Ashton Eaton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ashton Eaton Portail athlétisme
119 ashton eaton (26095088005).jpg
Ashton Eaton en 2016.
Informations
Disciplines Épreuves combinées
Nationalité Drapeau : États-Unis Américain
Naissance (28 ans)
Lieu Portland
Taille 1,86 m
Entraîneur Harry Marra
Records
Actuel détenteur du record du monde du décathlon (9 045 points, 2015) et de l'heptathlon (6645 points, 2012)
Distinctions
Trophée IAAF de l'athlète de l'année en 2015
Palmarès
Jeux olympiques 1 - -
Championnats du monde 2 1 -
Champ. du monde en salle 3 - -

Ashton James Eaton (né le à Portland) est un athlète américain, spécialiste des épreuves combinées.

Vainqueur du décathlon lors des Jeux olympiques de 2012, il remporte le titre aux championnats du monde 2013, à Moscou, et 2015 à Pékin. Il compte également trois victoires dans l'épreuve de l'heptathlon, aux championnats du monde en salle de 2012, de 2014 et de 2016, cette troisième couronne ayant été acquise dans sa ville natale.

Il est l'actuel détenteur du record du monde du décathlon avec 9 045 points, établi les 28 et 29 août 2015 lors des championnats du monde de Pékin, où il améliore de 6 pts son propre record mondial établi en 2012 à Eugene. Il détient par ailleurs le record du monde de l'heptathlon avec 6 645 points établi les 9 et 10 mars 2012 lors des championnats du monde en salle d'Istanbul.

Il est l'époux de Brianne Theisen-Eaton, heptathlonienne canadienne championne du monde en salle 2016 et triple médaillée d'argent (2013 - 2014 - 2015).

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Étudiant à l'Université d'Oregon à Eugene, Ashton Eaton se révèle lors de la saison 2008 en remportant l'épreuve du décathlon des Championnats NCAA[1]. Il termine par ailleurs cinquième des sélections olympiques américaines d'Eugene en améliorant son record personnel avec 8 122 pts. L'année suivante, il s'adjuge les titres NCAA en salle de l'heptathlon et en plein air du décathlon. Il se classe deuxième des championnats des États-Unis, derrière son compatriote Trey Hardee, avec 8 075 pts et obtient sa qualification pour sa première compétition inter-continentale senior, les championnats du monde de Berlin[2]. Il y prend la 18e place avec 8 061 points[3].

Records du monde de l'heptathlon[modifier | modifier le code]

Ashton Eaton lors des Championnats du monde 2011

Le 13 mars 2010, lors des championnats NCAA en salle de Fayetteville dans l'Arkansas, Ashton Eaton établit un nouveau record du monde de l'heptathlon, en réalisant un total de 6 499. Auteur d'un nouveau record personnel lors de chaque épreuves (6 s 71 au 60 m, 7,73 m au saut en longueur, 13,12 m au lancer du poids, 2,11 m au saut en hauteur, 7 s 86 sur 60 m haies, 5,10 m au saut à la perche et 2 min 32 s 67 sur 1 000 mètres), il améliore de 23 pts l'ancienne meilleure marque mondiale détenue par son compatriote Dan O'Brien depuis la saison 1993[4].

Le , l'Américain améliore de 69 points son propre record du monde de l'heptathlon en réalisant 6 568 points à l'occasion du meeting de Tallinn[5]. Il améliore à cette occasion quatre de ses records personnels sur 60 m (6 s 66), 60 m haies (7 s 60), au saut en longueur (7,77 m) et au lancer du poids (14,45 m), et réalise par ailleurs 2,11 m au saut en hauteur, 5,20 m au saut à la perche et 2 min 34 s 74 sur le 1 000 m[6]. En juin 2011, Ashton Eaton remporte son premier titre national du décathlon à l'occasion des Championnats des États-Unis de Eugene[7]. Il réalise un total de 8 729 points, soit la meilleure performance enregistrée sur un décathlon depuis la saison 2009[8]. Il participe fin août aux championnats du monde de Daegu, en Corée du Sud et y remporte la médaille d'argent du décathlon, avec 8 505 pts, à près de 100 pts de son compatriote Trey Hardee, qui conserve à cette occasion son titre mondial[9].

Record du monde du décathlon et titre olympique (2012)[modifier | modifier le code]

Ashton Eaton remporte le concours de l'heptathlon des Championnats du monde en salle d'Istanbul, en mars 2012, et améliore à cette occasion de 77 points son propre record du monde en totalisant 6 645 pts après avoir battu ses records personnels dans deux épreuves, au saut en longueur (8,16 m) et au lancer du poids (14,56 m)[10]. Il devance au terme des sept épreuves l'Ukrainien Oleksiy Kasyanov et le Russe Artem Lukyanenko[11].

Le 23 juin 2012, lors des sélections olympiques américaines, à Eugene, Ashton Eaton bat le record du monde du décathlon avec 9 039 points, améliorant de 13 points la performance de Roman Šebrle établie en 2001, et devenant le second décathlonien de l'histoire à franchir la barrière des 9 000 points. Il se distingue dès le début de la première journée de compétition en signant en 10 s 21 (+0,4 m/s) la meilleure performance jamais réalisée sur 100 m lors d'un décathlon[12],[13](1044 points). Lors de l'épreuve suivante, le saut en longueur, l'Américain atteint la marque de 8,23 m (+0,8 m/s) et améliore son record personnel de 19 cm (1120 points). Après avoir réalisé 14,20 m au lancer du poids (741 points), puis 2,05 m au saut en hauteur (850 points), il conclut son 400 m en 46 s 70 (973 points) et totalise au terme de la première journée 4 728 points, performance en avance sur le record du monde de Roman Šebrle[14]. Le lendemain, Ashton Eaton réalise 13 s 70 dans l'épreuve du 110 m haies (1014 points), et 42,81 m dans celle du lancer du disque (722 points). Au saut à la perche, il bat son record personnel pour franchir une hauteur de 5,30 m, soit 15 cm de mieux que sa meilleure marque personnelle en plein air[15](1004 points). Il totalise 7 468 points au terme des huit premières épreuves. Auteur de 58,87 m au lancer du javelot (721 points), Eaton doit battre de près de deux secondes son record personnel sur 1 500 m de min 18 s 94 pour établir un nouveau record du monde. Lors de la dernière épreuve, l'Américain remporte la course en min 14 s 48 (850 points) et devient le neuvième Américain « recordman » du monde du décathlon, et le deuxième athlète après Dan O'Brien à détenir simultanément les records mondiaux du décathlon et de l'heptathlon[16].

Figurant parmi les favoris à la victoire finale lors des Jeux olympiques de 2012, à Londres, Ashton Eaton remporte son premier titre international majeur en totalisant 8 869 pts. Il s'impose dans trois des dix épreuves (100 m, saut en longueur et 400 m) et devance finalement Trey Hardee, deuxième avec 8 671 pts, et le Cubain Leonel Suárez, médaillé de bronze avec 8 523 pts. Il succède à son compatriote Bryan Clay, titré à Pékin en 2008[17]. En juin 2013, il épouse la Canadienne Brianne Theisen, une heptathlète.

Premier titre mondial en plein air (2013)[modifier | modifier le code]

Ashton Eaton lors des championnats du monde 2013.

Le 11 août 2013, à Moscou, Ashton Eaton décroche son premier titre de champion du monde, deux ans après sa médaille d'argent obtenue à Daegu. Il remporte le concours en établissant la meilleure performance mondiale de l'année avec 8 809 pts, devançant l'Allemand Michael Schrader et le Canadien Damian Warner[18]. Pour la saison 2014, Ashton Eaton annonce vouloir s'essayer au 400 mètres haies[19].

En mars 2014, l'Américain conserve son titre mondial de l'heptathlon à l'occasion des championnats du monde en salle de Sopot, en Pologne. Avec 6 632 pts à l'issue des sept épreuves, il établit la deuxième meilleure performance de tous les temps, à seulement 13 points de son record du monde réalisé en 2012 lors de l'édition précédente. Il devance sur le podium le Biélorusse Andrei Krauchanka et Belge Thomas Van der Plaetsen[20].

Après ce titre mondial en salle, Ashton Eaton annonce son programme d'entraînement jusqu'en 2017. Il ne participe à aucun décathlon jusqu'à celui des Championnats du monde 2015 à Pékin où il souhaite conserver son titre, puis celui en salle de 2016 à Portland, enfin les Jeux olympiques à Rio et sans doute ses derniers championnats à Londres en 2017. Il ne participe en attendant qu'à des épreuves individuelles, comme le saut en longueur aux championnats des États-Unis à Eugene en 2015 ou encore le 400 m haies auquel il a participé en 2014.

Champion du monde à Pékin et nouveau record du monde (2015)[modifier | modifier le code]

Il ne dispute qu'un seul décathlon en 2015, celui des championnats du monde disputé les 28 et 29 août à Pékin. Au terme des deux jours de compétition, Ashton Eaton conserve son titre de champion du monde avec 9 045 points, améliorant de 6 points son propre record du monde établi en 2012[21]. Lors de la compétition, il améliore un seul de ses records individuels, sur 400 mètres, en devenant le premier décathlonien à courir un 400 m en 45 secondes[22]. Eaton devance sur le podium le Canadien Damian Warner et l'Allemand Rico Freimuth[23].

En fin d'année 2015, lors du gala de l'IAAF à Monaco, il remporte le trophée IAAF de l'athlète de l'année, succédant au palmarès au Français Renaud Lavillenie et devenant le premier décathlonien récompensé[24]. Il est également élu athlète masculin de l'année par le magazine Track and Field News[25].

Troisième titre mondial en salle consécutif (2016)[modifier | modifier le code]

Ashton Eaton en 2016 après son troisième titre mondial en salle consécutif.

Le 19 mars 2016, Ashton Eaton décroche son troisième mondial consécutif sur l'heptathlon lors des championnats du monde en salle de Portland. Avec 6 470 pts (WL), il s'impose devant l'Ukrainien Oleksiy Kasyanov (6 181 pts) et l'Allemand Mathias Brugger (6 126 pts)[26].

Palmarès[modifier | modifier le code]

International[modifier | modifier le code]

Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Épreuve Points
2009 Championnats du monde Berlin 18e Décathlon 8 061
2011 Championnats du monde Daegu 2e Décathlon 8 505
2012 Championnats du monde en salle Istanbul 1er Heptathlon 6 645
Jeux olympiques Londres 1er Décathlon 8 869
2013 Championnats du monde Moscou 1er Décathlon 8 809
2014 Championnats du monde en salle Sopot 1er Heptathlon 6 632
2015 Championnats du monde Pékin 1er Décathlon 9 045
2016 Championnats du monde en salle Portland 1er Heptathlon 6 470

National[modifier | modifier le code]

Records[modifier | modifier le code]

Records personnels[modifier | modifier le code]

En plein air[modifier | modifier le code]

Épreuve Performance Lieu Date
100 mètres 10 s 21 (+0.4) Drapeau : États-Unis Eugene 22 juin 2012
Longueur 8,23 m Drapeau : États-Unis Eugene 22 juin 2012
Poids 15,40 m Drapeau : États-Unis Palo Alto 30 mars 2013
Hauteur 2,11 m Drapeau : Canada Burnaby 13 août 2011
400 mètres 45 s 00 Drapeau : République populaire de Chine Pékin 28 août 2015
110 mètres haies 13 s 35 Drapeau : États-Unis Eugene 4 juin 2011
31 mai 2014
Disque 47,36 m Drapeau : États-Unis Chula Vista 14 août 2011
Perche 5,40 m Drapeau : États-Unis Portland 8 août 2015
Javelot 66,64 m Drapeau : États-Unis San Luis Obispo 16 mars 2013
1 500 mètres 4 min 14 s 48 Drapeau : États-Unis Eugene 23 juin 2012
Décathlon 9 045 pts Drapeau : République populaire de Chine Pékin 29 août 2015

En salle[modifier | modifier le code]

Épreuve Performance Lieu Date
60 mètres 6 s 66 Drapeau : Estonie Tallinn
Drapeau : Pologne Sopot
6 février 2011
7 mars 2014
Longueur 8,16 m Drapeau : Turquie Istanbul 9 mars 2012
Poids 15,05 m Drapeau : États-Unis Boston 8 février 2014
Hauteur 2,11 m Drapeau : États-Unis Fayetteville 12 mars 2010
60 mètres haies 7 s 51 Drapeau : États-Unis New York 14 février 2015
Perche 5,35 m Drapeau : États-Unis New York 15 février 2015
1 000 mètres 2 min 32 s 67 Drapeau : États-Unis Fayetteville 13 mars 2010
Heptathlon 6 645 pts Drapeau : Turquie Istanbul 10 mars 2012

Records du monde[modifier | modifier le code]

Records du monde battus
Épreuve Performance Compétition Lieu Date
1 Heptathlon 6 499 pts Championnats NCAA Fayetteville 13 mars 2010
2 Heptathlon 6 568 pts Meeting international de Tallinn Tallinn 6 février 2011
3 Heptathlon 6 645 pts Championnats du monde d'athlétisme en salle Istanbul 10 mars 2012
4 Décathlon 9 039 pts Sélections olympiques américaines Eugene 23 juin 2012
5 Décathlon 9 045 pts Championnats du monde Pékin 29 août 2015

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Ken Goe, « Ashton Eaton wins dec, Brianne Theisen finishes second in the hep, and the Ducks pull big points out of the Pac-10 multi-event competition. », sur oregonlive.com,‎ (consulté le 5 juin 2013)
  2. (en) « USATF Bio - Ashton Eaton », usatf.org (consulté le 5 février 2011)
  3. (en) Mike Wilson, « World championships: Trey Hardee wins, Ashton Eaton 18th in decathlon », sur oregonlive.com,‎ (consulté le 5 juin 2013)
  4. (en) « Eaton improves Heptathlon World Indoor record to 6499 », iaaf.org,‎ (consulté le 5 février 2011)
  5. (en) « Eaton smashes own world heptathlon record », AFP (consulté le 6 février 2011)
  6. (en) « Eaton breaks heptathlon world record in Tallinn », athleticsweekly (consulté le 6 février 2011)
  7. (en) Bob Ramsak, « Eaton tallies 8729 world leader in Eugene - IAAF Combined Events Challenge », sur iaaf.org,‎ (consulté le 25 juin 2011)
  8. (en) Bill Poehler, « USA track: Ashton Eaton uncorks 8,729 total in decathlon », sur statesmanjournal.com,‎ (consulté le 25 juin 2011)
  9. (en) Jim Armstrong, « Trey Hardee defends title in decathlon at worlds », sur utsandiego.com,‎ (consulté le 5 juin 2013)
  10. (en)Laura Arcoleo, « Eaton totals 6645 points Heptathlon World record in Istanbul! », sur iaaf.org,‎ (consulté le 11 mars 2012)
  11. (en)« Résultats de l'heptathlon des Championnats du monde en salle de 2012 », sur iaaf.org,‎ (consulté le 11 mars 2012)
  12. Le record du 100 m lors d'un décathlon était détenu avant Ashton Eaton par Chris Huffins en 10 s 22.
  13. (en) Jon Mulkeen, « Ashton Eaton’s world record in numbers », sur athleticsweekly.com,‎ (consulté le 24 juin 2012)
  14. (en) David Woods, « Eaton 10.21sec and 8.23m at US Olympic Trials Decathlon, Day 1 - IAAF Combined Events Challenge », sur iaaf.org,‎ (consulté le 23 juin 2012)
  15. (en) David Woods, « 9039 points! Eaton breaks World record before a home crowd in Eugene - IAAF Combined Events Challenge », sur iaaf.org,‎ (consulté le 24 juin 2012)
  16. (en) « Résultats du décathlon des sélections olympiques américaines 2012 », sur usatf.org (consulté le 23 juin 2012)
  17. (en) « Eaton digs deep to see off rival Hardee and secure decathlon gold », sur dailymail.co.uk,‎ (consulté le 10 août 2012)
  18. (en) Mike Rowbottom, « Eaton faces early start to watch wife after winning Decathlon gold », sur iaaf.org,‎
  19. (fr) « Eaton sur 400m haies », sur lequipe.fr,‎
  20. (en) Jon Mulkeen, « A night of big surprises at the World Indoor Championships – Sopot 2014 », sur iaaf.org,‎
  21. (en) « World records ratified », sur iaaf.org,‎
  22. « Pékin 2015: Nouveau titre et record du monde pour Ashton Eaton au décathlon » (consulté le 29 août 2015)
  23. (en) « Championnats du monde 2015 - décathlon », sur iaaf.org,‎
  24. (en) « Eaton and Dibaba are crowned 2015 IAAF World Athletes of the Year », sur iaaf.org,‎
  25. (en) « 2015 Track and field news men's athlete of the year », sur trackandfieldnews.com,‎
  26. [1] Men's heptathlon results

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :