Antoine Tamestit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Antoine Tamestit
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Instrument
Genre artistique
Site web

Antoine Tamestit est un altiste français né le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils du violoniste et compositeur Gérard Tamestit, Antoine Tamestit a étudié au Conservatoire de Paris dans la classe d'alto de Jean Sulem. Il a ensuite été l'élève de Jesse Levine et du Quatuor de Tokyo à l'Université Yale, puis de Tabea Zimmermann à Berlin.

Il a remporté en 2000 le premier prix du Concours international d'alto Maurice Vieux, en 2001 celui du Concours international d'alto William Primrose, en 2003 celui des Young Concert Artists Auditions à New York et en 2004 celui du Concours international ARD de Munich. Il est nommé New Generation Artist de la chaîne BBC pour 2005-2006 et 2006-2007 et Révélation soliste instrumental de l'année aux Victoires de la musique classique 2007.

Il s'est déjà produit sur des scènes internationales telles le Musikverein de Vienne, le Concertgebouw d'Amsterdam ou le Carnegie Hall, avec des formations comme l'Orchestre philharmonique de la BBC, le Quatuor Ébène ou l'Orchestre symphonique de la Radiodiffusion bavaroise. Il a participé à de nombreux festivals de musique de chambre, comme La Folle Journée de Nantes ou de Tokyo et les festivals de Davos et Lucerne, jouant avec Nicholas Angelich, Gautier et Renaud Capuçon, Gidon Kremer, Mischa Maisky ou encore Jean-Guihen Queyras. Depuis 2005, il est en tournée en Europe. Il est membre du « Trio Zimmerman » fondé en 2007 par le violoniste Frank Peter Zimmermann[1].

Antoine Tamestit a été de 2007 à 2013 professeur d'alto à la Hochschule für Musik und Tanz Köln (Cologne). Depuis septembre 2013, il enseigne au Conservatoire de Paris.

Antoine Tamestit joue un alto d’Étienne Vatelot et depuis 2008, un Stradivarius de 1672, le « Mahler », qui est le premier alto du maître italien, prêté par la fondation Suisse Habisreutinger Foundation[2].

Discographie[modifier | modifier le code]

En musique de chambre, Antoine Tamestit apparaît également, dans Schubert (La Truite chez Pantatone), Mendelssohn (Octuor pour BBC Music), Schumann (avec Éric Le Sage, chez Alpha), Fauré (Quatuors avec piano) avec le Trio Wanderer chez Harmonia Mundi.

Sources et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Biographie des membres du « Trio Zimmermann » sur le site web de l'agence ks-gasteig.de.
  2. « Voici le Stradivarius le plus cher du monde » (Le Figaro, 2 février 2010) sur lefigaro.fr.

Liens externes[modifier | modifier le code]