Arrondissement de La Flèche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arrondissement de La Flèche
Situation de l'arrondissement de La Flèche dans le département Sarthe.
Situation de l'arrondissement de La Flèche dans le département Sarthe.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département et
collectivité territoriale
Sarthe
Chef-lieu La Flèche
Code arrondissement 72 1
Démographie
Population 152 584 hab. (2015)
Densité 61 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° nord, 0° ouest
Superficie 2 521 km2
Subdivisions
Communes 119

L'arrondissement de La Flèche est une division administrative française, située dans le département de la Sarthe et la région Pays de la Loire.

Composition[modifier | modifier le code]

Découpage communal depuis 2015[modifier | modifier le code]

Depuis 2015, le nombre de communes des arrondissements varie chaque année soit du fait du redécoupage cantonal de 2014 qui a conduit à l'ajustement de périmètres de certains arrondissements, soit à la suite de la création de communes nouvelles. Le nombre de communes de l'arrondissement de La Flèche est ainsi de 125 en 2015, 125 en 2016 et 119 en 2017. Au , l'arrondissement groupe les 119 communes suivantes[2] :

  1. Amné
  2. Arthezé
  3. Asnières-sur-Vègre
  4. Aubigné-Racan
  5. Auvers-le-Hamon
  6. Auvers-sous-Montfaucon
  7. Avessé
  8. Avoise
  9. Le Bailleul
  10. Bazouges Cré sur Loir
  11. Beaumont-sur-Dême
  12. Beaumont-Pied-de-Boeuf
  13. Bousse
  14. Brains-sur-Gée
  15. La Bruère-sur-Loir
  16. Brûlon
  17. Cérans-Foulletourte
  18. Chahaignes
  19. Chantenay-Villedieu
  20. La Chapelle-aux-Choux
  21. La Chapelle-d'Aligné
  22. La Chartre-sur-le-Loir
  23. Chassillé
  24. Montval-sur-Loir
  25. Château-l'Hermitage
  26. Chemiré-en-Charnie
  27. Chemiré-le-Gaudin
  28. Chenu
  29. Chevillé
  30. Clermont-Créans
  31. Coulans-sur-Gée
  32. Coulongé
  33. Courcelles-la-Forêt
  34. Courdemanche
  35. Courtillers
  36. Crannes-en-Champagne
  37. Crosmières
  38. Dissay-sous-Courcillon
  39. Dissé-sous-le-Lude
  40. Dureil
  41. Épineu-le-Chevreuil
  42. Étival-lès-le-Mans
  43. Fercé-sur-Sarthe
  44. Fillé
  45. Flée
  46. La Fontaine-Saint-Martin
  47. Fontenay-sur-Vègre
  48. Le Grand-Lucé
  49. Guécélard
  50. Joué-en-Charnie
  51. Juigné-sur-Sarthe
  52. Jupilles
  53. La Flèche
  54. Lavernat
  55. Lhomme
  56. Ligron
  57. Longnes
  58. Louailles
  59. Loué
  60. Louplande
  61. Luceau
  62. Luché-Pringé
  63. Le Lude
  64. Maigné
  65. Malicorne-sur-Sarthe
  66. Mansigné
  67. Marçon
  68. Mareil-en-Champagne
  69. Mareil-sur-Loir
  70. Mayet
  71. Mézeray
  72. Montreuil-le-Henri
  73. Nogent-sur-Loir
  74. Noyen-sur-Sarthe
  75. Oizé
  76. Parcé-sur-Sarthe
  77. Parigné-le-Pôlin
  78. Notre-Dame-du-Pé
  79. Pincé
  80. Pirmil
  81. Poillé-sur-Vègre
  82. Pontvallain
  83. Précigné
  84. Pruillé-l'Éguillé
  85. Requeil
  86. Roézé-sur-Sarthe
  87. Loir en Vallée
  88. Sablé-sur-Sarthe
  89. Saint-Christophe-en-Champagne
  90. Saint-Denis-d'Orques
  91. Saint-Georges-de-la-Couée
  92. Saint-Germain-d'Arcé
  93. Saint-Jean-de-la-Motte
  94. Saint-Jean-du-Bois
  95. Saint-Ouen-en-Champagne
  96. Saint-Pierre-de-Chevillé
  97. Saint-Pierre-des-Bois
  98. Saint-Pierre-du-Lorouër
  99. Saint-Vincent-du-Lorouër
  100. Sarcé
  101. Savigné-sous-le-Lude
  102. Solesmes
  103. Souligné-Flacé
  104. Souvigné-sur-Sarthe
  105. Spay
  106. La Suze-sur-Sarthe
  107. Tassé
  108. Tassillé
  109. Thoiré-sur-Dinan
  110. Thorée-les-Pins
  111. Vaas
  112. Vallon-sur-Gée
  113. Verneil-le-Chétif
  114. Villaines-sous-Lucé
  115. Villaines-sous-Malicorne
  116. Vion
  117. Viré-en-Champagne
  118. Voivres-lès-le-Mans
  119. Yvré-le-Pôlin

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2015, l'arrondissement comptait 152 584 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015
119 732 122 124 127 980 131 148 136 933 147 185 152 371 152 584
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[3] puis population municipale à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Histoire[modifier | modifier le code]

Le , l'arrondissement de La Flèche a gagné cinq cantons retirés de l'arrondissement du Mans. Ce redécoupage « rééquilibre les dimensions géographique et démographique de ces arrondissements, consécutivement à l’évolution du département et à la création de structures de coopération intercommunale ; [il] répond ainsi aux besoins de l’aménagement du territoire en prenant en compte la composition des pays, territoires de projet, telle qu’elle apparaît au premier janvier 2006. » [5]

Administration[modifier | modifier le code]

Le sous-préfet est Jean-Michel Porcher.

La secrétaire générale est Gwénaelle Messager.

Anciens sous-préfets[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Canton retiré de l'arrondissement du Mans le 13 février 2006.
  2. « Composition de l'arrondissement de La Flèche », sur https://www.insee.fr (consulté le 20 janvier 2018)
  3. Population selon le sexe et l'âge quinquennal de 1968 à 2013 - Recensements harmonisés - Séries départementales et communales
  4. Fiches Insee - Populations légales de l'arrondissement pour les années 1968, 1975, 1982, 1990, 1999, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  5. Source : Arrêté préfectoral