Banneville-sur-Ajon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Banneville-sur-Ajon
Banneville-sur-Ajon
Église Saint-Melaine.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Calvados
Arrondissement Vire
Canton Aunay-sur-Odon
Intercommunalité Communauté de communes Pré-Bocage Intercom
Maire délégué Marcel Pétré
Code postal 14260
Code commune 14037
Démographie
Gentilé Bannevillais
Population 415 hab. (2015)
Densité 74 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 03′ 49″ nord, 0° 34′ 07″ ouest
Altitude Min. 84 m
Max. 184 m
Superficie 5,63 km2
Historique
Commune(s) d’intégration Malherbe-sur-Ajon
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte administrative du Calvados
City locator 15.svg
Banneville-sur-Ajon

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte topographique du Calvados
City locator 15.svg
Banneville-sur-Ajon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Banneville-sur-Ajon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Banneville-sur-Ajon

Banneville-sur-Ajon Écouter est une ancienne commune française, située dans le département du Calvados en région Normandie, peuplée de 415 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Banneville-sur-Ajon[1]
Landes-sur-Ajon Vacognes-Neuilly
Landes-sur-Ajon Banneville-sur-Ajon[1] Maisoncelles-sur-Ajon
Le Mesnil-au-Grain Saint-Agnan-le-Malherbe

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Barnevilla[2], Banneville-sur-Ajon en 1371[2],[3], Barnevilla super Ajon au XIVe siècle[2], Banneville sur Adjon en 1484[2], Benneville sur Ajon au XVIIIe siècle[2].

Il s'agit d'un type toponymique médiéval en -ville au sens ancien de « domaine rural ». Le premier élément Banne- représente un anthroponyme conformément au cas général des toponymes en -ville.

Albert Dauzat a rapproché les Banneville (dont Banneville-la-Campagne, Barnevilla 1116) des Barneville étant donné que les formes anciennes sont identiques et que l'évolution phonétique Barneville > Banneville ne pose pas de problème[4]. En revanche, il propose un nom de personne scandinave *Biarn qui n'est pas exact. Il s'agit de Biarni ou de Biǫrn (variante graphique Bjǫrn). En outre, les formes anciennes des différents Banneville / Barneville ne conserve aucune trace de la présence d'un [i] ou [j]. C'est pourquoi François de Beaurepaire propose l'anthroponyme scandinave Barni selon la suggestion de Jean Adigard des Gautries pour expliquer les Barneville, ce qui est conforme aux formes anciennes[5],[6]. Cet anthroponyme est plus spécifique à l'ancien danois[7], peut-être du vieux norrois de l'est *Barni.

Les habitants sont appelés les Bannevillais.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
juin 1995 mars 2001 Jacques Vahe    
mars 2001 mars 2014 Annick Viel-Schneider SE Technicienne de laboratoire
mars 2014[8] en cours Marcel Pétré SE Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et trois adjoints[8].

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[10],[Note 2].

En 2015, la commune comptait 415 habitants, en augmentation de 9,5 % par rapport à 2010 (Calvados : 1,56 %, France hors Mayotte : 2,49 %). Banneville-sur-Ajon a compté jusqu'à 530 habitants en 1800.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
508530524475441458439414412
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
406380375362354362347331314
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
315290273255259243265233243
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015
216211224346360389393373415
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2006[12].)
Histogramme de l'évolution démographique

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Rencontres astronomiques du Calvados, proposée par le club de la Girafe, à la chapelle Saint-Clair[13]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le clocher de l'église Saint-Melaine.

La chapelle Saint-Clair, un édifice des XIIIe et XIVe siècles, est construite selon un plan rectangulaire simple. Sur le tympan du portail sud on peut admirer la figure en bas-relief de saint Samson sur son trône, et à l'intérieur une statue de saint Clair. L'édifice a été classé Monument historique le 26 décembre 1930[14].

L'église Saint-Melaine est de style néo-gothique de la fin du XIXe siècle.

Une grotte de Lourdes a été érigée au lieu-dit le Village à l'issue de la Seconde Guerre mondiale.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2015.
  2. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites Administratives » activée »
  2. a b c d et e Célestin Hippeau, Dictionnaire topographique du département du Calvados, Paris, 1883 [1] in Dictionnaire topographique de la France comprenant LES NOMS DE LIEUX ANCIENS ET MODERNES [2]
  3. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse, , p. 51a
  4. Albert Dauzat et Charles Rostaing, op. cit.
  5. François de Beaurepaire (préf. Marcel Baudot), Les Noms des communes et anciennes paroisses de l'Eure, Paris, A. et J. Picard, , 221 p. (ISBN 2-7084-0067-3, OCLC 9675154), p. 59
  6. François de Beaurepaire (préf. Yves Nédélec), Les Noms des communes et anciennes paroisses de la Manche, Paris, A. et J. Picard, , 253 p. (ISBN 2-7084-0299-4, OCLC 15314425), p. 75
  7. Site de Nordic Names : origine et étymologie de Barni (lire en anglais) [3]
  8. a et b « Banneville-sur-Ajon (14260) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 11 juin 2014)
  9. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 20112012201320142015 .
  13. Club de la Girafe
  14. « Chapelle Saint-Clair », notice no PA00111031, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  15. « Banneville-sur-Ajon sur le site de l'Institut géographique national » (archive Wikiwix)