Batroun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une localité du Liban image illustrant l’archéologie
Cet article est une ébauche concernant une localité du Liban et l’archéologie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Batroun
(ar) البترون
Administration
Pays Drapeau du Liban Liban
Gouvernorat Nord
District Batroun
Maire Marcelino Hark
Démographie
Population 10 000 hab.
Géographie
Coordonnées 34° 15′ 12″ N 35° 39′ 38″ E / 34.253315, 35.66041934° 15′ 12″ Nord 35° 39′ 38″ Est / 34.253315, 35.660419
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Liban

Voir la carte administrative du Liban
City locator 13.svg
Batroun

Géolocalisation sur la carte : Liban

Voir la carte topographique du Liban
City locator 13.svg
Batroun
Batroun, Notre Dame de la Mer.JPG
Batroun, vue de la Méditerranée à partir de Notre Dame de la Mer.JPG
Les murs phéniciens de Batroun.JPG

Batroun (البترون) est une ville portuaire du nord du Liban (Gouvernorat ou Région du Liban-nord), chef-lieu et centre administratif du district (caza) éponyme (District de Batroun). Porte du nord et mitoyenne de la Région de Mont-Liban, la ville de Batroun s'étend en bordure de mer jusqu'aux premiers coteaux à l'Est, sur une superficie de 4,68 km².

La ville compte près de 10 000 habitants (aucun recensement officiel). Le district de Batroun, quant à lui, et dont les monts les plus hauts culminent à 2 700 m (ra's-el- mounaytara), compte près de 150 000 habitants.

Le nom de la ville[modifier | modifier le code]

Étymologie :

Batroun ou beit truna, une expression d'origine cananéenne qui veut dire la place, la maison du chef.

Ce nom en plusieurs langues :

  • Botrys aux temps des grecs, romains et byzantins
  • Boutron au temps des croisés (Voir Seigneurie de Botron)
  • البترون (Batroun) en arabe

Histoire[modifier | modifier le code]

Maison traditionnelle à Batroun Vieux Quartier

Citée dans les lettres de Tell el-Amarna, la ville a été fondée à l'initiative de la ville de Tyr au IIIe millénaire av. J.-C., par le prêtre phénicien Ito-Baal en 814 av. J.-C. On dit que son nom revient à sa précédente culture de vignes.

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville se situe à 54 km au nord de Beyrouth au bord de la mer Méditerranée.

Sites historiques[modifier | modifier le code]

  • Le mur phénicien.
  • Un amphithéâtre romain taillé dans le rocher.
  • Le fort de Mseilha, situé au nord-est de la ville sur les rives de Nahr El Jaouz (le fleuve).
  • 16 tombeaux phéniciens.
  • Statue de marbre romaine, placée dans le musée de beyrouth
  • Le vieux souk.

Sites Religieux[modifier | modifier le code]

-Les églises maronites:

  • Saint Estephan.
  • Saint Joseph.
  • Saint Sasine.
  • Notre dame de la place.
  • Sainte Rita.
  • Saint Elie.

-Les églises orthodoxes:

  • Saint Georges.
  • Notre Dame De La Mer.

-Les mosquées:

  • La mosquée de Batroun.

Jumelage[modifier | modifier le code]

  • Drapeau de France Valence (France) depuis 2005 grâce à l'association Val'Liban fondée par la communauté libanaise de Valence.

Nota : La ville de Valence annonce sur son site internet un nombre d'habitant de Batroun atteignant les 230 000 habitants (chiffre largement sur-estimé).

Divers[modifier | modifier le code]

Batroun compte 7 écoles (4 publiques et 3 privées), une bibliothèque publique et 1 hôpital public. La ville est devenue récemment une destination, pour les amateurs de pubs et boîtes de nuit, et les touristes.

Galerie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]