 07″ ouest
Altitude Min. 22 m
Max. 99 m
Superficie 29,90 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Bazouges-Cré-sur-Loir
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pays de la Loire

Voir sur la carte administrative des Pays de la Loire
City locator 15.svg
Bazouges-sur-le-Loir

Géolocalisation sur la carte : Sarthe

Voir sur la carte topographique de Sarthe
City locator 15.svg
Bazouges-sur-le-Loir

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Bazouges-sur-le-Loir

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Bazouges-sur-le-Loir

Bazouges-sur-le-Loir est une ancienne commune française, située dans le département de la Sarthe en région Pays de la Loire, peuplée de 1 273 habitants[1]. Elle est devenue commune déléguée de Bazouges-Cré-sur-Loir le .

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Bazouges-sur-le-Loir, commune du sud du département de la Sarthe limitrophe au département de Maine-et-Loire, est située au cœur du Maine angevin[2].

En distances orthodromiques (en ligne droite), Le Mans, préfecture du département, se trouve à 44 km au nord-est (50 km par route); Angers (Maine-et-Loire) à 37,8 km au sud-ouest (41 km par la route); et La Flèche, la ville la plus proche, à 7,4 km à l'est[3].

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Les communes limitrophes sont Crosmières, Cré-sur-Loir, La Flèche, ainsi que trois communes de Maine-et-Loire, Durtal, Les Rairies et Fougeré[4].

Rose des vents Crosmières Rose des vents
Durtal
(Maine-et-Loire)
N La Flèche
O    Bazouges-sur-le-Loir    E
S
Les Rairies
(Maine-et-Loire)
Baugé-en-Anjou
(comm. dél. de Fougeré, Maine-et-Loire)
Cré-sur-Loir

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Bazouges-sur-le-Loir est traversée par la RD 323, ancienne RN 23, reliant Paris à Nantes via Le Mans et Angers. Elle arrive à l'est en provenance de La Flèche et repart au sud-ouest en direction de Durtal. La RD 70 dessert également la commune, du sud depuis Les Rairies jusqu'au nord vers Crosmières. Enfin, la RD 100 quitte Bazouges vers le nord en direction de La Chapelle-d'Aligné[4].

Le transport scolaire est géré par le conseil général de la Sarthe. Plusieurs arrêts sont programmés à Bazouges-sur-Loir pour se rendre aux collèges et lycées de La Flèche.

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

La superficie de la commune est de 2 990 hectares. L'altitude varie entre 22 et 99 mètres[2]. Le point le plus haut se situe au nord de la commune, à proximité du lieu-dit « les Richotières », tandis que le point le plus bas se trouve sur le Loir, à la limite communale avec Durtal.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le Loir est le principal cours d'eau de la commune, il s'y écoule d'est en ouest[5]. Le Loir reçoit à Bazouges les eaux de deux de ses affluents, le ruisseau de Verdun[6] et le Bois qui borde la commune à l'est[7].

Climat[modifier | modifier le code]

Bazouges-sur-le-Loir est soumis à un climat de type océanique dégradé. Les données climatiques sont comparables à celles de la station Le Mans-Arnage, située à moins de 40 km à « vol d'oiseau » de Bazouges-sur-le-Loir.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom Bazouges est une variante de l'ancien français bazoge, terme issu du latin basilica, qui désignait un tribunal ou un « marché couvert » à l'époque gallo-romaine[8], puis une église à partir du Haut Moyen Âge[9]. On retrouve ce toponyme dans les régions situées aux limites de l'ancienne province de l'Anjou[8]. Bazouges est devenue Bazouges-sur-le-Loir en 1894.

Le gentilé est Bazougeois.

Histoire[modifier | modifier le code]

Blason de Bazouges

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
(avant 2001) mars 2008 Xavier Bouchet    
mars 2008[11] novembre 2009 Louis Lamballe    
novembre 2009[11] mars 2014 André Palomba   Cadre retraité d'une compagnie pétrolière
mars 2014[12] 31 décembre 2016 Gwénaël de Sagazan DVD Chef d'entreprise
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2014, la commune comptait 1 273 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2004, 2009, 2014, etc. pour Bazouges-sur-le-Loir[13]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 1].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 396 1 533 1 646 1 695 1 823 1 749 1 781 1 764 1 830
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 776 1 673 1 656 1 604 1 584 1 576 1 585 1 509 1 538
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 518 1 456 1 398 1 201 1 190 1 130 1 107 1 222 1 035
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
1 128 1 103 1 244 1 186 1 088 1 086 1 177 1 184 1 273
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[14] puis Insee à partir de 2006[15].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

En 2010, le revenu fiscal médian par ménage était de 29 201 €, ce qui plaçait Bazouges-sur-le-Loir au 15 470e rang parmi les 31 525 communes de plus de 39 ménages en métropole[16].

En 2009, la population âgée de 15 à 64 ans s'élevait à 700 personnes, parmi lesquelles on comptait 76,7 % d'actifs dont 70,6 % ayant un emploi et 6,1 % de chômeurs[A 1].

On comptait 375 emplois dans la zone d'emploi, contre 406 en 1999. Le nombre d'actifs ayant un emploi résidant dans la zone d'emploi étant de 495, l'indicateur de concentration d'emploi est de 75,7 %, ce qui signifie que la zone d'emploi offre un peu moins de trois emplois pour quatre habitants actifs[A 2].

Au , Bazouges-sur-le-Loir comptait 79 établissements : 17 dans l’agriculture-sylviculture-pêche, 7 dans l'industrie, 5 dans la construction, 41 dans le commerce-transports-services divers et 9 étaient relatifs au secteur administratif[A 3]. En 2011, quatre entreprises ont été créées à Bazouges-sur-le-Loir[A 4].

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le château de Bazouges.
  • Château de Bazouges, des XIe, XVe et XVIIIe siècles, classé au titre des monuments historiques depuis 1928, et ses dépendances, inscrites au titre des monuments historiques depuis 1994[17].
  • Château de la Barbée, des XVe, XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles, inscrit au titre des monuments historiques depuis 1991[18].
  • Église Saint-Aubin, du XIe siècle (1008), avec nef du XVe siècle, classée au titre des monuments historiques depuis 1862[19].
  • Tour dite du Pilori, du XVIe siècle, ancien escalier hors d'œuvre d'une construction importante, sur la place de l'église Saint-Aubin.
  • Château de Fontaines, XVe, XVIIe et XVIIIe siècles, recensé à l'inventaire général du patrimoine culturel[20].
  • Château et chapelle d'Ambrières, XVIIIe et XIXe siècles, recensé à l'inventaire général du patrimoine culturel[21].
  • Château et chapelle Sainte-Barbe de Marigné, XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles, recensé à l'inventaire général du patrimoine culturel[22].
  • Manoir du Palais, des XVe et XVIe siècles, aujourd'hui dépendance du château de Marigné, recensé à l'inventaire général du patrimoine culturel[23].
  • Demeure des Châtaigners, probablement sur des bases des XIIe et XIIIe, siècles, modifiée aux XVe, XVIe et XIXe siècles, recensée à l'inventaire général du patrimoine culturel[24].
  • Manoir de la Corbinière, des XIVe, ou XVe, XVIe, XVIIe et XIXe siècles, recensé à l'inventaire général du patrimoine culturel[25].
  • Château de la Boizardière, XVIe siècle (?).


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Collectif, Le patrimoine des communes de la Sarthe, t. 1, Paris, Flohic Éditions, , 800 p. (ISBN 2-84234-106-6), p. 515-520
  • Gilles Kervella, Le Loir et ses terroirs : Le Pays fléchois, Le Mans, La Reinette, , 144 p. (ISBN 978-2-913566-72-9), p. 15-20

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

Fiche Insee de la commune[modifier | modifier le code]

  1. EMP T1 - Population de 15 à 64 ans par type d'activité.
  2. EMP T5 - Emploi et activité.
  3. CEN T1 - Établissements actifs par secteur d'activité au 31 décembre 2010.
  4. DEN T1 - Créations d'entreprises par secteur d'activité en 2011.

Autres références[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2014.
  2. a et b Coordonnées 17° 41' 25" nord et 0° 10' 7" ouest. Répertoire géographique des communes, Institut national de l'information géographique et forestière, [lire en ligne].
  3. « Recherche d'orthodromie depuis Bazouges-sur-le-Loir », sur Localisation interactive, orthodromie et navigation (consulté le 8 juin 2013)
  4. a et b Bazouges-sur-le-Loir sur Géoportail..
  5. « Fiche de la rivière le Loir (M1--0160) », sur le site du Service d'administration nationale des données et référentiels sur l'eau (Sandre) (consulté le 8 juin 2013).
  6. « Fiche du ruisseau de Verdun (M1525000) », sur le site du Service d'administration nationale des données et référentiels sur l'eau (Sandre) (consulté le 8 juin 2013).
  7. « Fiche du ruisseau le Bois (M1515800) », sur le site du Service d'administration nationale des données et référentiels sur l'eau (Sandre) (consulté le 8 juin 2013).
  8. a et b Philippe Dain, « Les frontières de la Cité des Andes. », Annales de Bretagne, vol. Tome 75, no 1,‎ , pages 180 et 181 (DOI 10.3406/abpo.1968.2451, lire en ligne).
  9. Guy Chartier, « La « ligne Joret » et le département de l'Orne. », Annales de Normandie, vol. 53e année, no 2,‎ , page 121 (DOI 10.3406/annor.2003.1437, lire en ligne).
  10. « arrêté de création » (consulté le 26 décembre 2016)
  11. a et b « Bazouges-sur-le-Loir : André Palomba nouveau maire », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 8 décembre 2015)
  12. « De nouveaux maires et adjoints élus dès ce vendredi soir », Le Maine libre, (consulté le 29 mars 2014).
  13. Date du prochain recensement à Bazouges-sur-le-Loir, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  14. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  15. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  16. « Fichier RFDM2010COM : Revenus fiscaux localisés des ménages - Année 2010 », sur le site de l'Insee (consulté le 12 juin 2013).
  17. « Château de Bazouges », notice no PA00109677, base Mérimée, ministère français de la Culture
  18. « Château de la Barbée », notice no PA00110007, base Mérimée, ministère français de la Culture
  19. « Église Saint-Aubin », notice no PA00109678, base Mérimée, ministère français de la Culture
  20. « Château de Fontaines », notice no IA72000155, base Mérimée, ministère français de la Culture
  21. « Château d'Ambrière », notice no IA72000147, base Mérimée, ministère français de la Culture
  22. « Château de Marigné », notice no IA72000156, base Mérimée, ministère français de la Culture
  23. « Manoir du Palais », notice no IA72000161, base Mérimée, ministère français de la Culture
  24. « Demeure des Châtaigners », notice no IA72000162, base Mérimée, ministère français de la Culture
  25. « Manoir de la Corbinière », notice no IA72000154, base Mérimée, ministère français de la Culture