Bataille d'Hébuterne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La bataille d'Hébuterne eut lieu du 7 juin au , sur le Front Ouest, pendant la Première Guerre mondiale.

Contexte[modifier | modifier le code]

Le général Foch prépare début juin 1915 une relance de l’offensive en Artois. Il confie à la IIe armée française du général de Castelnau une attaque de diversion aux confins de l'Artois et de la Somme. À cette fin, le 7 juin 1915, les forces françaises attaquent la ferme de Toutvent, saillant fortifié par les Allemands entre le village d'Hébuterne et le hameau de Serre-lès-Puisieux[1].

Champ de bataille[modifier | modifier le code]

Les appuis d' artillerie sont fournis par le 35e RAC (artillerie de la 22e Division) sur la Ferme de Toutvent.

Le 7 juin 1915, les 64e, 65e, 75e, 93e, 118e, 135e, 140e, 162e, 361e régiments d’infanterie lancent un assaut de 1 200 mètres de long, entre Hébuterne et Puisieux[2].

Déroulement de la bataille[modifier | modifier le code]

Les Français occupaient Hébuterne et les Allemands occupaient Serre (dépendant de la commune de Puisieux), deux villages distants de 5 kilomètres. Les tranchées allemandes se situaient vers la ferme de Touvent.

Le 17e régiment d'infanterie allemand tenait la position, 5 compagnies de 200 hommes par compagnies sont mises hors de combat. 2 compagnies de réserve dans le secteur ont elles aussi été entièrement détruites. Le nombre des prisonniers au 11 juin atteint 580, dont 10 officiers.

Une double ligne de tranchées est aussi reprise par les Français.

Le gain en profondeur variait de 200 mètres à 1 kilomètre, entre Serre, Hébuterne et Maillet[3].

Bilan[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La bataille d’Hébuterne », sur archivespasdecalais.fr (consulté le 18 février 2018)
  2. « La bataille de Serre-Hébuterne de 1915 a été commémorée : La bataille qui se déroula aux confins de l’Artois du 10 au 13 juin 1915 fut le théâtre d’effroyables combats pour des milliers d’hommes français, alliés et allemands. Au soir de cette bataille, on compta plus de dix mille blessés et plusieurs milliers de morts. », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le 18 janvier 2015).
  3. http://hebuterne.chez.com/bat0.html