Bainville-aux-Saules

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bainville et Saules.

Bainville-aux-Saules
Bainville-aux-Saules
Église Saint-Michel.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Vosges
Arrondissement Épinal
Canton Darney
Intercommunalité Communauté de communes de Mirecourt Dompaire
Maire
Mandat
Gérald Noël
2014-2020
Code postal 88270
Code commune 88030
Démographie
Gentilé Bainvillois(es)
Population
municipale
134 hab. (2015 en augmentation de 6,35 % par rapport à 2010)
Densité 24 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 12′ 26″ nord, 6° 08′ 17″ est
Altitude 300 m
Min. 283 m
Max. 382 m
Superficie 5,61 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bainville-aux-Saules

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bainville-aux-Saules

Bainville-aux-Saules est une commune française située dans le département des Vosges, en région Grand Est.

Ses habitants sont appelés les Bainvillois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune se situant au milieu du département des Vosges à 27 km d’Épinal, 17 km de Vittel et 15 km de Mirecourt. Bainville est construite sur les rives du "l'eau de la ville" à proximité du Madon. Elle a une superficie de 561 hectares dont 110 de forêt communale.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il est fait mention de Bainville dans un document qui porte la date de 1303. Jean de Dampierre se reconnaît alors comme homme lige du duc de Lorraine Thiébaud II.

En 1510, Antoine le Bon, duc de Lorraine, édifie à Bainville une maison sur une éminence que l'on nomme aujourd'hui "Le Château". Seul le puits, devenu communal, subsiste en dernier vestige.

De 1633 à 1638, le village voit le passage de nombreux gens de guerre : Français, Suédois, Croates et Impériaux.

En 1728, Marc Caesar, comte d'Hoffelize, exige le changement de nom de la commune : elle s'appellera Hoffelize jusqu'à la Révolution qui abolit les droits du comte. Marc César était le septième descendant de Regnault d'Hoffelize, le liégeois (Vic-sur-Seille ) et avait été anobli par lettre impériale en 1726.

Le 8 août 1831, 17 habitations de Bainville sont envahies par « l'eau de la ville » à la suite d'un violent orage. L'eau atteindra à certains endroits la hauteur de 4 pieds et 9 pouces, soit environ 1,45 m.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 2015 Albert Durupt    
2015 en cours Gérard Noël SE Agriculteur

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[2].

En 2015, la commune comptait 134 habitants[Note 1], en augmentation de 6,35 % par rapport à 2010 (Vosges : -2,03 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1856
251250258281340347333310307
1861 1866 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
327326303291290278288261251
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
235201208187179184169170157
1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014 2015 -
115108123139117126136134-
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Sur les hauteurs du village, le grand chêne qui a été planté en 1380 environ, d'une circonférence de 5,70 m. Il fut classé monument historique en 1911.
  • Le kiosque à musique au centre du village date de 1771. Il fut créé par Jean-baptiste Grandidier retiré au village qui en plus de ses charges militaires, était tailleur de pierre.
  • La passerelle nommée "pont des Tablettes", construite à partir de 1899. Celle-ci enjambe encore de nos jours le ruisseau qui traverse le village. Elle fut restaurée en 2005 exactement comme à l'origine et inauguré le 16 septembre 2006.
  • On peut trouver à Bainville sept fontaines dont trois sont encore fonctionnelles.
  • Église Saint-Michel, construite en 1866, après que la commune eut refusé l'agrandissement de celle d'Adompt, fut bénite, ainsi que ses trois cloches, le 15 octobre 1867. Le clocher fut restauré en 1954.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique, logotype et devise[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]