Pantelleria

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pantelleria
Blason de Pantelleria
Héraldique
Pantelleria
Vue de la commune.
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la Sicile Sicile 
Province Trapani  
Code postal 91017
Code ISTAT 081014
Code cadastral G315
Préfixe tel. 0923
Démographie
Gentilé panteschi
Population 7 846 hab. (31-12-2010[1])
Densité 95 hab./km2
Géographie
Coordonnées 36° 47′ 15″ nord, 11° 59′ 33″ est
Altitude Min. 0 m
Max. 836 m
Superficie 8 300 ha = 83 km2
Divers
Saint patron San Fortunato
Localisation
Localisation de Pantelleria
Géolocalisation sur la carte : Sicile
Voir sur la carte administrative de Sicile
City locator 14.svg
Pantelleria
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Pantelleria
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Pantelleria
Liens
Site web Site officiel

Pantelleria est une commune italienne de la province de Trapani en Sicile. Le territoire de la commune se trouve sur l'île de Pantelleria.

Géographie[modifier | modifier le code]

Paysage typique des environs de Pantelleria.

Avec ses 836 m de hauteur, Montagna grande est le point culminant de l'île.

Histoire[modifier | modifier le code]

Dans l’Antiquité, pour les Grecs, l’île, pourvue d’eau et donc précieuse escale, est la « toute fin des errances ». Sur la côte ouest, autour du hameau de Murcia, on voit les restes d’un ancien rempart, datant du bronze ancien (1800-1500 avant notre ère). La céramique ancienne vient de Grèce, d’Égypte, de Palestine, du Liban, d’Ougarit (Syrie).

En 700, après un millénaire d’alternance entre les pirates et l’administration maritime romano-byzantine, l’île est conquise par les Arabes : pour eux elle est Bent al Riah, en arabe : بنت الرياح : « la fille des vents ». Les paysans et bergers de cette période ont laissé des murets coupe-vent entre les parcelles et des abris circulaires en pierres, les dammusi.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la prise de Pantelleria par les Alliés fut baptisée : opération Corkscrew et joua un rôle prépondérant dans l’opération Husky.

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de Pantelleria est en partie liée au négoce du vin local, le moscato passito di Pantelleria à base de zibibbo, bénéficiant d'une appellation protégée DOC et pour lequel la taille traditionnelle de la vigne en gobelet (vite ad alberello) est inscrite au patrimoine culturel immatériel de l'humanité depuis 2014. Carole Bouquet y produit depuis 2005 le passito Sangue d'Oro sur un domaine de 15 ha[2].

Pantelleria produit également des câpres, des olives, des lentilles et du poisson ; les premières sont exportées.

La ville possède son aérodrome.

Culture[modifier | modifier le code]

Pantelleria comporte quatre musées :


Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
17 mai 2005 En cours Salvatore Gabriele    
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Campobello, Caddiuggia, Madonna delle Grazie, Buccaram di Sopra, San Vito, Cufurá, San Michele, Bugeber, Camma, Camma di Fuori, Sopra Gadir, Gadir, Contrada Venedise, Sciuvechi, Scauri Basso, Martingana, Tracino, Siba-Roncone, Villaggio Tre Penne, Santa Chiara, Campobello, Balate, Garitte et Caruscia.

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Habitants recensés


Sources[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. Florence Evin, « Le sang d’or de Carole Bouquet sur la terre noire de Pantelleria », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  3. Sicilia oggi notizie
  4. www.pantelleria.sicilia.it
  • Denis Bocquet, Réflexions sur l'histoire de Pantelleria dans la longue durée, Presses de la Sorbonne, 2017
  • [1]

Notes: