Bataille de la colline 60

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

50° 49′ 17″ N 2° 55′ 54″ E / 50.82139, 2.93167 (Colline 60)

Bataille de la colline 60
Ligne de front de la colline 60
Ligne de front de la colline 60
Informations générales
Date du 17 avril au
Lieu Flandres
Issue Victoire allemande
Belligérants
Drapeau du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande Drapeau de l'Empire allemand Empire allemand
Commandants
Drapeau du Royaume-Uni John French
Drapeau du Royaume-Uni Horace Smith-Dorrien
Drapeau du Royaume-UniThomas Morland
Drapeau de l'Allemagne Albert de Wurtemberg
Drapeau de l'Allemagne Berthold Deimling
Forces en présence
Drapeau du Royaume-Uni 5e division d'infanterie Drapeau de l'Allemagne 30e division d'infanterie
Pertes
Drapeau du Royaume-Uni Drapeau de l'Allemagne
Première Guerre mondiale
Batailles
Front d'Europe de l’Ouest

Liège (8-1914) · Frontières (8-1914) · Anvers (9-1914) · Grande Retraite (9-1914) · Marne (9-1914) · Course à la mer (9-1914) · Yser (10-1914) · Messines (10-1914) · Ypres (10-1914) · Givenchy (12-1914) · 1re Champagne (12-1914) · Hartmannswillerkopf (1-1915) · Neuve-Chapelle (3-1915) · 2e Ypres (4-1915) · Artois (5-1915) · Festubert (5-1915) · Linge (7-1915) · 2e Artois (9-1915) · 2e Champagne (9-1915) · Loos (9-1915) · Verdun (2-1916) · Hulluch (4-1916) · 1re Somme (7-1916) · Fromelles (7-1916) · Arras (4-1917) · Vimy (4-1917) · Chemin des Dames (4-1917) · 3e Champagne (4-1917) · 2e Messines (6-1917) · Passchendaele (7-1917) · Cote 70 (8-1917) · 2e Verdun (8-1917) · Cambrai (11-1917) · Offensive du printemps (3-1918) · Lys (4-1918) · Aisne (5-1918) · Bois Belleau (6-1918) · 2e Marne (7-1918) · 4e Champagne (7-1918) · Château-Thierry (7-1918) · Le Hamel (7-1918) · Amiens (8-1918) · Cent-Jours (8-1918) · 2e Somme (9-1918) · Bataille de la ligne Hindenburg · Meuse-Argonne (10-1918) · Cambrai (10-1918)


Front italien


Front d'Europe de l’Est


Front du Moyen-Orient


Front africain


Bataille de l'Atlantique

Coordonnées 50° 49′ 17″ N 2° 55′ 54″ E / 50.821388888889, 2.931666666666750° 49′ 17″ Nord 2° 55′ 54″ Est / 50.821388888889, 2.9316666666667  

Géolocalisation sur la carte : Flandre-Occidentale

(Voir situation sur carte : Flandre-Occidentale)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de la colline 60.

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de la colline 60.

La bataille de la colline 60 (Hill 60) fut un assaut des Britanniques lors de la bataille de Neuve-Chapelle en 1915, elle fut un endroit stratégique lors de la bataille d'Ypres.

Description du site[modifier | modifier le code]

Hill 60 est une petite élévation artificielle se situant à environ 5 km au sud d’Ypres. Elle fut nommée ainsi car son altitude est de 60 mètres. Constituée de déblais, elle est le résultat de la construction de la ligne de chemin de fer voisine. Son élévation au sein d'une zone peu vallonnée lui donna une importance stratégique locale.

Dates principales[modifier | modifier le code]

  • 17 avril 1915, 19 h 05 : Les Britanniques déclenchèrent l’explosion de 5 mines à 10 secondes d'intervalle qui formèrent trois grands cratères sur le front et deux plus petits à l'arrière. Pendant ce temps, l’artillerie alliés pilonna les positions allemandes. Lorsque ce fut terminé, l’infanterie (1st Bn Royal West Kent) attaqua les positions allemandes (Germans of Infantry Regiment Nr 172). Les défenseurs survivants allemands, désorientés par cette attaque, ne causèrent que 7 pertes aux Britanniques.
  • 18 avril 1915 : les Allemands menèrent une contre-attaque, ce qui força les Britanniques à quitter la colline 60.
  • 21 avril 1915 : Nouvelle tentative de conquête par les Britanniques. Pour se défendre, les Allemands utilisèrent, pour la première fois contre les troupes alliées, une arme inconnue : le gaz à l'ypérite (venant du nom de la ville d'Ypres) et au chlore.
  • 22 avril 1915 : Seconde attaque au gaz.
  • Novembre 1916: Reprise des opérations de minages par "The 1st Australian Tunnelling Company".
  • 7 juin 1917 à 03h10 : Explosion du Caterpillar de la Colline 60.
  • 28 septembre 1918 : les Britanniques capturèrent pour la dernière fois Hill 60, 6 semaines avant le jour de l’Armistice.
  • 1920, Hill 60 fut acheté par le lieutenant-colonel Cawston qui plus tard le vendit à J. Calder.
  • 1930, J. Calder donna la Colline 60 à “Imperial War Graves Commission” appelée plus tard “Commonwealth War Graves Commission” qui préserve encore cet endroit de nos jours.

La guerre souterraine[modifier | modifier le code]

La première mission des Britanniques avec "La Compagnie du Corps Royal des Ingénieurs Spécialistes des mines" (the Corps of Royal Engineers specialist tunnelling companies) fut de disposer 6 mines le 10 avril 1915. Ces mines furent remplies d’environ 4 500 kg d’explosifs avec pour objectif d’éventrer le centre de la colline dans une période de 10 secondes. L’explosion propulsa les débris à environ 90 mètres dans les airs et les dispersa à 270 mètres dans toutes les directions. On entendit le déflagration jusqu'à Londres et même jusqu'à Berlin.[réf. nécessaire]

Hill 60 de nos jours[modifier | modifier le code]

Cet endroit est préservé par “Commonwealth War Graves Commission”. Un mémorial Australien est situé sur se site en souvenir des morts et un autre pour la 1ère compagnie des Tunneliers Australiens.

Film[modifier | modifier le code]

Les commandos de l'ombre ou Beneath Hill 60 est un film racontant l'histoire de la 1ère compagnie des Tunneliers Australiens creusant des mines sous les positions Allemandes d'Hill 60. Ce film est inspiré des exploits d'Oliver Woodward (8 octobre 1885 – 24 août 1966), un Australien métallurgiste responsable du chantier sous la colline.

Notes et références[modifier | modifier le code]